Accueil » Reportages

Le X° Rendez-vous Ethologique :
l’équitation autrement...

Les trois journées de “Rendez-vous Ethologique” du Haras de la Cense, qui ont eu lieu les 11, 12 et 13 septembre derniers, ont attiré une foule de plusieurs milliers de personnes et révélé de façon éclatante l’efficacité et la richesse d’une équitation bien comprise.
Rendez-vous Ethologique - Haras de la cense
Le jeu et la “traduction” de nos attitudes en un langage compris et accepté par le cheval sont à la base de l’enseignement du Haras de la Cense. Ici Andy Booth et sa jument Okies. © Haras de la Cense

Il est nécessaire que des événements comme celui-là aient lieu. Il y trop d’incompréhension entre chevaux et cavaliers, trop de violence, trop d’ignorance, trop d’enrènements, trop de chevaux “remorqués” vers la carrière par un cavalier qui marche devant en tirant sur les rènes, alors qu’iI serait si facile (et tellement plus efficace) de marcher côte à côte, rènes longues (simple exemple parmi d’autres). L’ignorance induit, en toute innocence, une souffrance permanente du cheval, qui amènerait à se poser la question de la légitimité même de l’équitation…s’il n’y avait, heureusement, d’autres façons de faire. Car il suffit de savoir.
De savoir comment fonctionnent les chevaux.

Vers une équitation unique

C’est cela, l’éthologie : la science du comportement animal (soit dit en passant, le terme d’”équitation éthologique” ne veut pas dire grand’chose : l’équitation n’est pas dans les gènes du cheval ! Il serait plus logique de parler d’équitation pratiquée en accord avec les données de l’éthologie). D’ailleurs, certains n’hésitent pas parler, pour l’éxécution d’un même exercice, de deux façons de faire : la manière “éthologique” et la manière “classique”, mettant ainsi en opposition ce qui devrait aller de pair. Il y a effectivement deux façons de faire : la bonne, et la mauvaise ; la bonne, c’est celle qui respecte le cheval dans sa psychologie, sa physiologie, ses comportemenst ataviques. Et elle n’est pas nécessairement en désaccord avec ce que nous ont enseigné les maîtres classiques, qui bien souvent, ont empiriquement compris et appliqué les données du fonctionnement animal.

Rendez-vous Ethologique - Haras de la cense
Franchir des obstacles sans embouchure : et si cela supprimait un jour la repercussion des fautes d’assiette sur la bouche des chevaux ?
Ici, Manuel Godin (enseignant au Haras de le Cense) sur Wilco. © Haras de la Cense
«Il ne devrait plus exister d’opposition entre éthologique et classique : certains en donnent la preuve éclatante…»

L’équitation “éthologique” (utilisons, donc, le terme désormais consacré) connaît un vif succès. Mais elle n’est pas entrée dans les moeurs, dans les clubs, dans l’enseignement. Elle reste marginale, anecdotique, assimilée à l’idée d’une pratique équestre secondaire, soft, cool, clean…il ne semble pas y avoir assez d’adjectifs anglo-saxons pour donner de cette approche une idée de mièvrerie : du joujou, de la balade, de la sentimentalité…tout sauf du Sport, avec un grand S.
Je proteste. Il faut avoir vu à La Cense Frank Perret, double champion de France de reining dans la totale maîtrise d’une équitation de travail noble. Il faut avoir vu Andy Booth dans un époustouflant travail sans selle ni embouchure, conduit jusqu’aux changements au pied au galop, ou encore Francis Rebel (un “grand” du CSO) lui aussi convaincu et convainquant…

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 17-05-2009

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés