Accueil » Petit savoir du jour

Le français, langue de l'équitation !

Dans l’équitation (comme dans la danse classique) certains mots français n’ont pas de traduction. Ainsi, dans le domaine équestre, on peut citer passage, piaffé, pirouette, courbette, levade, pesade, croupade, ballotade, pas de deux, manège, etc. Une petite nuance pour cabriole, qui en allemand s’écrit kapriole. De plus, la Fédération Equestre Internationale (FEI) a toujours conservé son nom en français, datant de sa création à Lausanne (Suisse) en 1929.
Dans l’équitation (comme dans la danse classique) certains mots français n’ont pas de traduction. Ainsi, dans le domaine équestre, on peut citer passage, piaffé, pirouette, courbette, levade, pesade, croupade, ballotade, pas de deux, manège, etc. Une petite nuance pour cabriole, qui en allemand s’écrit kapriole. De plus, la Fédération Equestre Internationale (FEI) a toujours conservé son nom en français, datant de sa création à Lausanne en 1929. Photo : une croupade, au Cadre Noir. © A.Laurioux/ENE/Wikipédia

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(36,45$ US. 35,95$ Canadien; 35,80 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître (onze numéros par an)
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

:
Le 27/04/2013 à 20h25

Chère Laetitia Bataille,
Permettez-moi une petite remarque sémantique à propos des vocables hippiques. Le premier traité d'équitation IMPRIMÉ sort des presses du libraire italien Giovanni Paulo Suganappo en 1550 à Naples. Il s'agit bien sûr du mythique "Gli ordini di cavalcare" de Federico Grisone, le fondateur de l'équitation napolitaine. Son enseignement essaimera dans toute l'Europe, en France par l'intermédiaire de Pignatelli, Corte, et ensuite Salomon de la Broue, Menou de Charnizay et Antoine de Pluvinel. C'est dans l'ouvrage de Grisone que l'on trouve imprimés pour la première fois, en italien bien sûr, les vocables dont vous parlez: equitazione - maneggio - pista - volta - circolo - serpentina - passo - trotto - galoppo - passegio - piaffo - mazzaria - levata - pesata - corvetta - ballotata - CAPRIOLA - piroette - etc. L'ouvrage sera traduit en français par Bernard de Poy-Monclar dès 1559 (toujours seule traduction à ce jour) et sortira des presses de Charles Perrier, libraire juré à Paris, la même année. Cette traduction est fondatrice. Poy-Monclar a mis entre parenthèses dans sa traduction, les mots sans équivalent en français. Il créa ainsi des mots qui apparaissent pour la première fois dans la langue française et qui sont toujours ceux de l'équitation moderne. Dès lors, les mots français dont vous parlez, sont en fait la francisation des mots italiens du 16ème siècle (leur racine latine est bien entendu évidente). Ils ont été ensuite repris par la plupart des cours européennes puisque l'équitation de manège a essaimé en Europe depuis l'Italie via la France (les fameuses Guerres d'Italie) vers la péninsule ibérique, les îles britanniques, les pays hanséatiques et les terres d'Empire, le français devenant à cette époque la langue diplomatique de toute l'Europe.
In fine, du point de vue linguistique, la plus part des termes de l'équitation moderne sont issus de l'École napolitaine du 16ème siècle et ont été francisés par de Poy-Monclar à l'occasion de la publication de "L'ecuirie du S. Fédéric Grison Gentilhomme Napolitain" en 1559. Ils ont ensuite prospéré dans le monde occidental pour toutes les raisons précédemment évoquées et bien souvent, c'est vrai, sous leur forme francisée.
Dr. D. Tabary - 57 Metz.

Article publié le 19-04-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire