Accueil » Livres

Le Comtois, un trésor aux crins blonds

Par Amélie Tsaag-Valren.


N°44 Juin 2013
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Ce petit blondinet tout rond, devenu depuis quelques années le premier cheval de trait français en terme d’effectifs, méritait bien ce bel hommage rendu par la journaliste franc-comtoise Chloé Chamouton et le photographe Thierry Petit.

La littérature régionale a le vent en poupe, et l’on peut dire qu’en reprenant la formule d’Isabelle Lainé-Macler, « trésor aux crins blonds », nos auteurs ont eu du flair ! Il ne s’agit là ni d’un ouvrage de photographies (les textes y laissent souvent à désirer) ni d’une thèse ou d’un livre de recherches, mais bien d’une « ode au cheval Comtois » magnifiquement illustrée, doublée d’un fervent appel à réinsérer ce sympathique petit cheval de trait au cœur des activités humaines.

Le Comtois, un trésor aux crins blonds

Si la partie historique paraît légère (elle manque d’analyses alors que nombre d’informations sont pourtant disponibles, entre autres, sur Wikipédia), tout l’intérêt du livre réside dans son approche sociologique doublée d’une enquête de terrain. L’auteur est allé à la rencontre des éleveurs et utilisateurs du cheval Comtois, pour comprendre quel rôle le premier cheval de trait français peut jouer au sein de la société.

Que l’on ne s’y trompe pas, les pistes sont nombreuses. Bien au-delà du secteur hippophagique heureusement en perte de vitesse, l’ouvrage détaille les utilisations au débardage, dans les vignes, au maraîchage, en équithérapie, en spectacle, en attelage de loisir ou encore, pour la production de lait de jument. « Depuis quelques années, il réapparaît dans les champs pour des activités agricoles. […] L’Hercule de la Comté n’est pas près d’abdiquer. Tel un phénix, il renaît de ses cendres pour répondre aux besoins de l’homme. »

Si les chapitres d’introduction fleurent bon l’amour du terroir, il s’agit à n’en pas douter d’un ouvrage sensé, qui fournira à tous les amoureux du cheval Comtois désireux d’en élever ou d’en utiliser de multiples pistes. On regrette l’absence de certaines citations de sources, entre autres pour ce qui concerne la génétique des robes, informations que nous avions communiquées à l’auteur avant d’en parler dans l’article sur la robe baie en mai dernier.

Le Comtois : Un trésor aux crins blonds
Par Chloé Chamouton
Photographies de Thierry Petit
Ed. du Belvédère
162 pages
26 €

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 28-06-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire