Accueil » On en parle

La jument Zeta de Hus mortellement blessée

L’étape du « Sunshine Tour » à Vejer de la Frontea a soudain été endeuillée par ma mort de la jument Zeta de Hus, à la suite d’une chute avec son cavalier Michel Robert au cours d’un barrage.
La jument a dû être euthanasiée...

C’est une série noire pour les chevaux de Michel Robert. Après la mort de Kellémoi de Pépita quelques mois après sa vente, Michel Robert s’était vu confier – en prévision des Jeux Olympiques de Londres – l’excellente jument Zeta de Hus, qui avait déjà à son actif de nombreux classements en Grand Prix 5* et s’était fait connaître sous la selle de Kevin Staut. Mais Zeta, blessée, ne peut participer aux Jeux. Michel Robert avait commencé à la remettre au travail tranquillement, et participait avec elle ce week-end au CSI 3* à Vejer de la Frontera, en Espagne.

Zeta de Hus
Zeta de Hus au Saut Hermès. © PSV/FFE

Dans une grosse épreuve à 1,45 m, le couple est sans faute et qualifié pour le barrage. C’est au cours de ce barrage que le drame se produit : après un tournant, partie de trop loin devant un oxer, Zeta « pédale » et chute lourdement. Michel Robert se relève immédiatement, indemne. Ce ne sera pas le cas de Zeta, qui sera transférée immédiatement dans une clinique vétérinaire, où seront diagnostiquées trois fractures au niveau du postérieur gauche, dont une très importante au-dessus du jarret. Les vétérinaires sont formels : il serait illusoire de la soigner et d’espérer la guérir. Il faut l’euthanasier.

Michel Robert est effondré. C’est la première fois dans la carrière de ce cavalier d’exception, que se produit ce genre d’accident. « C’est une catastrophe morale pour moi et pour son propriétaire, Xavier Marie », confie Michel Robert, qui ajoute : « Heureusement, elle n'a pas souffert. Tout est allé très vite. »

Agée de treize ans, Zeta de Hus, jument Zangersheide par Zandor Z et Atlanta, avait un avenir brillant devant elle. Chacun est sous le choc, et les seize autres cavaliers qui devaient encore courir le barrage ont préféré, en hommage, renoncer à prendre le départ.

6 commentaire(s) »

dulys [invité] :
Le 18/03/2013 à 16h47

Quelle tristesse... :-(

Suzanne [invité] :
Le 18/03/2013 à 19h28

Pauvre Zeta de Hus - aprés Kevin Staut tous les problèmes ont commencés...

Thierry [invité] :
Le 20/03/2013 à 09h57

C'est toujours un coup dur et une grande peine .

Cathy [invité] :
Le 20/03/2013 à 21h31

Mes chevaux font partie de ma vie au quotidien, très sincèrement,je partage votre tristesse et votre desaroi.

Amandine [invité] :
Le 25/03/2013 à 12h22

Pauvre Zeta :-( Helas ce sont les risques du metier ...
Ce qui me choque le plus dans cette histoire, c'est d'avoir ose mettre la jument dans un van pour pouvoir l'amener jusqu'a une clinique veterinaire. C'est lamantable de transporter un cheval avec une triple fracture! Dans ce type de grands concours, il devrait y avoir du materiel sur place( au moins de quoi prendre quelques radios !! ) histoire de leur epargner toutes ces souffrances supplementaires.
En esperant que tout ceci puisse s'ameliorer un jour ...
Bon courage au cavalier et au proprietaire.

jcdavalos :
Le 07/04/2013 à 23h40

toujours plus facile de tuer que de soigner!chez nous on soigne et reeduque nos chevaux, ils finissent leur vie au prés, et vous osez vous dire civilisés, c'est une question de gros sous,

Article publié le 18-03-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire