Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Que penser des arçons interchangeables ?

Réponse d’Annette Rancurel, Ingénieur en technologie de l'information.


N°36 Octobre 2012
9 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Que pensez-vous des selles avec arçon interchangeable (style Wintec) ? Est-ce que le système CAIR de cette marque est bien, ou est-ce mieux d'opter pour une selle avec un rembourrage en laine ?
Question posée par Chloé.

En effet, il s’agit d’une question très intéressante qui permet de rappeler que chaque point pris isolément n’est pas la panacée, et qu’évaluer une selle existante ou au moment de son achat suppose de dérouler une check-list d’une dizaine d’autres points, tout comme le pilote de ligne en bout de piste avant de décoller.

Différentes tailles Différentes formes
Les arcades peuvent présenter différentes tailles (photo de gauche) et différentes formes (photo de droite). © D.R.
Des selles à panneaux en laine qui n’ont pas été vérifiées depuis des années peuvent devenir nocives

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

9 commentaire(s) »

gnourf :
Le 19/10/2012 à 08h48

Bonjour,

Je pense que mon interrogation peut rentrer dans ce vaste débat : J'ai entendu dire qu'il n'y avait pas besoin d'amortisseur lorsqu'on avait une bonne selle (qualité des panneaux, adéquation à la morphologie du cheval etc.) Est-ce vrai?
Il est évident que dans la majorité des cas, les selles utilisées sont seulement standard et que dans le doute, un bon amortisseur ne nuira pas. Néanmoins, une bonne selle adaptée peut-elle être autosuffisante pour protéger le dos du cheval?

Merci,
Gnourf

dourou :
Le 22/10/2012 à 10h14

Gnourf,
Petite comparaison :
Quand vous portez des chaussures de qualité, vous y mettez des semelles à l'intérieur ?
J'imagine que non, si la taille de vos chaussures vous convient... Sans quoi, vous risquez d'y voir vos pieds bien à l'étroit.

Selon moi, mettre un amortisseur résulte aujourd'hui de l'effet de mode et non du véritable besoin (encore faut-il qu'il y en ait un, parce qu'en principe on adapte la selle au dos du cheval... et non le contraire!)
Pour moi, la vente des selles standard est une belle idiotie. Comment peut-on acheter une selle dans une grande chaîne type Décat* et se dire qu'elle ira sur le dos de tous les chevaux. C'est de la foutaise!


Cavalière de dressage, j'évite encore plus ce genre de produits parce que je me sens très loin de mon cheval et ne ressens donc rien.

Ma réponse est donc : oui, une selle adaptée ne nuit pas au dos du cheval !

:-)

:
Le 22/10/2012 à 15h58

Merci Dourou de confirmer mon intuition première. L'analogie avec les chaussures est très bonne. La meilleure façon d'éviter les ampoules est d'avoir une bonne paire de chaussures adaptée et non d'augmenter la qualité des pansements anti-ampoules!

J'en profite pour poser une autre question : A travers l'Histoire et les différents peuples cavaliers, comment ont évolué les harnachements, et en particulier les selles? Comme l'utilisation du cheval a aussi beaucoup évolué, a-t-on globalement aujourd'hui un matériel standard plus adapté/moins dommageable?
Par exemple, une selle standard (de grande chaîne) attribuée sans plus d'attention à un cheval pour une utilisation en club (10-15h/semaine) nuit-elle plus ou moins que le matériel utilisé il y a 150 ans sur un cheval de relai de poste?

christopher :
Le 26/10/2012 à 12h42

La selle qui convient s'adapte au cheval (Monsieur de la Palisse). La même selle s'adapte-t-elle à l'ensemble "cheval + amortisseur"?

Et pour amortir quoi?

:
Le 12/11/2012 à 10h53

Effectivement vaste débat que celui des « amortisseurs ».
Et excellente analogie que celle de la semelle à l’intérieur d’une chaussure.
Et judicieuse question, pour amortir quoi !
S’il reste évidemment intéressant d’amortir les chocs, la priorité est de distribuer les pressions sur le dos du cheval. L’acquisition d’un amortisseur devrait être raisonnée en fonction d’une analyse de la situation. Une selle adaptée n’a pas forcément besoin d’un amortisseur et peut être gâchée s’il est choisi seulement sur de bonnes intentions. Une selle insuffisamment adaptée peut être optimisée à l’aide d’un amortisseur, que je préfère appeler pad pour élargir le débat à tous les dispositifs correcteurs présents sur le marché.
Enfin, certains chevaux de part leur conformation, auront toujours besoin d’un pad, de la même façon que certains coureurs auront toujours besoin d’une semelle pour pied creux ou plat, pronateur ou supinateur , quelles que soient la bonne qualité et la haute technicité de leurs chaussures.

zaude :
Le 12/11/2012 à 10h58

Attention toujours aux extrémismes... Je rejoins :
Oui je porte des semelles ortho dans mes chaussures, et dans mes chaussures de sport j'apprécie avoir des semelles amortissantes... Tout comme le cheval de club lors du cours de mise en selle j'imagine ;)

odile :
Le 30/11/2012 à 11h49

Comment faire vu que je monte 3 chevaux différents en morphologie et une selle ? Je suis d'accord que la selle doit être adaptée au cheval mais ce n'est plus le même budget ;-) Je compense avec des tapis différents en terme d'épaisseur ? des pads ? des amortisseurs ?

:
Le 30/11/2012 à 15h53

Réponse à Odile :
Sans connaitre précisément le contexte, et bien qu'il se présente souvent, je ne peux que répondre dans les grandes lignes. Il n'est évidemment pas souhaitable en termes de santé, de performance et de qualité d'équitation, de monter des chevaux trop différents avec une même selle. Pour prendre en compte les contraintes de budget, il existe des selles dont la conception fait qu'elles "pardonnent" plus que d'autres avec un ratio qualité/prix intéressant. Optimiser à l'aide d'un pad (voir article sur le choix raisonné des pads) est une bonne idée, tout en prenant en compte qu'une collection de pads de bonne qualité, par exemple un mouton de forme ergonomique muni de poches permettant la personnalisation à l'aide d'inserts, représente lui aussi un certain investissement.
Annette

odile :
Le 01/12/2012 à 21h39

Merci Annette pour ta réponse. En fait, j'ai un hongre PSA avec un dos un peu long mais un dos droit, musclé, seul le garrot ressort. Je le monte avec une selle de cross Eric Thomas. Ensuite j'ai une petite jument toujours ronde mais je la monte avec une vieille wintec car c'est un tonneau et cette selle a prit l'écartement et je ne veux pas esquinter la cross. La dernière présente un dos un peu long mais peu de garrot par contre. Jusqu'à présent le hongre a un amortisseur néoprène mais sans forme donc je vais tenter sans car j'ai un doute au garrot. L'épaisseur, je crois, le pince de part et d'autre du garrot juste au dessus de l'épaule.

Article publié le 17-10-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés