Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Que penser du “baby-poney” ?

Réponse du Docteur L. Elieatab, Pédiatre des Hôpitaux.


N°43 Mai 2013
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Le club où je monte propose des reprises Shetland pour les enfants à partir de deux ans. J’aimerais beaucoup que ma petite fille monte à poney, mais n’est-il pas plus sage d’attendre qu’elle ait quatre ou cinq ans et puisse intégrer les reprises Shetland “normales” ? Quelles pourraient être sur le plan médical les conséquences d’une pratique équestre si précoce ?

Le terme de pratique équestre est en l’occurrence exagéré ! Les reprises pour les “bébés” de deux ans ne durent qu’une demi-heure, et à raison d’une fois par semaine, cela reste très léger. En outre, les poneys sont tenus en main et les enfants découvrent davantage la sensation d’être à poney que celle d’une pratique sportive.
Votre club propose l’activité à partir de deux ans –alors que certains la proposent dès dix-huit mois.

Baby-poney
© L.Vargas Photography

Qu’il s’agisse de parler à l’enfant, de lui faire écouter de la musique, de jouer avec lui… toutes les activités proposées précocément ont pour but d’augmenter les connexions cérébrales –ce que nous appelons en langage médical, de favoriser les acquisitions, stimuler le développement psychomoteur, aiguiser les facultés neuro-sensorielles, développer l’équilibre et les praxies (toutes choses que les kinésithérapeutes et ergothérapeutes savent très bien utiliser pour l’enfant neurologiquement malade ; c’est d’ailleurs de là que proviennent nos connaissances dans ce domaine).

La pratique du “bébé-poney” amène bien des avantages à l’enfant, même si cette pratique doit rester modérée

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 20-05-2013

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés