Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Choisir la robe d’un poulain ?

Réponse du Dr. Jacques Laurent, éleveur et Amélie Tsaag Valren, hippologue.


N°35 Septembre 2012
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Je connais une jument alezane, qui a été couverte par un étalon de robe noire. Le poulain est bai. Comment cela est-il possible ? Et comment obtenir un poulain noir ?

(Question d’un étudiant en hippologie à l’institut Charles Quentin, lycée privé agricole de Pierrefonds)

Les chevaux noirs sont parfois très cotés, et dans certaine races comme le PRE ou le Lusitanien, ils peuvent se vendre 20% plus cher qu’un sujet de qualité identique de robe grise. Les chevaux noirs sont très rares chez le pur-sang arabe.
En effet, un poulain noir est difficile à obtenir si les parents sont d’une autre robe. Mais en revanche, sélectionner une race ou une lignée de robe noire est relativement simple.

Noir, bai, alezan ?
Une jument noire, un poulain bai… Source Wikicommons

Le cas est connu, bien connu des éleveurs : que l’on croise du noir avec de l’alezan, le plus souvent le poulain naît bai. Ce phénomène s’explique par la génétique, en raison de l’existence de trois gènes de couleur codant les robes des chevaux.

  • Extension (E), qui donne une robe… complètement noire
  • Le gène alezan (e), qui présent en double exemplaire, uniquement, donne un cheval alezan.
  • Agouti (A), un gène qui n’agit que sur les pigments noirs du cheval et réduit leur action aux crins et au bas des jambes, le reste du corps gardant les teintes de l’alezan. C’est la robe baie.

Mais les choses ne sont pas si simples…

Avec un étalon alezan porteur d’un gène Agouti caché qui ne s’exprime pas, le poulain est très souvent bai

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 19-09-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés