Accueil » Le monde du cheval

Eden dans les pas de Pénélope !

Par Laetitia Bataille.


N°41 Mars 2013
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Elle est passionnée, Eden. Il est vrai qu’elle a de qui tenir : son papa, Guillaume Blin-Lebreton, est cavalier professionnel ; sa maman n’est autre que... Pénélope Leprévost, médaillée d’argent par équipe aux Jeux Equestres Mondiaux de Lexington et actuellement onzième mondiale du Ranking FEI.
Eden, huit ans, associée à Quimbaya, huit ans également, vole au dessus des barres.

C’est en invitée que Eden a participé au concours de CSO pour Shetlands qui se déroulait dans le cadre du jumping International de Bordeaux : elle est déjà trop avancée !
Eden, en effet, du haut de ses huit ans, « sort » déjà en compétition poneys sur des P2 et P3 franchissant des obstacles de 0,80 centimètres.

Eden Leprévost-Blin-Lebreton
Comme les bons cavaliers, Eden regarde déjà l’obstacle suivant...
© alpha image - Jumping International de Bordeaux 2013

Les débuts d’Eden à cheval ont eu lieu sur un Shetland, Mickey, prêté par une amie de Pénélope. Eden, qui n’avait que trois ou quatre ans (Pénélope ne se souvient pas exactement) est ravie, monte sans selle, s’amuse et ne quitte pas Mickey. « Quelquefois, on attachait Mickey à un poteau au bord de la carrière » explique Pénélope, « et Eden s’amusait toute seule avec lui, avec son petit tabouret, elle grimpait sur le poney, redescendait, regrimpait dessus... en toute sécurité. Elle ne s’en lassait pas ! »

Eden et Pénélope Leprévost
Très jeune, Eden a suivi sa maman sur les grands concours (ici, aux Gucci Masters 2011 à Paris). © L.Bataille

D’emblée, Eden a « senti » la bonne attitude à avoir avec les chevaux, à pied dans les écuries. Elle a su d’instinct où se placer par rapport à eux, quand elle doit se pousser... « Elle a perçu tout de suite le respect de la bonne distance de sécurité avec les chevaux alors qu’elle n’en avait pas peur », explique Pénélope Leprévost, qui insiste sur la prudence que l’on doit avoir avec les enfants qui sont ainsi « tombés dedans » et vivent aux côtés des chevaux dans une écurie familiale.

Eden et Pénélope Leprévost
Eden, ravissante avec son col en fourrure, sous l’œil attendri de sa prof’d’équitation...
© Coll. Pénélope Leprévost/Tanière C.

Puis Eden commence à monter en club, au Brévedent, en Normandie, non loin de chez ses parents. « Mais au bout d’un an, j’ai préféré la récupérer », explique Pénélope, « car sa position n’évoluait pas comme je voulais ». En effet, l’équitation sur shetlands peut avoir tendance à donner une mauvaise position, notamment à cause des étriers.

C’est pourquoi Pénélope l’avait initialement fait débuter sans selle ou sans étriers afin qu’elle trouve le bon équilibre. « Ensuite, après son passage au poney-club, je lui ai quand même acheté une paire d’étriers de sécurité, mais on revient régulièrement au travail sans selle ».

Aujourd’hui, Eden travaille donc uniquement à la maison, avec pour enseignante... une grande championne puisque c’est sa propre Maman qui prend en charge son instruction ! Eden sort aussi en concours, coachée par une amie de Pénélope.

Quimbaya, un très bon « cocktail »

Depuis deux ans, Eden monte Quimbaya Perate, toisant 1,15m au garrot, alezan brûlé, une ponette de père welsh Mountain et de mère un poney Français de Selle (le père de mère étant un Dartmoor...) « Un drôle de cocktail », sourit Pénélope, « mais une ponette vraiment extraordinaire ; elle est merveilleuse, très bien dressée. Dès que Eden met les aides, elle part au galop du pas, sur le bon pied. Je me dis que le jour où elle sera trop grande et devra monter un petit cheval, elle pourra passer de l’un à l’autre en utilisant exactement les même codes ».

Eden Leprévost-Blin-Lebreton
Eden Leprévost-Blin-Lebreton récompensée par « Monsieur » Christian Ahlmann, actuel n°1 mondial, lors de sa victoire dans l’épreuve Jeunes Cavaliers Shetlands au Jumping de Bordeaux en février dernier.
© alpha image - Jumping International de Bordeaux 2013

Quimbaya est très sûre en parcours. Elle ne regarde pas du tout les soubassements ; s’il y a un bidet par exemple, cela ne pose aucun problème : elle passe comme s’il y avait rien de particulier.
En plus, elle s’arrange pour qu’Eden ne soit jamais déstabilisée : si elle arrive avec une foulée un peu longue, elle fait un petit pied toute seule. Si Eden met un coup de jambes, Quimbaya sait qu’elle peut faire une longue, qu’Eden est prête à l’absorber. Si Eden ne met pas de jambes, elle fait un petit pied toute seule.

Coll. Pénélope Leprévost et Eden
Pénélope Lepévost, une maman attentive qui a « le cœur qui bat à fond » quand Eden rentre en piste.
© Coll. Pénélope Leprévost

« Je suis contente qu’elle monte à cheval et qu’elle réussisse, mais en fait j’ai peur ! » avoue Pénélope avec simplicité. « J’ai peur qu’elle tombe. Mais j’ai peur aussi qu’elle soit déçue en sortant de piste, qu’elle se dégoûte... Peut-être que je préférerais qu’elle ne monte pas à cheval du tout ! Je suis toujours inquiète. D’ailleurs, en concours, c’est une copine à moi qui la coache, moi je ne peux pas, j’ai le cœur qui bat à fond chaque fois qu’elle entre en piste... »

Mais Eden est mise à bonne école. « Une fois par semaine au moins, j’exige qu’elle monte à cru », dit sa maman. « C’est indispensable pour la position, pour l’équilibre. La position c’est essentiel, c’est la sécurité des enfants. »

Avez-vous lu l'interview exclusive accordée à Cheval Savoir par Pénélope Leprévost ?

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 05-03-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire