Accueil » On en parle

Les Lasagnes Findus 100% cheval...

La polémique suscitée par la présence d'ADN de cheval dans certains hamburgers du commerce vient de prendre brusquement des proportions gigantesques. En effet ce n'est plus d'ADN qui s'agit mais bien de viande de cheval, et celle-ci constituerait 100% de la viande présente dans certains plats cuisinés annoncés comme au boeuf.

C’est un scandale sans précédent qui éclabousse désormais le marché des surgelés, et notamment la célèbre marque Findus, dont les non moins célèbres Lasagnes ont révélé contenir des proportions de viande pouvant aller jusqu’à 100% !

Les différents plats à base de viande hachée annoncée sur l’emballage comme étant du bœuf contiennent donc bel et bien si du cheval en proportion considérable, ce qui représente une fraude grossière vis-à-vis du consommateur.

Lasagne Findus

La Food Standards the Agency de Grande Bretagne a indiqué ce vendredi que outre les tests largement effectués par leurs soins, les industriels de la production alimentaire doivent eux aussi procéder à leurs propres tests, sur les produits comportant du boeuf transformé, afin d’établir s’ils contiennent du cheval ou non.

En attendant, la marque Findus a fait savoir dans un communiqué qu’elle retirait des rayons des supermarchés en France les Lasagnes Bolognaise, le Hachis Parmentier et la Moussaka. La Suède, de son côté vient de rappeler 20.000 boîtes de produits surgelés.

3 commentaire(s) »

sacha [invité] :
Le 09/02/2013 à 02h27

Comment peut on vendre encore vendre encore du cheval en 2013 ? imaginez vous les conditions de transport et d"abattage en Roumanie ? même pas besoin d'aller faire une vidéo On imagine ... l'horreur absolue. FINDUS se cache derrière ses fournisseurs .....

sophie [invité] :
Le 09/02/2013 à 12h05

imaginez les conditions de transport et d'abattage en roumanie. comment peut on encore vendre du boeuf, du cochon, du mouton pour la consommation?? l'horreur absolue...

tina [invité] :
Le 11/02/2013 à 13h43

les industriels de l'alimentaire encouragent la maltraitance animale dans le monde, la malboufe pour les êtres humains ou déshumains pour toujours plus de profits. Les êtres dits humains devraient protéger les animaux, se réunir et se battre pour lutter contre l'industrie agro alimentaire, la grande distribution et l'industrialisation qui pousse à l'immonde

Article publié le 08-02-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire