Accueil » On en parle

Coup de théâtre à Bordeaux : Boyd Exell battu en finale Coupe du Monde d’attelage !

Incroyable : Boyd Exell, théoriquement imbattable, a dû s’incliner hier soir à Bordeaux devant le meneur néerlandais Koos de Ronde, qui remporte donc la Coupe du Monde d’attelage FEI™. Chardon est troisième.

Une défaite pour Boyd Exell... c’est coup de théâtre que réservait cette finale de la Coupe du monde d’attelage FEI™ de la saison 2012-213 qui se déroulait dans le cadre du Jumping International.

Koos de Ronde
Koos de Ronde gagne la finale de la Coupe du Monde FEI à Bordeaux. © Christophe Bricot – Jumping de Bordeaux

Boyd Exell, cinq fois vainqueur de cette Coupe du Monde, est devenu un meneur devenu quasi mythique, n’hésitant pas à dire que l’attelage est simplement la manière la plus amusante d’être assis, détrônant les plus grands(notamment un autre monstre sacré, le néerlandais IJsbrand Chardon) et semblant solidement installé au sommet. Personne ne semblait pouvoir venir l’inquiéter, bien qu’un autre néerlandais, Koos de Ronde, se soit offert le luxe de le battre lors de l’étape de Stuttgart, et à Malines(Belgique) trois semaines auparavant. Exell n’en restait pas moins le grand favori pour la finale.
Serein, il n’avait pas participé à l’avant dernière étape à Leipzig, étant parti se reposer quelques temps dans son pays d’origine, l’Australie.

Boyd Exell
Boyd Exell détrôné : après avoir gagné cinq fois la Coupe du monde, le meneur australien s’incline à Bordeaux. © Christophe Bricot – Jumping de Bordeaux

Mais à Bordeaux, Exell fait tomber une quille dans chacune des deux manches. Et Koos de Ronde (le vainqueur de Leipzig... en l’absence d’Exell) va s’engouffrer dans la faille. « Une faute dans la première manche c’était déjà une première aubaine » explique le vainqueur, « et quand il a fait une autre faute dans la seconde manche, je me suis dit qu’il ne me ferait pas souvent un tel cadeau… je n’avais qu’à assurer un parcours sans-faute pour lui prendre le titre, je ne me suis pas gêné. »

Ijsbrand Chardon troisième

Boyd Exell s’incline donc, et prend la deuxième place. Avec bonne humeur. Ce gagneur n’est pas de nature mélancolique, et positive : « Deuxième, c’est tout sauf une défaite », dit-il, « ce concours avait mal commencé pour moi avec une panne de camion sur le trajet. Mes chevaux étaient fatigués, je l’ai senti hier et je l’ai payé aujourd’hui ». 

IJsbrand Chardon
IJsbrand Chardon, un autre monstre sacré, se classera troisième. © Rinaldo de Craen/FEI

Ijsbrand Chardon, autre meneur mythique, s’adjuge la troisième place. Cette saison 2012-2013 ne lui aura pas été très faste.

Koos de Ronde
Koos de Ronde saluant le public de Bordeaux. © Christophe Bricot – Jumping de Bordeaux

Résultats

  1. Boyd Exell (AUS)
  2. IJsbrand Chardon (HOL)
  3. Koos de Ronde (HOL)
  4. Tomas Eiksson (SUE)
  5. Theo Timmerman ( HOL)
  6. Jozsef Dobrovitz (HON)
  7. Thibault Coudry (FRA) - invité
0 commentaire(s) »
Article publié le 10-02-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire