Accueil » On en parle

Longines Global Champions Tour à Chantilly : Philippe Rozier et Steve Guerdat

C’est à Chantilly que le Global Champions Tour a posé ces pénates cette fois-ci. Le cadre exceptionnel de ce très beau concours sert d’écrin à la huitième étape du circuit de prestige. Une Marseillaise hier grâce à Philippe Rozier, et une victoire aujourd’hui du Champion olympique Steve Guerdat.  

Par un vrai temps estival, la huitième étape du Longines GCT a commencé par une victoire, dans la première épreuve (1,45m, au chronomètre. Philippe Rozier avec Rahotep de Toscane, a remporté une belle victoire malgré la jeunesse de ce cheval de 8 ans encore inexpérimenté.

Philippe Rozier
Philippe Rozier avec Rahotep de Toscane ont fait retentir la marseillaise dans cette septième étape du Longines Global Champions Tour à Chantilly. © R&B Presse

« C’est la première fois qu’il fait une "cinq étoiles" et gagner ici à Chantilly qui est un concours que j’adore est quelque chose de spécial. J’ai couru cette épreuve pour tester le cheval à ce niveau et parce que ce n’est pas lui que je monterai demain dans le Grand Prix vu son âge ; j’avais une chance à prendre, j’ai joué et j’ai gagné, voilà ! C’est un cheval qui a toutes les qualités, la force et le respect, peut-être plus de moyens que son frère, Jalis de Toscane et c’est vrai que je pourrai rêver de retrouver l’équipe de France. Maintenant, il n’a que 8 ans et il faut que je reste calme car la route est encore longue et il y a encore des caps à franchir. »

Steve Guerdat, olympien

Cet après-midi, le Champion olympique en titre, Steve Guerdat, qui a offert une victoire à la Suisse. Avec la jument Jalisca Solier (avec laquelle il a remporté bon nombre de victoires majeures, notamment en Coupe du monde) il remporte le Prix EADS-Generali, une épreuve à 1,50m au chronomètre. « Jalisca est en pleine forme depuis deux ans maintenant, peut-être plus en forme qu’il y a deux ans. Je ne l’engage que dans les beaux concours, où je sais que le terrain sera bon. Ainsi, elle ne fera plus que huit concours cette année et je suis venu ici avec cet objectif : gagner sur cette belle piste. »

Steve Guerdat
Steve Guerdat avec Jalisca Solier, et Kevin Staut (deuxième) avec For Joy van ‘T Zorgvliet HDC dans ce Grand Prix EADS-Generali. © Stefano Grasso/Longines GCT

Pour l’épreuve phare, le Grand Prix de samedi, Steve Guerdat a décidé de monter Carpalo. « Ce n’est pas Jalisca ou Nino (Nino de Buissonnets, avec lequel il a été médaillé d’or aux JO de Londres, ndlr) mais il est capable d’un exploit de temps en temps. » Alors, pourquoi ne pas avoir choisi Jalisca justement ?

Sur la deuxième marche du podium, Kevin Staut, qui montait For Joy van ‘T Zorgvliet HDC, et troisième Hans-Dieter Dreher avec Colore. Patrice Delaveau est sixième avec Carinho HDC. Deux Français ferment le top-ten : Robert Breul (neuvième) avec Uchnigi d’Esquelmes et Michel Robert, dixième avec Oh d’Eole.

0 commentaire(s) »
Article publié le 20-07-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire