Accueil » On en parle

Pierre Durand attaque les producteurs de Jappeloup

Rebondissement inattendu dans les conflits qui entourent le film Jappeloup : Pierre Durand vient d’assigner en justice les producteurs du film qui a déjà enregistré plus d’un million et demi d’entrées !

Le film marche, c’est le moins que l’on puisse dire. Il a déjà totalisé un million et demi d’entrées en moins de deux semaines après sa sortie le 13 mars sur les écrans, et arrive même en tête du box-office cette semaine. Les enjeux économiques sont importants : Jappeloup « se vend » ! Il n’en faut pas plus pour que tout se déchaîne.

Jappeloup

Après le conflit qui oppose Pierre Durand à Henri Delage, naisseur et premier propriétaire du célèbre petit cheval noir qui a rapporté à son cavalier une médaille d’or olympique, conflit à propos de l’antériorité du dépôt de la marque « Jappeloup », un nouveau rebondissement spectaculaire et inattendu vient entacher un peu plus cette aventure cinématographique. Cette fois, Pierre Durand assigne en justice Pathé et Acajou Films, les co-producteurs de l’œuvre, devant l'Office de l'harmonisation dans le marché intérieur (Ohmi), bureau d'enregistrement des marques et dessins. l'INPI nous apprend que les coproducteurs du film ont tous deux déposé "Jappeloup" comme marque, voici quelques années...

Parallèlement, le Tribunal de grande instance de Paris devra juger un autre litige entre les deux parties, concernant l’exploitation des produits dérivés autres que cinématographiques portant le nom du cheval. Notamment de Jappeloup : le roman du film, roman pour la jeunesse écrit par Anne Duguël sur la base du scénario de Guillaume Canet, et sorti ce mois-ci chez Nathan.

2 commentaire(s) »

lauyaelle :
Le 01/04/2013 à 10h29

Bonjour,
Je trouve tout cela navrant !!! D'une part, on entend plein de choses sur Pierre Durand et Jappeloup, des conflits de toutes parts, pour des motifs plus ou moins légitimes (enfin, à mon avis).
Je crois que le film Jappeloup a été loin d'être un secret et n'est pas sorti par surprise. A partir de là, Pierre Durand a eu tout le temps de prendre connaissance du scénario, de tournage, de la diffusion du film et des dérives économiques que cela allait engendrer. Car forcément, il a été partie prenante, au moins au départ. Après, bien sûr, on ne connait pas les dessous de l'affaire, les enjeux pour chaque partie, et ce qu'on veut bien dire dans les médias et ce qu'on ne dit pas...
Donc, arrêtons de faire des polémiques autour de tout ça. Et qu'ils se débrouillent entre eux, avec leurs histoires économiques et financières. Car je pense que tout est là, malheureusement, mais pas trop dans l'intérêt d'un cheval, et d'une histoire humaine, qui a fait rêver des tas de cavaliers !!!

Regis [invité] :
Le 01/04/2013 à 16h53

C'est Durand qui a créer la polémique, en assignant tout le monde. Qui trop embrasse mal étreint.......

Article publié le 29-03-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire