Accueil » On en parle

Endurance Jeunes : la France Championne du Monde par équipe

Les Championnats du Monde d’endurance Jeunes viennent de s’achever à Ibos, près de Tarbes. 120 km au terme desquels trois français, Roman et Morgane Lafaure ainsi que Robin Cornely, sont couronnés Champions du monde par équipe.
Le jeune cavalier émirati Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri est Champion du Monde en individuel avec la jument française Niac Armor.

Dans ce Championnat du Monde, 28 pays étaient représentés. En plus des émiratis, qui dominent largement la discipline depuis plusieurs années, des cavaliers se sont déplacés depuis l’Afrique du Sud, le Guatemala, la Suède, la Malaisie, l’Australie ou encore l’Uruguay, dont l’équipe détenait le titre depuis 2011.
Ce championnat était organisé en partenariat avec Al-Shaqab, dont nous avions interviewé le responsable d’élevage, Mohammed Al Sulaiti, dans notre numéro de janvier dernier.

Equipe de France d'Endurance
Les cavaliers de gauche à droite : Marie Sapone (FRA), Robin Cornely (FRA), Morgane Lafaure (FRA), Roman Lafaure (FRA), Lena Payen (FRA) ; devant eux : à droite : Bénédicte Emond-Bon, sélectionneuse nationale endurance Junior et Senior. © Endurance Equestre 65

En raison des températures très élevées dans le Sud-Ouest et les Hautes-Pyrénées, les organisateurs ont pris la décision d’avancer le départ de la course d’une demi-heure. L’état général des chevaux qui sont parvenus au bout des 120 km de course est donc resté assez bon. D’emblée, les cavaliers des Emirats Arabes Unis adoptent leur technique habituelle en prenant la tête dès le départ. Tactique payante qui leur permet de dominer l’épreuve dans l’ensemble. Seule la fin de la troisième boucle (sur quatre) voit une cavalière australienne leur voler la vedette.

Le contrôle vétérinaire change la donne

Les cavaliers français, restés plus en retrait, profitent des erreurs tactiques de leurs prédécesseurs et remontent dans le classement. Bien que les cavaliers émiratis terminent en tête aux trois premières places, ce qui les verrait consacrés en à la fois en individuel et par équipes, le contrôle vétérinaire en décide autrement, deux chevaux étant « hors temps » lors du contrôle du rythme cardiaque.

Les Bleuets, qui se sont maintenus à la seconde place du classement par équipes derrière les Emirats Arabes Unis, voient les trois montures de leur équipe confirmées par l’examen vétérinaire. La médaille d’or est acquise, consacrant Roman Lafaure, sa sœur Morgane et Robin Cornely.

Equipe de France d'Endurance
De gauche à droite : Marie Sapone (FRA), sur Amurath Szonett P, Lena Payen (FRA), sur Lollypop des Eymes, Robin Cornely (FRA), sur Rusty James, Roman Lafaure (FRA), sur Petra Cabirat, Morgane Lafaure (FRA), sur Rhial Cabirat. © Endurance Equestre 65

La sélectionneuse nationale Bénédicte Emond-Bon (qui n’est autre que la mère de Virginie Atger, Championne d’Europe par équipe en 2011 a fait un choix judicieux : « Nos jeunes Français ont fait part d’un grand professionnalisme, malgré leur jeunesse […] La concurrence était redoutable. Aujourd’hui, je suis particulièrement fière de l’intelligence avec laquelle ils ont géré ce championnat ».
Saluons aussi le rôle Jean-Noël Lafaure, père de Roman et Morgane, qui a habilement complété le travail du staff national.

Le titre individuel à un jeune cavalier des EAU

Seul le leader de l’équipe émiratie, Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri, 14 ans, voit son cheval confirmé par les vétérinaires. La jument grise Niac Armor dispose d'une excellente condition, son rythme cardiaque est redescendu en dessous de 64 dans le temps. Le jeune cavalier des EAU (dont le père a lui-même été médaille d'or à Florac en 2011) remporte donc le titre individuel. Détendu, souriant, parlant aux uns et aux autres lors des points d'assistance, Khalifa a montré tout au long de la course qu'il était aussi tout simplement heureux de monter à cheval... En revanche, il s'est montré très intimidé pendant la remise ses prix, qui il est vrai traînait quelque peu en longueur.

La Hollandaise Marijke Visser, remontée à la deuxième place, remporte la médaille d’argent individuelle, suivie de l’Australienne Erin Krahnen, médaille de bronze.

Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri
Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri, nouveau Champion du Monde d’endurance Jeunes, photographié par Cheval Savoir lors du Championnat d’Europe à Florac en 2011, dans lequel son père, Ali Khalfan Al Jahouri (à côté de lui sur la photo) avait remporté la médaille d’or individuelle. © L.Bataille

La victoire en individuel des EAU possède un petit goût de… cocorico. La jument de Khalifa, Niac Armor, une Anglo-arabe de complément âgée de douze ans, provient d’un élevage français. Il est bon de rappeler que depuis une quinzaine d’années les chevaux français sont régulièrement en tête des classements.

Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri
Khalifa Ali Khalfan Al Jahouri (EAU) avec Niac Armor, photographiés à leur arrivée. © Barbara Miller/FEI

La victoire de la jeune équipe de France permettra peut-être de tirer l’endurance équestre de sa confidentialité médiatique, du moins pour un moment. La discipline a eu l’honneur d’un reportage de France 3 Régions dans l’édition nationale du 19-20. De bon augure pour les Jeux équestres mondiaux…

0 commentaire(s) »
Article publié le 01-08-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire