Accueil » On en parle

La cavalière de dressage Ulrike Prunthaller condamnée pour maltraitance

La cavalière autrichienne Ulrike Prunthaller vient d’être mise à pied pour 9 mois et condamnée à une amende de 4000 € pour maltraitance. La cavalière utilisait notamment les chocs électriques... rnSon coach, complice, écope d’une amende de 5000 €.

La maltraitance des chevaux dans le monde du dressage de compétition est à nouveau sur le devant de la scène.
Après les rebondissements sans fin de l’affaire de la Rollkur et l’interdiction partielle de cette méthode par la FEI, puis les mesures de protection des chevaux prises grâce à l’édiction de la Blood rule (interdiction de toute présence de sang sur le corps du cheval) voici un nouveau scandale, révélé par le site Eurodressage.

Le dressage
Le dressage : certains abusent, d’autres pas...Mais les chevaux enfermés, fouaillant de la queue, sont de toute façon trop nombreux sur les rectangles de dressage de haut niveau... © Wiki Commons

La cavalière autrichienne Ulrike Prunthaller se voit mise à pied pour 9 mois et condamnée à une amende de 4 000 euros pour emploi de « méthodes d’entraînement douloureuses et illégales ».
Son entraîneur, Frederich Atschko, évidemment au courant des méthodes employées par la cavalière, a été condamné à une amende de 5 000 €.
Seulement.

Des cailloux sous la muserolle...

En 2011 déjà, les soigneurs de l’écurie de Bartgult avaient donné l’alerte sous couvert d’anonymat, en mettant sur Youtube une vidéo dénonçant les abus de la cavalière, cautionnés par son entraîneur Frederich Atschko. Effectivement, les méthodes employées seraient d’une grande gravité : chocs électriques (hélas, Ulrike Prunthaller n’est pas la seule parmi les cavaliers de dressage de haut niveau à utiliser ce moyen abominable), coups d’ongle au niveau du garrot, présence de cailloux sous la muserolle histoire d’en renforcer l’effet.

Les propriétaires des écuries Bartgult avaient immédiatement intenté un procès en diffamation à leurs grooms, et publié sur Internet un démenti formel.

Rappelons qu’Ulrike Prunthaller a été la gagnante du CDI***de Vierzon en 2011.
Ce n’est que presque deux ans après que le jugement est rendu, et condamne la cavalière et son coach.

Et le dressage à l’électricité...

Un pistolet paralysant de type « taser » aurait été employé avec de nombreux chevaux, y compris l’étalon de 14 ans Harvard, avec lequel Ulrika Prunthaller a concouru régulièrement depuis quatre ans.

Angelika May, Présidente du Tribunal d’Innsbruck compétent pour cette affaire, est claire : « De telles méthodes d’entraînement ne sont acceptables en aucun cas ; elles doivent susciter la répulsion, car elles sont douloureuses, font souffrir le cheval et lui font très peur. Dès lors, des sanctions doivent être appliquées. En tant que cavalière de compétition, Ulrike Prunthaller devrait être une exemple et elle ne l’a pas été... »

Angelika May ajoute que la Cour considère avoir la preuve que les chevaux ont été dressés à l’électricité, car personne n’a pu expliquer de la présence dans l’écurie d’un appareil destiné à provoquer des décharges électriques. 
Ulrike Prunthaller et Frederich Atschko ont l’intention de faire appel...

66 commentaire(s) »

marjorie [invité] :
Le 25/02/2013 à 07h46

9 mois de suspension, cela n'est hélas pas cher payé. Quelles méthodes adoptera-t-elle ensuite? On est en droit de se poser la question...

Nathalie [invité] :
Le 25/02/2013 à 08h51

Effectivemen arrivé à ce stade de perversion : cailloux sous la muserolles et taser, c'est la radiation à vie qui serait plus appropriée.

Lauriana [invité] :
Le 25/02/2013 à 10h32

Quoi dire ? 9 mois seulement ? La torture n'est donc pas si illégale que ça .. Seulement, pour le prix que l'on reçoit des victoires et le petit prix que nous devons payer pour avoir torturer son cheval; beaucoup vont très vite faire le calcul. Pas médecin mais cavalier, certes, mais pas fou !!! C'est désolant mais je pense qu'après cette histoire, beaucoup sauteront le pas de torturer leurs chevaux pour la victoire. Pour une femme, elle a le temps de faire un enfant sans mettre un terme à sa carrière; c'est PARFAIT. Que demande le peuple, enfin ?

lili [invité] :
Le 25/02/2013 à 15h21

et on appelle ca des CAVALIERS EXPERIMENTER : pff s'ils se servent de telles choses sur leurs chevaux c'est qu'ils sont bien surs incompétents et ne devraient jamais posséder un cheval !

choupette [invité] :
Le 26/02/2013 à 13h24

Pffffffffffffffffff l'appât du gain est au détriment de la souffrance du pauvre cheval. Et ça se dit "bon cavalier" ? Ecoeurant, mais bon sang, quand la fédé va t-elle comprendre qu'à force d'élever le niveau de compétition, et de demander toujours plus en dressage, en CSO et autres, que c'est cela aussi qui pousse les "c.ns" à en faire souffrir leur monture ??????? Il faudrait obliger les cavaliers à faire "leur numéro" sans mors et en licol afin de voir s'ils sont capables de faire de leur cheval un partenaire et non un objet de souffrance !!!!!!!!!!!!

margaux [invité] :
Le 26/02/2013 à 16h51

honteux pour une cavalière de ce genre !
elle n'avait pas besoin de faire cela pour progresser !
Parfois, il faut ce méfier des personnes, on ne voit pas tout le temps qui est la vrai personne là-dessous !
Dommage.

danne :
Le 27/02/2013 à 17h46

Il faudrait faire comme dans le sport humain, cyclisme et autre... lui retirer ses titres !!

Armelle [invité] :
Le 27/02/2013 à 18h10

Et l'empecher de recommencer en lui interdisant de monter.
un peu comme quand on se fait sucrer son permis de conduire ....

plectrude :
Le 06/03/2013 à 19h14

N'ayons pas peur des mots, ce ne sont pas que des "méthodes d'entrainement" douteuses, mais rien de moins que de la maltraitance.
Si on voulait vraiment protéger les chevaux on lui interdirait toute activité lucrative impliquant des chevaux.
Malheureusement tout ce que vise ce jugement, c'est la protection des lambeaux d'une "certaine idée du dressage"... Ohlala ça devrait être un modèle et c'est raté, mince alors, tapons lui vaguement sur les doigts pour que le public sache bien qu'on n'est pas d'accord avec ça. On dirait presque que la présidente du Tribunal s'excuse et se justifie !!

Cavalier [invité] :
Le 07/03/2013 à 02h33

Encore une histoire sans intérêt pour ne pas changer dans le monde équestre. Après quoi... jugée et condamnée car elle aura préféré l'amener à l'abattoire pour se faire un bon steak de cheval?

Allez militer sur place et rendez vous utile au lieu de pleurnicher et faire le défenseur des droits des animaux sur un site internet.

Agathe [invité] :
Le 07/03/2013 à 11h25

Je suis choquée des méthodes employées, et choquée aussi de la lenteur de la procédure et de la légèreté de la sanction...
Comme suggéré, ses titres auraient dû lui être retirés et elle devrait être interdite de compétition durant une certtaine période, comme cela est fait dans d'autres sports.

Jean [invité] :
Le 10/03/2013 à 16h12

Pour ce type de comportement, ce devrait être l'exclusion définitive des carrés de dressage point final. C'est à rebours complet de l'esprit de la discipline.

isabella :
Le 13/03/2013 à 12h52

Bonjour,

Je ne serai pas si critique vis-à-vis de cette décision. Je trouve au contraire que ce jugement est une avancée. La maltraitance envers les animaux n'est pas poursuivie et punie depuis si longtemps. C'est relativement récent dans l'histoire.

En plus, ici, on punit quelqu'un de connu et pas un vieux fermier en faillite qui n'arrive plus à s'occuper de son bétail. Et on condamne le fait de faire mal et de terroriser, sans blessures apparentes ! Je pense que c'est une nouveauté et un pas en avant, même s'il reste du chemin à faire.

virginie [invité] :
Le 07/01/2014 à 08h26

9 mois? Mais qu'est ce que c'est pour elle.. Je trouve cette sanction trop "gentille" pour tout ce qu'elle a fait subir à ces chevaux. Elle devrait être privée à vie d'équitation et écoper d'une sanction beaucoup plus grande !

lucie delavigne [invité] :
Le 07/01/2014 à 10h17

elle ne devrait plus pouvoir s'approché de chevaux !!
9 mois c'est rien du tout !!
elle va recommencé c'est sur !

Marilou [invité] :
Le 07/01/2014 à 10h37

Je suis tout à fait d'accord avec les personnes qui sont choquées par la légèreté de la peine infligée à la cavalière. D'ailleurs, peut-on encore appeler une telle personne, une cavalière?! L'équitation, c'est l'école de l'humilité. Dire qu'on va lâcher à nouveau une telle personne sur des pauvres bêtes sans défense!

Fanny [invité] :
Le 07/01/2014 à 10h44

9 mois et 4000€ d amendes ... Payés aisément par les
Gains que son cheval abusé lui a faire gagner ...
On se moque de qui?! Ou est la justice? Ou est l'exemple?
Si tout ce que ces bourreaux risques c'est une pseudo condamnation laxiste
Pourquoi s'empêcheraient ils de continuer avec de telles pratiques puisque
De toute évidence ils n'ont ni amour du cheval ni conscience ...

Fanny [invité] :
Le 07/01/2014 à 10h44

9 mois et 4000€ d amendes ... Payés aisément par les
Gains que son cheval abusé lui a faire gagner ...
On se moque de qui?! Ou est la justice? Ou est l'exemple?
Si tout ce que ces bourreaux risques c'est une pseudo condamnation laxiste
Pourquoi s'empêcheraient ils de continuer avec de telles pratiques puisque
De toute évidence ils n'ont ni amour du cheval ni conscience ...

joel. [invité] :
Le 07/01/2014 à 11h51

Ce que je découvre,dans cet article,me donne des nausées,je condamne ceux qui ont fait semblant de donner une sanction,sachant,qu'elle refera son spectacle,avec d'autres méthodes,qui affligeront des souffrances à ses montures,remplir les gradins,et compter la caisse les soir,voilà se qui préoccupe ses Messieurs,et tant pis pour les chevaux,après tout ce ne sont que des animaux....Honte à la profession...

MURIEL [invité] :
Le 07/01/2014 à 11h59

HONTE AUX GENS COMME CELA OU SEUL LE PROFIT EST LA ! ON OBTIENT TELLEMENT AVEC DE L AMOUR MAIS JE PENSE QU EN DOMAINE PRIVE CES DEUX PERSONNES SONT DES INTROVERTIES DES FRUSTRES DES INCOMPETENTS TOUT SIMPLEMENT, DES NULS ILS NE SONT PAS DIGNE DE VIVRE ET FONT PARTIS DES PLUS INFAMMES CREATURES DE LA TERRE CAR LE NOM D HUMAIN N EST MEME PAS DIGNE POUR EUX ILS SONT PIRES QUE LA PIRE DES BETES FEROCES SUR TERRE !!! J ESPERE QU ILS AURONT UN GRAVE CANCER QUI LES FERONT SOUFFIR AUTANT QUE LEURS CHEVAUX ET MEME PIRE !!!!

jocelyne [invité] :
Le 07/01/2014 à 13h10

s est bien peu comme sanction qu on l eloigne définitivement des chevaux s est honteux s-de faire sa a un animal sans defense HONTE A CES CAVALIERS DE RENOMS QUI SE DISENT CAVALIERS ?QU ON LEURS FASSENT LA MEME CHOSE j espere que les juges et autres vont etre tres stric ils donnent honte a cette discipline qui est avant tout une complicite avec son cheval pour faire ce sport il faut etre 2 et ne faire que 1

val [invité] :
Le 07/01/2014 à 14h02

Moi j'admire le groom qui même sous la menace d'un procès à eu le courage d'agir et de se mêler de ce qui ne le regarde pas....Bravo

Elaine [invité] :
Le 07/01/2014 à 15h46

Scandaleux! La justice a bien fait son travail! Et nous devons la saluer. Tout mon respect également pour les soigneurs qui se sont indignés et porté à connaissance publique des actes abominables. Quant à Mme Prunthaler, elle ferait mieux de reconnaître son tort et faire sa Mea culpa, ce serait plus honorable!

Victor [invité] :
Le 07/01/2014 à 16h11

Tout le monde a raison de s'offusquer de telles méthodes barbares dignes d'avant le rideau de fer. Mais pourquoi se focaliser sur le dressage, dans lequel ces méthodes ne sont utilisées que par un petit monde, alors qu'elles sont généralisées dans le monde du jumping, et qu'on n'en parle jamais. Y aurait-il tellement d'argent en jeu que l'omerta prévaut? Eperons électriques, hypersensibilisateurs, barres à clous, barres en teck, barrage à l'œil électrique, barres munies d'une latte en alu intégrée, j'en passe, sont monnaie courante. Défendons TOUS les chevaux, et pas attaquons une seule discipline.

kmya [invité] :
Le 07/01/2014 à 16h49

Inadmissible cela va sans dire, cruel et preuve d'un niveau pas si bon finalement...
Je suis entièrement de votre avis à tous et j'ai tout autant envie que vous de lui faire subir les mêmes traitements pour lui apprendre comment les vrais cavaliers travaillent dur pour arriver à un résultat tout en douceur patience et fermeté...

Puis je me permettre tout de même de vous poser à tous lecteurs indignés devant de tels agissements : Vous indignez vous également devant les élevages porcins bretons?
N'utilisez vous pas des produits testés sur les animaux, maquillage, crèmes, dentifrices? Je ne vous accuse en rien je le fais aussi mais les gens du cheval ont tendance à n'avoir pitié que des chevaux beaux et majestueux et pas des gros cochons.
Ceci est une première étape, combattons la maltraitance à une échelle plus large et ne sauvons pas que les animaux mignons, préoccupons-nous de tous!
Attention ne tombons pas dans les extrêmes, ceci ne veut pas dire devenir tous végétariens (bien que je respecte ceux qui ont fait ce choix) et arrêter la recherche mais les produits pas indispensable à notre survie et qui existe sous d'autres formes n'ont pas besoin de faire souffrir des rats, chats ou cochons...
Revolucion!!!

Rémy Largillière [invité] :
Le 07/01/2014 à 18h54

En tant que président de la Fédération de Dressage Artistique, je vous garanti que si j'apprenais que des cavaliers de dressage artistique, utilisaient ces méthodes, il seraient interdit de compétitions à vie.

william [invité] :
Le 07/01/2014 à 19h00

c est degueulasse quel grosse .... je vous jure les personne d aujourd hui ferais n importe quoi pour gagne pfff ont devrai la torturai

fabiola [invité] :
Le 07/01/2014 à 19h17

il faut lui retirer toute ses victoire et l'arréter a vie.
c'est une honte pour l'équitation de dressage.

Alexielle [invité] :
Le 07/01/2014 à 19h30

C'est tout simplement H-O-N-T-E-U-X !!
Comment peut-on ne pas respecter sa monture au point de la maltraiter ??!! Cette femme n'est pas passionnée par son métier et le monde du cheval. Elle n'a aucun respect pour l'animal. Qu'elle soit exclue à vie serait une juste punition.

Le dressage est une discipline difficile certes, mais rien n'excuse ces pratiques et si l'on va plus loin, on peut considérer que les enrênements strictes, les éperons, et autres mords de tortures ne devraient même pas exister au nom "de la performance".
Obtenir un geste, une position précise de son cheval au naturel est tout à possible mais long ...

Le générateur d'argent que sont ces disciplines ne connait pas la lenteur et le travail acquit avec douceur et respect n'en fait pas partie.

Jean-Marie [invité] :
Le 07/01/2014 à 19h32

Les chocs electriques sont aussi utilisés pour le dressage des chiens, notament de police. Les chocs sont aussi utilisés contre les personnes, notament pour traiter les dépressifs... ou est la frontière ?

paul marie willem [invité] :
Le 07/01/2014 à 20h07

Maltraitance.... ,quel beau mot,un euphémisme ! Il s'agit ni plus ni moins de TORTURE ! Ces gens là sont des Bourreaux ,des Tortionaires, je m'étonne que ces gens ne soient pas poursuivis en justice penale !
Ce qu'ils méritent c'est plusieures années de prison ferme !

soso [invité] :
Le 07/01/2014 à 20h10

HONTEUX :-(

ghislaine [invité] :
Le 07/01/2014 à 20h51

et bien 4 000 euros pour elle une salope comme ca et 9 mois de suspension!! c est pas chère payer!!! moi 10 ans derrière les barreaux et interdiction a vie d approcher ou d acheter un cheval... espèce de détraquée, cinglée, salope!!

Stéphanie [invité] :
Le 07/01/2014 à 21h15

4000€ ça doit la faire rigoler, c'est pas ça qui va lui faire un troue dans sa vie a elle!!!! Et dans quelques semaine elle trouvera autre chose!!!

manuela [invité] :
Le 07/01/2014 à 21h52

Lamentable, dans l'équitation à au niveau il y a bien des abus des non dit, derriére de belles photos, de la maltraitance, j'ai connue cela avec mon cheval et un cavalier de renom à l'aimable visage, il faudrait radiées ces personnes à vie du milieu équestre.

Marie Noëlle [invité] :
Le 07/01/2014 à 21h58

Pour tels actes ces gens devraient plus être en contacte avec ces animaux les lois sont vraiment mal faites. Comme pour tout

Marie Noëlle [invité] :
Le 07/01/2014 à 21h59

Pour tels actes ces gens devraient plus être en contacte avec ces animaux les lois sont vraiment mal faites. Comme pour tout

mado masse [invité] :
Le 07/01/2014 à 22h13

on devrait l empecher d'approcher un cheval oui je fais partie dela fondation BB donc je rue la!!

Jennifer [invité] :
Le 07/01/2014 à 23h53

I am a reformed dressage rider. I now practice "Natural Horsemanship" and my horses will never again be ridden with a bit. I also school bareback or with a bareback pad. My horses can show beautiful "vertical flexion" in only a light rope halter. While my horses are not required to do upper level dressage, they can do many basic dressage moves that help them to be happy, trusting, lovable creatures. I recommend such basic training to all horse persons, for all disciplines. It produces happier horses who can compete with the best, if that is what is desired.

Ariane [invité] :
Le 08/01/2014 à 05h21

Et une première place de plus sur le podium de la bêtise humaine....

Marie [invité] :
Le 08/01/2014 à 07h29

Ne plus lui confier de chevaux, l'assoir sur une selle posé sur un tonneau avec des cailloux dans sons pantalon d'équitation: C'est la seule monture qu'elle mérite; et lui retirer tous ces titres!

marie-claude [invité] :
Le 08/01/2014 à 09h48

surtout se souvenir du nom de celle qui se prétend cavalière, la boycotter si possible dans toutes ses entreprises. Elle est la honte de l'équitation et son coach aussi d'ailleurs, par contre félicitations au groom qui a révélé ces agissements

fab [invité] :
Le 08/01/2014 à 10h43

Une grande majorité d'indignés sont des cavaliers je suppose.Combien d'entre eux ont les connaissances pour l'éducation et instaurer un respect de l'un vers l'autre et MAINTENIR celui-ci.Combien de chevaux in-montables,dangereux ou a l'abattoir suite a la connerie de gens qui ne voulaient que du bien a l'animal.Comprenez vous que le courant (Haute tension) soit employé par une grande majorité et sans critique (clôture,protection de biens)et dans cet article ci dessus,si critiqué?Je pense,que soit on l'admet,ou,soit c'est néfaste pour l'animal,mais des demi mesures qui arrangent bien dans certains cas,
ne sont que des hypocrisies.

drine [invité] :
Le 08/01/2014 à 12h29

Oh la honte !!! à sa place je laisserai ma place à de cavaliers respectueux et honnêtes envers leur monture et leur concurrents.
9 mois...une rigolade pour ces gens fortunés

Nadine [invité] :
Le 08/01/2014 à 13h22

Qu'on lui fasse subir la même chose et l'empêcher à jamais de s'approcher des chevaux à vie !!!

Astrid [invité] :
Le 08/01/2014 à 14h08

Elle devrait être interdit de compétions à vie et je dirais même d'approcher un animal !

C'est scandaleux de faire ça à son cheval, l'équitation est un sport de partage avec son équidé et non un moyen de le torturer ! Ainsi il faudrait surement rappeler à tous ces cavaliers, qui participe à des compétitions, que celles-ci servent à juger le niveau du couple qu'ils forment avec leurs chevaux et qu'être premier, bien que cela soit plus que glorifiant, ne devrait pas être une fin qui justifie tous les moyens !

anonyme [invité] :
Le 08/01/2014 à 15h44

belle exemple je trouve, mais ceci n'est je pense pas suffisant. Qu'est-ce que 4000euro pour elle? Je travail dans le monde du cheval et actuellement pour une personne qui a un cheptel de 130 à 150 chevaux, qui a lui aussi une belle façon de gérer ces chevaux. Mais que puis-je faire à sa malheureusement. Il ne faudrait pas que j'ai de problème d'argent pour commencer, et les lois sont tellement complexe qu'il pourrait encore gagner. Donc je vais finir mon contrat et partir de cette entreprise tellement peut humaine voila tout. L'argent a toujours était supérieur à l'humanisme.

Jean michou bidou [invité] :
Le 08/01/2014 à 17h52

On a la preuve que l'égalité homme/femme est totale.
La féminisation dans tous les domaines professionnels, politiques et sportifs, nous a été vendue comme devant apporter:"une vision différente, du tact, de la douceur, moins de violences et blablala............
Voici la preuve qu'elles sont aussi cons que les hommes........et finalement c'est rassurant, on commençait à avoir des complexes d’infériorité.
Malgré mon taux de testostérone élevé, je parle à mes chevaux comme à mes petits enfants, et ils m'écoutent et ils m'aiment............
Les femmes ont cependant un avantage, c'est qu'on ne peut pas leur foutre notre poing dans la gueule, et dans ce cas précis, c'est vraiment dommage.

Charlotte [invité] :
Le 08/01/2014 à 18h19

Il Faust lui retirer c'est titre . Je comprend pas comment on peut faire sa !?!

fab [invité] :
Le 08/01/2014 à 18h26

Peut-être toute la différence entre un "homme de cheval" et un simple cavalier ...

Fiona. [invité] :
Le 08/01/2014 à 18h57

Honteux... Et sa se dit "cavaliers professionnel..."

LS [invité] :
Le 09/01/2014 à 08h59

Pas assez sévère, pas assez cher payé.
Les chevaux,eux, ont déjà payé le prix fort et les traumatismes sont irréversibles.
Personnellement, je connais quelques cavaliers de dressage et ils sont indécrottables. On a beau leur dire que certaines de leurs méthodes sont tordues, ils ont toujours une bonne excuse et ils savent toujours tout mieux que les autres. Pour eux, ce sont les cavaliers devenus "loisirs" par la force des choses ou par choix, qui sont bêtes et n'y connaissent rien... En tout cas, j'ai toujours obtenu ce que je voulais de mes chevaux, sans contrainte, en acceptant qu'ils ont aussi leurs bons et mauvais jours, comme nous !

lynelau [invité] :
Le 09/01/2014 à 09h54

Quel honte !!

MARIE THERESE [invité] :
Le 09/01/2014 à 10h25

putain quelle honte des gens sans scrupules enfin si on peut appeller cela des etres humains tant de mal de souffrance gratuite pour le profit et ca se dit cavalier une grosse pute pour moi il n y a pas de mots pour la décrire j éspère que la roue tournera et que dans sa vie elle souffrira le martyr

lili [invité] :
Le 09/01/2014 à 13h31

Ils la condamne! Ok
Mais n'oublions pas tout le reste de l'activité hippique qui génère beaucoup d'argent. ... les courses par exemple!
Je ne suis en aucun cas d'accord avec ses méthodes mais il y a des cas bien plus grave et les personnes ne seront pas inquiété car trop de pognion en jeu....
Le monde est pourri et chacun tire son épingle du jeu!
La nature humaine quoi....

flo [invité] :
Le 09/01/2014 à 19h19

l important c le résulta , le cheval n est pas mort ( on devrai faire de même avec tous se qu on a en prison au moin sa marche avec les animaux , c un bel exemple )

Veronique [invité] :
Le 09/01/2014 à 21h58

Parce que le niveau est beaucoup trop haut, que l'on fait croire qu'il faut atteindre la perfection. Qui n'existera jamais. Qu'on récompense le travail, la vraie complicité et les performances sans aides artificielles. On ne verra plus des chevaux enfermes, plies en deux. Qu'on fasse un peu moins de business. Un peu plus de bon sens et de simplicité .

Anne-Marie [invité] :
Le 10/01/2014 à 08h12

De tels agissement devraient être punis beaucoup plus sévèrement. Il est évident qu'une suspension de 9 mois semble si dérosoire et laisse présager que cette personne perdure dans ses méthodes bien peu recommandables. Plus de transparence sur les méthodes de dressage, plus de contrôles et d'exigence sur une chartre de respect envers l'animal parraissent être un début pour pallier à ces dérives.

michel [invité] :
Le 12/01/2014 à 22h29

La sanction me parait faible .... la fédé fait dans le politiquement correct !... certes on sanctionne, mais au moins disant !!!
La solution la plus terrible doit venir du public. siffler longuement et fermement cette cavalière tout au long de son évolution en compétition serait une première!!!!
se produire devant les sifflets et quolibets du public serait sans nul doute une sanction symbolique bien difficile à assumer pour un cavalier !

eve [invité] :
Le 14/01/2014 à 11h52

elle ne mérite aucun titre!!elle ne peux pas avoir de gloire en torturant son cheval !!mauvaise cavaliére beurk

jean francois [invité] :
Le 19/01/2014 à 14h06

Mais de quel dressage parle t on ? Je ne vois vraiment pas .

Fabienne [invité] :
Le 26/01/2014 à 15h42

Effectivement la sanction est trop légère. Moi, je la condamnerais à avoir des cailloux dans ses chaussures et à subir des décharges électriques. Et pourquoi pas l obliger à travailler pour une association de défense des équidés martyrs? Et en plus un stage d éthologie obligatoire pour apprendre qu on peut tout obtenir d un cheval sans violence!

lucio [invité] :
Le 28/01/2014 à 21h54

moi je suis d avis a ce qu elle continue son traitement seulement a echelle de 50/50 une fois au cheval une fois pour elle je pense qu au premiere essais il sera concluant je donne je recois tu vas aprecier et filer droit chere cavaliere cela n est il pas ton principal souhait

FABIENNE [invité] :
Le 11/05/2014 à 13h15

C'est scandaleux et il aurait fallu une radiation à vie pour faire un exemple et interdiction d'enseigner... Quand je pense qu'on critique les cavaliers de CSO et de monte américaine. Mais ce sont des enfants de cœur à coté des cavaliers de dressage!!!

Adeline [invité] :
Le 13/05/2014 à 23h34

D'accord avec toutes vos réactions.
Honteux, dégueulasse, révoltant .. Punaise je pensais pas que cela allait aussi loin dans cette "discipline", finalement les chevaux de dressage haut niveau ne sont pas mieux lotis que les chevaux de boucherie du milieu des courses.
Je suis écœurée .. Que faisons nous de la soir disant plus belle conquête de l'homme ..

bernard [invité] :
Le 16/01/2015 à 12h03

Sa réputation et carrière sont terminée! C'est ce que j'espère du moins. C'est de la torture et maltraitance pure!

Article publié le 23-02-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire