Accueil » On en parle

Saut Hermès : Hans-Dieter Dreher gagne le Prix GL Events

Ce matin dans le Prix GM Events, Hans- Dieter Dreher remporte au Grand Palais le Prix GL Events, une épreuve à 1,50m qui se courait au barème A au chronomètre.

Après notamment ses victoires en 2012 dans le Grand Prix Global Champions Tour de Chantilly, puis, il y a deux mois, dans le Grand Prix Coupe du Monde de Bordeaux, Hans-Dieter Dreher semble désormais abonné aux victoires dans les CSI 5* en France !

Hans-Dieter Dreher
Hans-Dieter Dreher et Embassy II, un Hanovrien à la ravissante tête. Au deuxième plan, Pilar Cordon avec Coriana van Klapscheut. © L.Bataille

Aujourd’hui, le Grand Prix GL Events, une des épreuves-phares du saut Hermès, a valu au cavalier allemand une nouvelle victoire, à l’issue d’une lutte très serrée puisque six cavaliers étaient dans la même seconde. Le parcours à 1,50 m était plus sélectif qu’on aurait pu croire, avec de nouveaux obstacles par rapport à l’an dernier, notamment le petit mur figurant la boutique du « 24 Faubourg ». Mais curieusement, ce ne fut pas un obstacle fautif.

Hans-Dieter Dreher
Hans-Dieter Dreher récompensé par M. Olivier Ginon, Président de GL Events, entouré de Madame Anne-Sarah Panhard, Présidente du Saut Hermès et de M. Serge Lecomte, Président de la FFE.
© F.Chéhu

Hans-Dieter boucle son parcours en 53 secondes 62. « Aujourd’hui, tout me semblait facile avec Embassy qui était complètement détendu », explique le cavalier allemand, qui se dit particulièrement motivé pour le Grand Prix Hermès de dimanche, après la performance de son cheval dans ce Prix GL Events.

Pilar Cordon, avec Corina van de Klascheut, est très rapide aussi puisqu’elle ne devance Hans-Dieter que de treize centièmes de seconde. Marcus Ehning, impérial avec Copin de Broy, est troisième avec un parcours en 53 secondes 82.

Michel Robert chute avec Catapulte

Un refus particulièrement sec de Catapulte a valu à Michel Robert une chute très spectaculaire, heureusement sans gravité. On se souvient que c’est avec la même Catapulte que Michel Robert avait remporté le même Grand Prix GL Events au Saut Hermès l’an dernier...

Dans cette épreuve, où l’on pouvait engager deux chevaux, Denis Lynch se classe cinquième avec Abbervail van het Dingesdhof, et huitième avec Lantinus. Patrice Delaveau/a>, lui, est septième avec Lacrimoso HDC, mais préfère abandonner avec Ornella, qui n’est manifestement pas dans un bon jour.

Sur 47 partants, l’épreuve a donc suscité deux abandons, et aussi deux éliminations. Paradoxalement, il y eut aussi quinze sans-faute ! Parmi eux, Bosty avec
Myrtille, Simon Delestre avec Valentino, et deux cavaliers qataris, Faleh Suwead Al Ajami et le Sheikh Ali Bin Khaled Al Thani –les Qataris montrant depuis le début de ce concours beaucoup de dynamisme avec notamment la victoire, hier, de Bassem Hassan Mohammed.

0 commentaire(s) »
Article publié le 13-04-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire