Accueil » On en parle

Etape Coupe du Monde Rolex/FEI à ‘s-Hertogenbosch : victoire surprise de David Will

Ce n’était pas lui que l’on attendait dans cette avant-dernière étape de la Coupe du monde Rolex/FEI qui se déroulait à Bois-le-Duc, aux Pays Bas. Battant tous ses célèbres compatriotes, c’est le jeune David Will qui remporte l’épreuve.

Il aura vingt-cinq ans dans quelques jours, son nom n’était pas encore sur toutes les lèves. Battant ses illustres aînés, Ehning, Beerbaum et Ahlmann –pour ne citer que ses compatriotes- le jeune cavalier allemand vient de créer la surprise à l’Indoor Brabant à Bois-le-Duc, où se courait l’avant dernière manche de la Coupe du Monde Rolex/FEI de la saison 2012-2013.

David Will
David Will en selle sur Colorit gagne l’étape Coupe du Monde Rolex/FEI à Bois-le-Duc. Avec le sourire !
© Dirk Caremans

Le niveau est relevé dans cette épreuve à 1,60m pour laquelle les meilleurs cavaliers ont réservé leurs chevaux de tête. Trente-huit couples au départ et neuf seulement au barrage. En effet, certains obstacles se révèlent être des juges de paix : le triple provoque quinze fautes, et – fait beaucoup plus rare – le dernier obstacle en provoque quatorze !

Avec le sourire !

En selle sur l’étalon Colorit, David Will offre un double sans faute dans une belle simplicité de style et de harnachement, bouclant son barrage en 35 secondes 73.
Il chipe la victoire à Edwina Tops-Alexander, pourtant remontée sur le valeureux et si régulier Cevo Itôt du Château ; ils sont tout près à 35 secondes 84.

Edwina Tops-Alexander
Edwina Tops-Alexander, seconde avec Itôt, toujours bourré de bonne volonté. © Dirk Caremans

Marcus Ehning avec Copin van de Broy est à 35.68 et prend la troisième place.
Suivent Malin Barryard-Johnsson avec H&M Tornesh, qui, malgré le fait qu'il ait tutoyé deux obstacles, réalise elle aussi un double sans faute et assure ainsi une qualification pour la finale qui était encore incertaine et lui est particulièrement chère, puisqu’elle aura lieu dans son pays, à Göteborg.

Marcus Ehning
Marcus Ehning avec Copin van de Broy, qui replie ses antérieurs de façon adorablement appliquée.
© Dirk Caremans

Gerco Schröder (Pays Bas) avec New Orleans, assurent eux aussi et sont cinquièmes. Kevin Staut (qui a gagné la veille le Grand Prix Ricoh) est sixième avec Silvana*HDC à cause d’une faute sur le sortie de ce fameux double.

0 commentaire(s) »
Article publié le 19-03-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire