Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Que penser de la bitless bridle ?

Réponse de Isa Danne, cavalière professionnelle de dressage


N°38 Décembre 2012
13 Commentaire(s)
Imprimer cet article
J’envisage d’acheter une bride sans embouchure (« bitless bridle »). Il s'agit dun simple caveçon qui va comme un chausson...
Qu’en pensez-vous ?

Question de Adeline (via le Journal).

De nombreux cavaliers, par souci de ne pas faire mal à leurs chevaux, se sont mis à utiliser, ces dernières années, des outils comme la bitless bridle, le licol « éthologique » et le hackamore...
Devant les questions que se posent effectivement de nombreux cavaliers, il est important de clarifier certaines choses à leur sujet.

Le hackamore
Le hackamore constitue une forme ancienne et classique de bride sans embouchure. Attention : le cheval peut y réagir violemment ! © Photo Wiki commons

De bonne raisons ?

Quelles sont en général les raisons avancées par les cavaliers qui décident d’utiliser ce matériel ?

  • la légèreté,
  • ne pas faire mal à la bouche des chevaux,
  • une idée de liberté,
  • ne pas contraindre,
  • être en harmonie…etc.
Un cheval qui n’a pas été éduqué pour respecter l’outil choisi ne respectera pas, sur des indications fines du cavalier, les limites de cet outil

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

13 commentaire(s) »

windy :
Le 14/12/2012 à 18h09

oui bien d'accord!!!
mais pour moi la reflexion est toute differente.
en fait mon cheval a fait de la competition de dressage il se tient parfaitement du bout des doigts, depuis cette année il est en semi retraite, donc beaucoup de balades.
meme si il a toujours eu qu'un filet simple,en exterieur je lui es toujours mis un goyo, car un peu fou des qu'il est dehors.
toutefois il s'est bien calmé et j'envisageait de mettre un filet moins contraignant.
j'aimerais qu'il puisse aussi brouter sans contrainte pendant la balade.

mais ce n'est evidement pas sans risques quand il sont sur l'oeil, surtout en hiver....

soalheiro :
Le 15/12/2012 à 07h52

Voilà qui a le mérite d'être clair ... EDUCATION de l'un et de l'autre !!! Merci Isa !!
Michel

amazonteke :
Le 15/12/2012 à 10h20

Les chevaux nous disent très bien eux-mêmes ce qui leur convient. Selon leur sensibilité et l'avancée de leur travail. La cession de mâchoire s'obtient aisément avec un simple licol d'écurie puisqu'elle est la conséquence d'un assentiment du cheval. Les recettes toutes faites et les a priori associés au manque d'écoute de son cheval créent l'ensemble des problèmes.

eloise :
Le 15/12/2012 à 13h17

Bonjour,
Je ne suis pas une férue d’équitation éthologique, mais je pense pas que le filet n’est pas un outil forcément « obligatoire » pour monter à cheval. Mais comme vous le dites, ce n’est pas à mettre entre toutes les mains ou sur tout les chevaux, trop nombreuses sont les personnes qui désirent pour le « bien » de leur cheval de lui retirer le mors, hors ceux-ci ne sont pas assez respectueux, et cela peut devenir très dangereux, surtout en extérieur.. Mais avec un cheval respectueux, en évitant l’hiver, on peut je pense, se dispenser de lui mettre de mors, et certains le vivent beaucoup mieux (aux beaux jours je ne sort en extérieur qu’en licol d’écurie et mon cheval est beaucoup plus détendu qu’avec un mors)
Je pense donc que c’est à adapter au cas par cas, suivant le jour, ou les humeur..

patrick :
Le 16/12/2012 à 18h42

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur votre analyse: le véritable bitless bridle n'agit pas sur la muserolle qui peut rester très lâche mais sur les montants qui passent sur la tête, descendent sur les joues et se croisent sous l'auge avant de rejoindre les rênes. Je monte mon trotteur depuis 2 ans avec ce système et je peux garantir que je n'ai constaté aucune différence par rapport à avant (simple filet). Je monte mon cheval quasiment tous les deux jours, été comme hiver pour de longues randonnées sportives ou en dressage (à mon petit niveau). J'ai exactement le même comportement de mon cheval, voire meilleur car il me semble plus détendu et confiant sans mors.

gnourf :
Le 21/12/2012 à 08h37

Bonjour,
Il manque un argument pour changer radicalement de type d'embouchure : Quand il y a une plaie ou une douleur avérée, tout simplement. Quand les commissures des lèvres sont blessées, il peut être intéressant de changer pour un hackamore par exemple. Mais si le cheval n'y a pas été éduqué, cela ne peut en aucun cas être une solution pur un problème de dressage.
Gnourf

windy :
Le 22/12/2012 à 08h37

bon je vais envisager l'achat de ce filet pour ce printemps, en trouve t on en France ou faut il encore commander au US.

danne :
Le 28/12/2012 à 21h49

Bonjour à tous,

Je vous souhiate à tous de merveilleuses fêtes de noël.

Windy, ce n'est pas à moi qu'il faut demander ce genre de renseignements, je ne commercialise pas ce genre d'ouils !
Pensez bien aux raisons qui vous poussent à investir ans ce type de matériel, est ce vraiment nécessaire ou juste une envie passagère ?!

Gnourf, oui c'est certain que lorsque un cheval est bléssé à la bouche c'est délicat et disons que c'est un cas a part. Vous pourriez aussi monter en licol tout bête, en profiter pour améliorer votre travailet/ou relation à pied (sans aucun matériels), ect ect :)


Eloise, je pense que la plupart des cavaliers ne souhaitent pas faire de mal à leur chevaux. Hélas souvent par ignorance, à cause d'un encadrement inadapté ect ect ils font des erreurs !

Michel, oui éducation est le maître mot c'est certain.

Patric, si votre cheval est pareil pourquoi le monter en bitless (pourquoi pas, me direz vous )?
Je ne peux pas evaluer d'ici le niveau de finesse de votre cheval au Bitless. De nombreuses personnes me parle de la légèreté et de la finesse de leur chevaux, hélas la plupart du temps quand je monte dessus je m'aperçois qu'ils n'ont pas la finesse dont moi je parle...Vote cheval donne t'il des cessions de mâchoires ?

Au demeurant, je ne dis pas que le bitless ne doit pas être utilisé, je dis juste qu'il n'est pas une solution aux problêmes d'éducation que rencontre les cavaliers. Et les problèmes de mors n'existe pas, ce sont des problèmes de mains, de cavaliers !

Isa Danne

laetitia :
Le 29/12/2012 à 17h03

Merci Isa, d'avoir répondu à chacun avec beaucoup de clarté.
Le dialogue reste ouvert ! N'hésitez pas, chers lecteurs, à continuer à réagir et à poser d'autres questions. Isa est un puits de science équestre, et vous répondra. Si l'un ou l'autre question peut s'avérer d'intérêt général, cela pourra faire l'objet d'une réponse dans le cadre de notre rubrique "Vos questions".
Bien cordialement

Laetitia Bataille

laponia :
Le 03/01/2013 à 20h51

Un article très juste.

Mors ou pas, si l'on regarde du côté de l'enseignement de Parelli, cette question ne se pose pas : on le retrouve dans le dernier Level : "Finesse".

marechalviviane :
Le 03/01/2013 à 22h42

"J’envisage d’acheter une bride sans embouchure (« bitless bridle »)."
Question de Merchalviviane (via le Journal).

Chere Laetitia,
Il semble y avoir un malentendu car le nom Merchalv.... semble escamottée et dans l'article précédant ou il est question de muserole, je ne faisait que l'éloge ( par reaction) du type de "bitless" que j'utilise et qui me semble le moins contraignant des bitless pour les chevaux fins.

marechalviviane :
Le 04/01/2013 à 17h05

Ne confondons pas muserolle et cavesson pas plus que bitless et bitless...
Je n'aurai jamais envisagée le cook's bitless qui se croise sous le menton par exemple cela reviendrai à mon sens à confondre torchons et serviettes...

Mais avant de faire part de quelques reflexions concernant l'article je voudrai rappeler qu'il n'y a pas de relation plus secrete qu'entre le cheval et le cavalier...

et sans avoir une reponse quant à ce qui convient le mieux pour les uns ou les autres comme methodes je crois ne pas faire d'auto-promotion à prétendre qu'il est bon d'etre prudemment optimiste en ce qui concerne le bitless (dont j'ai fait l'eloge dans l'article d'Isa sur la muserolle) et qui en fait n'est qu'un simple licol avec un simple cavesson.
Oui en ce qui me concerne je crois qu'il est tout aussi possible d'atteindre

"... le respect de l’école classique :

■Décontraction : fluidité.
■Equilibre : légèreté.
■Impulsion : vibrant.
■Rectitude : équilibre latéral des masses musculaires.
■J’ajouterai « partenariat » : relation d’échange amical."

dont nous parle Isa Danne avec le simple bitless que j'ai qui n'est en quelque sorte qu'un simple cavesson. ..
Il me semble que c'etait Baucher qui avait souhaité tout au moins exprimé le souhait d'en creer un?
Qui se souvient?

docanne :
Le 08/02/2015 à 09h44

Bonjour, vos commentaires sont très intéressants mais vous relevez tous de vos deux mains! Bien que Patrick soit de mon avis....
Mais imaginez un instant que vous n'avez qu'une main valide.
Je ne monte mon cheval qu'avec un bitless. Auparavant, la monitrice que j'avais me disait que j'avais un cheval qui voulais que je sois dure avec ma main.... Depuis, j'ai changé de monitrice. Celle-ci à vu la différence quand je montais Doc, c'est le nom de mon cheval, avec un filet simple et un bitless... Et elle m'a redemandé une deuxieme fois que je monte avec ces deux manières de faire: elle était sûr de voir qu'avec le bitless j'arrivais mieux à demander à Doc ce que je voulais et tout avec de la gentillesse.... Vous allez quand même me dire que c'est mon cheval!!! Mais j'ai passe mon bitless à deux reprises à un cheval étant dur dans sa bouche. Le première fois, il était un peu déboussolé mais la deuxième fois il a tout compris et a mis sa bouche en douceur....et la manière de monter ce cheval en dressage était beaucoup plus souple.
Je suis pour le bitless et plutôt deux fois qu'une....
Le respect du cheval est pour moi primordial....
Bien à vous

Article publié le 13-12-2012

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés