Accueil » On en parle

Longines Global Champions Tour à Monaco : deux victoires de Mario Stevens

Ce week-end, le « Tour » fait étape à Monaco. Un classique du circuit, auréolé d’un prestige particulier puisque la famille princière, avec notamment Charlotte Casiragi (qui elle-même cavalière) est présente.
Les victoires sont diversifiées, avec notamment un cavalier relativement peu connu qui bielle à deux reprises : Mario Stevens .

La Grande Bretagne a été très présente dès les premières étapes de ce Longines Global Champions Tour 2013 (voir notre article). Même si la toute première épreuve de jeudi a vu la victoire américaine de Richard Spooner avec Billy Bianca, dès jeudi, on note la poussée britannique, avec la victoire de Scott Brash dans l’épreuve à 1,50m au barème A avec chronomètre. Scott Brash est suivi du cavalier italien Juan Carlos Garcia avec Prince de la Mare, et en troisième position, Lauren Hough pour les Etats-unis (elle aussi a le vent en poupe en ce moment...).

Dans ces deux épreuves, Roger-Yves Bost, habitué du podium et même des premières places dans les épreuves de vitesse, est malchanceux...

Mario Stevens avec Corlanda OLD
Mario Stevens avec Corlanda OLD, une jument qu'il dit lui-même être "une gagneuse".
© Stefano Grasso/GCT

Vendredi, dans la grosse épreuve à 1,50m avec barrage, victoire de Marios Stevens, qui monte pour l’Allemagne. avec Corlanda Old. Mais la Grande Bretagne n’est pas en reste : John Whitaker, avec Argento, le suit de près. Richard Spooner est troisième avec Cristallo.
Scott Brash et Bon Ami sont quatrièmes. Edwina Tops- Alexander, cinquième.
Notons la huitième place de Thierry Rozier et l’abandon de Bosty avec Cosma.

Ce matin samedi, Monte-Carlo rayonne doublement. C’est le jour des épreuves-phares, et du Grand Prix qui ce disputera ce soir. S.A.S. le Prince de Monaco et son épouse sont là, ainsi que S.A.R. la princesse de Hanovre et sa fille Charlotte Casiragi (elle même cavalière de CSO).

Scott Brash et Bon Ami
Scott Brash et Bon Ami écoutent le God Save The Queen. © Stefano Grasso/GCT

La difficile épreuve à 1,45/1,50m est remportée à nouveau par Mario Stevens, décidément l’homme-surprise de cette étape monégasque, montant la même Corlanda Old. Luca Moneta, pour l’Italie, est second. Sur la troisième marche du podium, S.A. le Sheikh Ali bin Khalid Al Thani avec Siefhof’s Abraksas, confirme la montée en puissance que nous avions observée chez les des cavaliers qataris cette année.

Simon Delestre, sans faute également, est quatrième avec Whisper. A la cinquième place, Johannes Ehning. A trente ans, le benjamin de cette famille de cavaliers marche sur les pas de sa nombreuse fratrie, dominée par son frère, le maître Marcus Ehning.

0 commentaire(s) »
Article publié le 30-06-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire