Accueil » Savoir pratique Dressage

La séquence d’exercices de rectitude (suite)

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et Professeur de dressage


N°39 Janvier 2013
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Après la prise de contact du mois passé, j’ai établi un premier diagnostic quand à la rêne que le cheval refuse et la réaction de son encolure vers le haut ou vers le bas. Dès lors, voici comment je vais procéder, dans le cas d’un cheval droitier qui s’appuie sur la rêne droite et refuse le contact à gauche (nous n’allons bien sûr pas expliquer les exercices en détails car nous l’avons fait dans les articles précédents), je vais juste tenter d’attirer votre attention sur les points importants).

I) Etablir un contact à gauche, éduquer le postérieur gauche :

Si le cheval prend plus de contact à droite, je commence systématiquement piste à droite. 
Rêne gauche tendue, rêne droite détendue, bloquer l’épaule gauche et libérer l’épaule droite. Garder le contact à gauche en permanence !

Postérieur gauche dans l’axe (même légèrement vers la droite au début).
Rester dans cette attitude le temps que le cheval commence à se connecter avec la rêne gauche.

En cas de problème d’équilibre répéter des arrêts, sinon chercher à ce que le cheval descende (s’étire) au contact de la rêne gauche.
Pour le moment, rester à la piste.

Séquence d’exercices
© Pierre Beaupère

Points importants 

  • Je raccourcis ma rêne gauche et relâche la droite. Je raccourcis progressivement à gauche, jusqu’à obtenir un début de contact avec la bouche du cheval. Je ne cherche à ce stade surtout pas à ce que le cheval soit trop léger ! Il n’est pas question que le cheval tire comme un fou sur cette rêne mais il est absolument nécessaire d’obtenir une vraie connexion avec celle-ci, ce que le cheval va chercher à éviter tant que son postérieur ne pousse pas dans l’axe, vers la main du cavalier. C’est ce qu’il est parfois vraiment difficile d’enseigner au cavalier et pourtant si la rêne gauche n’est pas assez tendue, on compromet tout le reste de la séquence… Il est impossible de quantifier la quantité de contact, d’autant plus qu’au début le cheval peut parfois vraiment refuser toute tension sur cette rêne. La plupart des cavaliers ne réagissent pas quand le cheval commence à se fléchir à gauche pour éviter le contact sur cette rêne. Rappelez-vous que ce n’est pas un pli correct mais une flexion d’évitement ! Ce n’est pas de la légèreté mais une forme de défense, de refus, de manque de confiance dans votre main !

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

denis :
Le 09/01/2013 à 18h50

Un grand merci à l'auteur de ces articles, cet éclairage m'a permis de comprendre mon cheval et certainement d'améliorer les choses.
Denis.

udonis :
Le 30/01/2013 à 23h12

que du bonheur !!!! exercices très clairs, explications précises, concret : merci beaucoup !!!!

kacique :
Le 03/02/2013 à 14h17

Me voici abonnée à la revue...J'ai la chance d'être élève de Mr Beaupère et j'avais hâte de lire ses articles...Merci Pierre.

Article publié le 06-01-2013

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés