Accueil » Journal d'un dressage

Le temps de faire et de parfaire

Beaucoup de choses sont acquises : il faut maintenant les perfectionner. Le travail méthodique continue, au trot et au galop notamment, éviter certains pièges dans lesquels le cheval risque encore de tomber, améliorer le contact sur le mors qui reste encore instable, et surtout donner au temps le temps « de faire, et de parfaire ».

Je continue en début de séances à passer vingt minutes au travail d’étirement. La stabilité sur le mors reste difficile, elle se maintient quelques foulées puis sur un bruit ou un changement d’incurvation ou une modification involontaire de la cadence, elle se rompt en s’accompagnant d’une remonté de la nuque. Il faut alors recommencer. Il faut donner au temps le temps de faire et de parfaire.

Pirouette
Teimoso et Catherine sur l'étude de la pirouette. © Jean-Philippe Léon

A la fin, je prends le galop sur des cercles, sur des serpentines avec la boucle au galop à faux en contre-pli et sur des lignes du quart, tout en conservant le corps du cheval bien droit, des flexions d’encolure lentes à droite et à gauche tout en conservant la même cadence.

Toujours bien déterminer avant d’entrer dans un exercice où on le commence mais surtout où on le finit

Au trot de travail, les assouplissements

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

drory :
Le 18/04/2013 à 17h37


Très bon article, merci pour les videos !

Article publié le 17-04-2013

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés

N°42 Avril 2013 en couverture »
Le club Cheval Savoir : rejoignez-nous ! Même si vous n'êtes pas abonné à Cheval Savoir, vous pouvez vous inscrire gratuitement et sans aucun engagement de votre part au Club CS pour profiter de nombreux avantages :

En un clic, rejoignez le Club Cheval Savoir !