Accueil » On en parle

Saut Hermès : une victoire pour le Qatar

En remportant le Prix du Grand Palais, épreuve d’ouverture du CSI 5*, Bassem Hassan Mohammed est le premier cavalier du Qatar à remporter une victoire dans un CSI 5* en France.

Epreuve d’ouverture de ce Saut Hermès 2012, le Prix du Grand Palais se courait sur un parcours 1,45m. Les plus grands cavaliers étaient au rendez-vous avec leurs meilleurs chevaux. Et c’est le cavalier qatari Bassem Hassan Mohammed qui, avec son cheval BVP Cantinero, remporte la victoire en 31 secondes 49, plus d’une seconde devant Philippe Rozier (avec Jadis de Toscane, 32,59 secondes). C’est le jeune cavalier norvégien Geir Gulliksen, avec le Zangersheide L’Espoir, qui est troisième. Gerco Schröder est quatrième, Pius Schwizer, cinquième.

Bassem Hassan Mohammed
Bassem Hassan Mohammed, premier vainqueur de cette édition 2013 du Saut hermès, et premier cavalier qatari à gagner un CSI 5* en France. © L.Bataille

Bassem Hassan Mohammed, qui monte un cheval appartenant à l’Armée, est lié d’amitié avec Michel Robert et Roger-Yves Bost. Ce dernier (qui termine neuvième de l’épreuve avec Myrtille) l’a d’ailleurs chaleureusement félicité.

Au Qatar, le sport équestre, et plus particulièrement le CSO, est une affaire d’état, avec trois équipes. Chevaux et cavaliers sont entraînés par l’écurie hollandaise de Jan Tops.
Trois cavaliers qataris sont à Paris pour disputer les difficiles épreuves, sur des parcours dessinés pas le Chef de piste Frank Rotheberger, orfèvre en la matière : aux côtés de Bassem Hassan Mohammed, deux autres cavaliers participent à ce CSI 5* : Faleh Suwead Al Ajami, et S.A. le Sheikh Ali Bin Khaled Al Thani.

« Je suis évidemment fier de cette première victoire qatari dans ce sport à Paris », confie Bassem Hassan Mohammed, « mais je suis surtout heureux. Pour moi, bien sûr, mais également pour mon entourage, mon entraîneur ainsi que pour la fédération du Qatar et son président. »
« Le saut d’obstacles se développe très bien au Qatar, beaucoup de personnes sont concernées par ce projet et je pense que les résultats vont commencer à se faire sentir », ajoute Bassem.

0 commentaire(s) »
Article publié le 12-04-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire