Accueil » Associations équestres

JustWorld International : le sport équestre au secours des enfants défavorisés

Par Laetitia Bataille et Nelly Valère.


N°36 Octobre 2012
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
JustWorld International est une ONG qui a choisi de d’agir au sein du monde équestre, par le biais de ses « Ambassadeurs » qui ont pour mission de sensibiliser et de récolter des fonds. Ces fonds sont destinées à subvenir aux besoins élémentaires d’enfants ayant peu de chances de recevoir de l’aide d’autres organismes.
Alors que s’approche le salon Equita’Lyon, dont JustWorld est partenaire, Cheval Savoir a rencontré Jessica Newman, fondatrice de l’œuvre, et qui en est également le Directeur général.

Les études menées dans le monde entier montrent que l’éducation est la clef de voûte nécessaire pour rompre le cycle de la pauvreté. Alors que de nombreuses ONG choisissent d’apporter une aide à court terme dans les pays en voie de développement, le but de JustWorld est de voir à plus long terme et d’agir pour l’avenir.

Jessica Newman avec Kevin Staut
Jessica Newman avec Kevin Staut, l’un des plus célèbres Ambassadeurs de JustWorld. © Sportfot

JustWorld International fait office de catalyseur pour permettre une amélioration des conditions de vie des enfants dans ces pays, et agit en en partenariat avec des organismes locaux. Son action s’étend à l’instruction de base, la nutrition, la santé, l’hygiène, et même les choix d’avenir possibles pour les enfants des communautés pauvres du Honduras, du Cambodge, du Guatemala et du Brésil.

JustWorld International a choisi comme vecteur le monde équestre. Il est vrai que sa fondatrice, Jessica Newman, est une cavalière de CSO de haut niveau. JustWorld a des « ambassadeurs » qui sont chargés de mener une action de sensibilisation et de récolter les fonds pour les programmes d’aide.

Actuellement, plus de 500 Ambassadeurs de JustWorld dans près de 40 pays s’engagent à consacrer une partie de « leur temps, leur talent et leurs ressources » à JustWorld dans l’espoir de donner à plusieurs milliers d’enfants un coup de pouce pour un avenir meilleur.
JustWorld compte aussi parmi ses Ambassadeurs des chefs de piste, juges, commissaires de piste et délégués techniques qui agissent dans les concours nationaux et les épreuves internationales de la FEI.

Interview de Jessica Newman

Propos recueillis par Nelly Valère.

Cheval Savoir : Jessica Newman, comment avez-vous été amenée à créer JustWorld International ?

Jessica Newman : J’ai monté en compétition internationale de CS0 depuis l’âge de 16 ans jusqu’à l’ge de 22ans, et j’ai alors décidé de m’engager dans l’humanitaire. J’avais une vie tellement privilégiée que je sentais que je devais faire quelque chose pour les autres. J’ai alors arrêté la compétition et je me suis erndue au Honduras afin d’aider les victimes de l’ouragan Mitch en 1998, et c’était la première fois que j’étais confrontée à la pauvreté. J’ai été choquée, et j’ai compris que je voulais consacrer ma vie à faire quelque chose pour aider les autres. Je n’aurais pas pu vivre en accord avec moi-même même en sachant qu’il existe une telle injustice dans le monde et en ne faisant rien. C’est ainsi que je me suis intéressée à l’humanitaire, et que j’ai travaillé sur le terrain pendanst plusieurs années pour me former. En 2003 j’ai fondé JustWorld avec pour mission d’aider les enfants dans les pays en voie de développement, en travaillant avec des organismes partenaires dans ces pays. Nous menons à bien des actions dans les domaines de l’instruction, de la nutrition, de l’hygiène et de la santé, afin de permettre aux enfants les plus défavorisés du Cambodge, du Guatemala, du Honduras, du Brésil d’avoir un projet d’avenir et une chance de mener une vie plus digne.

La compétition ne me manque pas : je donnais 110% de moi-même quand je faisais du CSO et maintenant, je donne 110 % de moi-même à JustWorld

Venant du monde du cheval, je savais que les cavaliers n’ont pas beaucoup de temps pour faire des bonnes oeuvres, parce que leur mode de vie est déjà extrêmement prenant. J’ai voulu trouver un bais pour que les cavaliers puissent s’impliquer sans dans ces projets sans avoir à abandonner leur sport, et en restant dans leur environnement. Comme cela il n’y a pas d’excuse pour ne pas le faire, car nous sommes présents dans les événements équestres au sein même du monde du cheval. Qu’il s’agisse de professionnels qui donnent un pourcentage de leurs gains en concours ou qui donnent des stages au profit de l’Association, ou qui mènent différentes actions pour récolter des fonds dans les compétitions ou dans leurs écuries par exemple... Autant d’actions variées qui ont pour dénominateur commun d’aider A JustWorld...

Jessica Newman avec Nathalie Johnson
Jessica Newman avec la cavalière américaine, Nathalie Johnson. © JWI

C.S. Aviez-vous un vécu personnel qui vous a poussé à vous intéresser à l’humanitaire ? Raisons familiales ou convictions religieuses ?

J.N. Non, j’avais juste le sentiment que je devais faire quelque chose, étant dans une situation financière privilégiée, et mon père m’ayant laissé de quoi pouvoir me consacrer à 100% à JustWorld sans toucher de salaire, donc sans que je coûte rien à l’association. Alors des gens comme moi ne le font pas, qui le fera ? Je sentais que je devais justifier ma propre vie en faisant quelque chose pour celle des autres. C’est vrai que la famille de mon père et mon père lui-même étaient déjà très impliquées dans une oeuvre pour les aveugles, et que ma mère a toujours aimé partager et mettre en pratique des valeurs de justice très importantes pour elle.

C.S. Votre famille était donc d’accord avec votre projet ?

J.N. Je ne lui ai pas tellement laissé le choix ! Mon père est mort il y a 7 ans, ma mère m’aide beaucoup. Elle fait toujours de la compétition dans le circuit amateur, alors que moi, j’ai arrêté pour me consacrer à JustWorld. La compétition ne me manque pas, c’est un choix librement consenti : je donnais 110% de moi-même quand je faisais de la compétition je donne maintenant 110 % de moi-même à JustWorld.

Philippe Rozier
Philippe Rozier porte le blouson aux couleurs de JustWorld, dont il est l’un des fervents ambassadeurs.
© Nelly Valère

C.S. Quelles sont les principales difficultés ? Faire connaître JustWorld ?

J.N. Ce n’est pas cela le plus difficile ; parce que les gens dans le monde équestre sont très motivés pour nous faire connaître et nous aider. Le vrai challenge, c’est toujours la récolte des fonds. Parce que même si vous considérez que pour nourrir un enfant, il suffit de moins d’un euro par jour, quand il y a 3500 enfants à aider, cela fait beaucoup d’argent à la fin de l’année...

C.S. Pourquoi y a-t-il tant de missions de Just World en Amérique du Sud ?

J.N. Il y a eu récemment une intensification de notre action en Amérique latine parce qua là bas, le sport équestre est très développé, suffisamment pour que JustWorld soit désormais associé aux événements de ces pays où la communauté équestre est capable de créer un projet durable avec JustWorld dans leur propre pays. Mais mon but est de voir plus loin et de développer notre action partout dans le monde.

Jessica Newman
Jessica Newman : « Que tous ceux qui sont intéressés par notre action n’hésitent pas à nous contacter ! »
© Nelly Valère

C.S. Avec vous des programmes d’action en France ?

J.N. Non, notre action est concentrées sur les pays en voie de développement, les pays du Tiers Monde. Bien sûr, la pauvreté existe partout, mais dans ces pays elle est si extrême et avec un dollar ou un euro, on peut faire tellement plus, qu’on peut aider plus de gens.

C.S. Est-ce facile de trouver des Ambassadeurs ?

J.N. Nous ne démarchons personne. Ils viennent d’eux mêmes ! Cela se fait par le bouche à oreille, il y a tout un processus d’implication. Notre rôle est de communiquer sur JustWorld, sur ce que nous faisons et sur le fait qu’ils peuvent nous rejoindre. Après cela ; c’est à eux de venir vers nous s’ils sont intéressés.

C.S. Quelle est votre fonction exacte ?

J.N. Je suis le Directeur Exécutif. Je donne la ligne générale de l’organisation et j’assure les liens entre les différents acteurs en présence. Je m’assure que tout se passe bien dans notre petit état major de quatre personnes et demie ! Quand vous gérez des fonds, vous devez être très professionnel et bien savoir où vous allez.

Jessica Newman
Jessica Newman avec Evrard de Spa photographiés au grand National de Deauville. Evrard de Spa est Président du Polo-Club de Deauville s’investit beaucoup dans JustWorld. © Nelly Valère

C.S. La France est-elle un bon terrain d’action pour votre ONG ?

J.N. Nous venons de relancer JustWorld en France. Le lancement officiel s’est fait lors du CSO 5* de Chantilly en juillet, et le pré-lancement s’était fait au Grand National de Deauville. Le tournoi de polo de Gstaad a également organisé une grande récolte de fonds en août qui a permis de ramener 20 000 francs suisses pour notre projet du Cambodge. Et maintenant le Salon Equita’ Lyon s’est beaucoup impliqué et nous sommes leur ONG partenaire. C’est important pour nous car nous sommes connus au top niveau ; et notre but est d’être mieux connus au niveau simplement national, de manière à rallier à notre cause tous les acteurs du monde équestre –pas uniquement l’élite. Nous voulons être une grande ONG populaire.

C.S. Avez-vous un autre message à faire passer ?

J.N. Nous avons toujours besoin d’aide ! Toutes les formes de dons sont appréciées parce que tous ces enfants ont tellement besoin de secours et ne peuvent même pas imaginer le monde dans lequel nous, nous vivons. Que tous ceux qui sont intéressés par notre action n’hésitent pas à nous contacter !

Comment devenir un « Ambassadeur » de JustWorld ?

Des cavaliers de tous âges, de tous niveaux équestres et de toutes disciplines sont les bienvenus pour devenir des « Ambassadeurs » de JustWorld.
Etre ambassadeur suppose d’avoir le désir de représenter JustWorld en portant ses couleurs sur les terrains de concours et de répandre la bonne parole pour sensibiliser les gens et faire connaître l’association parmi ses relations, dans son entourage local, dans les concours, dans les média.

Les Ambassadeurs s’engagent à verser une partie de leurs gains ou à faire un don annuel, et/ou simplement de donner de leur temps. Il n’y a pas de minium requis pour cet engagement.

JustWorld International est enregistré en tant qu’organisme caritatif aux Etats Unis et en tant qu’association Loi de 1901 in France. JustWorld International est laïque et apolitique.
http://www.justworldinternational.org

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

sourisgrise :
Le 29/10/2012 à 20h00

bravo à ces cavaliers qui se sont engagés ,et merci à cheval savoir de nous avoir parlé de cette ong.

Article publié le 27-10-2012

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire