Accueil » Interviews

Michaël Jung : cinq jours au Haras du Pin

Michaël Jung, le cavalier de concours complet le plus en vue actuellement, n’en finit pas de briller ! Après sa médaille d’or individuelle et sa médaille d’or par équipe au Jeux Olympiques de Londres, il vient de remporter le CIC 3* du Pin –Le Grand Complet- étape de la Coupe du monde FEI.
Cheval Savoir a recueilli ses témoignages et ceux de ses proches.
« Micro-paddock » et album-souvenir.

Michaël Jung, est un jeune cavalier professionnel allemand de concours complet, au palmarès impressionnant.
Double champion du Monde –individuel et par équipe- lors des Jeux Equestres Mondiaux de Lexington en 2010, double Champion d'Europe par équipe et en individuel en 2011 à Lumuehlen dans son propre pays, il vient, lors des tout récents Jeux Olympiques de Londres, d’être à nouveau couronné par la médaille d’or par équipe et la médaille d’or individuelle… le jour même de son trentième anniversaire !

Tour d’Honneur
Tour d’Honneur : Michaël est radieux et la foule enthousiaste. © Jean Morel/PSV

Le Grand Complet, qui vient de se terminer au Haras du Pin, a apporté de nouveaux succès au brillant cavalier allemand avec notamment la victoire dans le CIC 3*-W Coupe du Monde FEI. En deuxième position après le cross derrière la cavalière belge Karin Donckers, il reprend définitivement la tête à l’issue du parcours de saut d’obstacles qu’il termine sans faire tomber une seule barre.
Nous l’avons suivi tout au long de ces cinq jours.

«Personnellement, je ne rejette aucune technique tant que l’on ne contraint pas le cheval à rester longtemps dans la même attitude»

Outre sa victoire dans le CIC 3*, ses jeunes chevaux se sont également très bien classés dans les épreuves du CIC 1* et 2 que Pierre Le Goupil et son équipe avaient préparées. et ses trois jeunes chevaux, se sont illustrés. En effet, Michaël était venu avec un six ans, Der Dante, (Trackhener), une sept ans, Rocana ST (Saxe) et un huit ans, Halunke (Wurtemberg).

Michaël Jung
Michaël Jung devant le mythique Haras du Pin. © Nelly Valère

Si ce public était venu pour voir gagner sur les terres normandes le champion multi-médaillé, il n’a pas été déçu : Michael Jung a été deuxième du CIC1* avec Der Dante, neuvième du CIC2* avec Rocana, et premier du prestigieux 3* du Grand Complet, dernière étape de la Coupe du Monde 2012. Le jeune cavalier allemand a rempli son contrat avec son habituelle modestie, son talent et son sérieux.
« Les obstacles du cross étaient gros, le parcours très technique mais très bien composé », confie Michaël, « c’est du bon travail pour Halunke, qui est un jeune cheval prometteur ».

Halunke et Michaël
Halunke et Michaël sortent de la combinaison 8 a et b, la fameuse « Grande Marche », profond contre-bas immédiatement suivi du massif « Pont de Normandie » qui enjambe un fossé. © Nelly Valère

Ce que dit Brigitte Jung

Michael Jung était venu avec ses parents, qui l’accompagnent toujours sur les concours.
Brigitte Jung, la mère du champion, n’a pas hésité à partager cette joie et a parlé à notre envoyée spéciale de Halunke : « Ce cheval restera dans les écuries des Jung, et Michaël pourra compter sur lui pour les années à venir ».
« Michaël était à cheval à quatre ans », poursuit Brigitte. « Sur un poney, bien sûr. Mais il n’a jamais quitté ce monde des cavaliers amateurs –contrairement à son frère, âgé de trois ans de plus que lui, et qui ne monte que pour son plaisir. Son père a toujours été son professeur et son coach… »
« Mon père reste la personne vers laquelle je me tourne lorsque je me trouve devant un problème équestre », avoue Michaël. « Mais les bonnes lectures ont aussi leur place à la maison ».

Halunke et Michaël
A gauche, Michaël Jung avec ses parents. A droite, Brigitte Jung, la maman de Michaël, laisse éclater sa joie de concert avec Annette Schmid, l’heureuse propriétaire du jeune cheval Halunke. © Nelly Valère

La maison, ce sont les installations, à Horb am Neckar, dans le Bade Wurtemberg. C’est là qu’une trentaine de chevaux, appartenant aux Jung et à divers propriétaires, peuplent les écuries qui accueillent les cavaliers désirant travailler sous la houlette de Monsieur Jung père… « Mais pas trop ! » précise Michaël…
Der Dante, le cheval avec lequel il remporté le CIC 3* CW Coupe du Monde, a été confié à Michael Jung par un propriétaire qui le destinait aux compétitions de dressage ! Mais qui a eu l’idée de le faire essayer à l’obstacle.

Der Dante, le cheval promis au dressage…

« Il ne savait pas sauter » nous dit Michaël, « et c’est ce que j’ai dû lui apprendre. Mais il s’est révélé avoir d’excellentes dispositions, et avec du travail, il a pris du métier en très peu de temps : c’est un excellent cheval de complet, finalement.
Pour ce qui est du dressage, il n’avait rien fait non plus puisqu’il est arrivé dans nos écuries cet hiver, donc dans son année de six ans, encore vert, tout juste mis en basse école. Pas de problème de conversion, donc… Juste du travail axé sur le complet. Une bonne équitation demande de faire travailler tous les muscles, autant dans l’élongation que dans le rassembler, ne pas laisser le cheval longtemps dans la même attitude pour que les muscles jouent en permanence dans la décontraction
 ».

Michaël Jung
Michaël prépare son six ans Der Dante pour la reprise de dressage du CIC 1*. © Nelly Valère

« Personnellement », explique encore Michaël, « je ne rejette aucune technique aussi longtemps que l’on ne contraint pas le cheval à rester longtemps dans la même attitude. Les diverses attitudes dans lesquelles on peut mettre le cheval ne doivent jamais se prolonger pour éviter les contractions et il faut toujours veiller à ce que les muscles jouent en permanence en cours d’entraînement.  Vous avez dû remarquer que j’aime bien les sentir s’étendre à l’échauffement et au travail. »

Le Champion Olympique a des chevaux prometteurs pour longtemps encore : c’est ce qu’on ne peut que souhaiter à ce cavalier jeune, doué, sérieux, qui se prête gentiment aux questions. Et y répond avec spontanéité ! « A condition », nuance son père et entraîneur, « qu’on ne lui pose pas de questions du style « qu’attendez-vous de cette compétition ? » Quand on lui demande cela, il ne peut que répondre : gagner bien sûr… Quoi dire d’autre ! »

Michaël Jung
Michaël rentre aux écuries sans fatiguer sa monture… Il a bien fait d’amener sa patinette électrique, car le Parc du Haut Bois du Haras du Pin est immense, et les distances entre les paddocks, carrières, et écuries sont impressionnantes. © Nelly Valère
Michaël Jung
Champagne pour Cheval-Savoir. Le sponsor de Michaël est le groupe « La Biosthétique Paris » dont une des filiales est en Allemagne. Encore un lien entre la France et l’Allemagne, tout comme, Michaël nous le dit : « l’équitation allemande et l’équitation française ? Où est la différence ? » © Nelly Valère

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

eleonore :
Le 01/09/2012 à 20h26

sympathique famille on dirait, vu les sourires jusqu'aux oreilles et la bonne humeur...on a envie de dire que toute cette réussite est bien méritée et en tous cas entre de bonnes mains. Il est vrai que le complet ne génère pas d'arrogance ni de suffisance: sérieux et humilité sont de mise, car comme le dit Mark Todd dans votre interview de l'année dernière, "les chevaux nous ramènent vite sur terre, au propre comme au figuré". Il parait que la grande Pippa Funnel a fait une chute au Grand Complet du Pin, et je vois qu'elle a déclaré forfait à Burghley cette semaine...

Article publié le 30-08-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire