Accueil » Savoir Pratique Attelage

Le fouet, élément du dialogue

Le fouet est indispensable à tout meneur. Un attouchement sur l’épaule peut bien sûr renforcer l’action impulsive de la voix, mais le fouet possède aussi d’autres fonctions, plus subtiles, permettant notamment d’agir sur l’équilibre, la rectitude et l’incurvation...
Le fouet en attelage
Mia Allow avec son team de poneys welsh. Sur cette maniabilité, elle utilise comme il se doit un fouet de présentation. © L.Bataille

Le fouet se présente sous des formes variées afin de s'harmoniser avec le style de l'attelage ou la discipline : un fouet de présentation est nécessaire sur le dressage et la maniabilité, ainsi que pour les concours de tradition et les représentations. Un fouet plus rustique et solide est utilisé sur le marathon et en extérieur. Il est généralement plus petit, ce qui évite de l’accrocher trop souvent dans les branches.
Le fouet de réserve, ou télescopique, se présente en deux parties que l’on visse entre elles. Il en existe pour les attelages à 1 ou en paire, mais également pour les attelages à 4. Il doit être rangé dans la voiture, à portée de main pour que le coéquipier puisse le prendre et le monter rapidement. Il remplace le fouet habituel en cas de perte ou de casse.
En courses de trot attelé, les drivers utilisent à la place du fouet de longues cravaches américaines d’un mètre cinquante environ.

Un fouet adapté à chaque usage

Le manche peut être en bois (if, houx, prunelier, micocoulier, épine…) ou en synthétique (fibre de verre, carbone, plastique...). Il se termine par une poignée en bois, en cuir ou en caoutchouc. A l’extrémité de la poignée, un culot permet d’équilibrer la répartition du poids, ce qui limite les risques de crampe de la main du meneur et facilite le maniement du fouet.
La monture peut être à la française : une lanière pend de l’extrémité du manche ; ou à l’anglaise, en col de cygne : plus élégante mais plus fragile, la monture est insérée dans le manche et en sort en forme de crosse, d’où son nom. Une petite mèche, fixée par un nœud, termine la monture. L’ensemble monture et mèche est souvent appelée mèche tout simplement.
A titre indicatif, pour un attelage à un cheval, l’ensemble manche/monture mesurera entre1,40 et 1,80 (selon la taille du poney ou cheval). On utilise toujours un fouet plus long pour travailler le dressage que pour le marathon. Pour qu’il conserve sa forme, son efficacité et son esthétisme, le fouet doit être rangé suspendu.

La bonne tenue du fouet

Le meneur doit tenir son fouet à la main, et non le laisser dans la crapaudine. En compétition, il est pénalisé lorsqu’il se présente sans fouet. Il a toutefois le droit de le ranger sans prendre de pénalité dans certaines phases du marathon, hors obstacles.
Le fouet est tenu de la main droite, la poignée dépassant de 10 à 15 cm en dessous de la main, et le manche est maintenu en oblique, vers l'avant et la gauche sans toucher le ou les chevaux et en faisant attention à ce que le fouet pourrait raccrocher : les branches, un grillage, les barreaux d’un portail…

Tenue du fouet en attelage

Tenue du fouet en attelage
Le fouet se tient de façon légère dans le creux de la main, de façon légère, et tenu en oblique, le manche dépassant d'environ dix à quinze centimètres en dessous de la main © L.Bataille

Avant d’utiliser le fouet, il est indispensable de passer l’ensemble des guides dans la main gauche et de savoir conduire avec cette seule main. Mais il est également possible de manier le fouet lors de la conduite à deux mains. Le maniement du fouet se fait avec l'ensemble du bras, et pas seulement avec le poignet. Le buste ne doit pas changer de position pendant l’action qui doit être franche et précise, mais sans jamais aller jusqu’à faire claquer le fouet. Lors du maniement, il faut faire attention à son coéquipier s’il est assis à gauche, et au coincement possible de la mèche dans une boucle du harnais, une lanterne ou autre…Si c’est le cas, il faut la laisser pendre au lieu de tirer, afin qu’elle se libère seule.

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier