Accueil » Savoir pratique Dressage

Cheval avancé : améliorer les changements de pied

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et Professeur de dressage


N°45 Juillet/Août 2013
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Les changements de pied au galop, une fois acquis, demandent une phase de perfectionnement qui peut être assez longue. Voici dans cette fiche les conseils de Pierre Beaupère pour obtenir des changements de pied à la fois plus bondissants et plus contrôlés.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

But : Le contrôle, le calme et pour obtenir des changements de pieds plus bondissants et surtout, plus francs et plus contrôlés.

Moment idéal : Après avoir travaillé les transitions galop/pas et surtout les transitions galop moyen (ou allongé)/galop de travail/volte. On peut aussi répéter quelques appuyers au galop sur la demi-volte avec changement de pied en arrivant à la piste.

Prérequis : Le cheval doit pouvoir effectuer des voltes de 10 mètres au galop, les changements de pied doivent être bien acquis et le cheval ne pas se retenir, même s’il a tendance à les voler parfois. C’est un exercice que je fais faire le plus souvent avant de commencer à les rapprocher, pour que le cheval apprenne à attendre, pour qu’il ne s’aplatisse ou ne s’ouvre pas pendant le changement et qu’il reste sous contrôle juste après. C’est donc un excellent exercice pour les chevaux dont les changements de pied sont trop amples que pour les rapprocher. C’est aussi un excellent exercice pour que les cavaliers apprennent à compter et soient moins hésitants pour changer les aides lors de la demande.

Il faut avoir la sensation que l’on va faire un galop allongé sur la ligne du milieu mais qu’on ne laisse pas le cheval allonger

L’exercice :

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

pluvinel :
Le 16/08/2013 à 01h12

Bonsoir,
Tout d'abord, merci pour cet article très instructif...
Ensuite, permettez-moi de vous demander conseil: je possède un hongre sf de 13 ans qui présente une forte dissymétrie (postérieur droit poussant très fort, cheval s'échappant à gauche) que je partageais avec une autre cavalière...
Cette dernière a beaucoup insisté sur le travail des changements de pied, notamment de gauche à droite, dont elle avait besoin pour effectuer des parcours hunter.
Changer de pied n'étant pas aisé pour lui du fait de sa dissymétrie, il s'est mis à craindre ces derniers (douleur? incompréhension? émotivité? je ne sais pas) tant et si bien que les galops à faux sont devenus impossibles, de même que galoper hors de la piste et du cercle; il se mettait à galoper beaucoup plus fort et se mettait en crabe. Je précise que ces exercices n'avaient auparavant aucun secret pour lui.
A force de patience, le galop tout simple redevient plus facile, même si à main droite j'ai l'impression de marcher sur des œufs ou d'être assise sur une ogive (au choix), mais je ne sais pas par quel biais je pourrais ré aborder le galop à faux que, je l'admets volontiers, je me suis mise à craindre (il va de soi que ce ne sera pas avant d'avoir réussi à instaurer plus de décontraction).
Existe-t-il, au sujet de cet exercice, des mouvements préparatoires qui pourraient m'aider à tranquilliser mon cheval?
merci pour vos articles, aussi utiles aux cavaliers que les structures pratiquant le dressage se font rares :)

pierrebeaupere :
Le 21/08/2013 à 23h12

Bonjour,

Vous pourriez éventuellement essayer pour commencer de revenir à de simples lignes du quart (entre la piste et la ligne du milieu). Lorsque le cheval les acceptera bien, vous pouvez tenter de simples serpentines le long de la piste (vous vous écartez de la piste pour y revenir tranquillement). Ensuite vous pourrez jouer avec les angles de cette serpentine le long de la piste. J'aime bien cet exercice car je peux en permanence l'adapter à la sensation que me donne le cheval et même éventuellement ne pas retourner vers la piste si je le sens mal à l'aise. Dans ce cas je reprends simplement la ligne du milieu sans changer de main.

Ensuite, vous pourrez prendre des demi-voltes, là encore au début vous pouvez simplement faire la moitié d'une volte puis continuer sur la ligne du milieu puis demi-volte en repassant au trot à la fin de la diagonale.

Quand vous sentirez le cheval prêt vous pourrez tenter de passer un coin puis les deux, toujours à la condition que le galop ne change pas, ni l'état d'esprit du cheval.

Ensuite vous pourrez aussi jouer sur des lignes du milieu avec des départs au galop à droite puis à gauche. Puis sur des départs à faux sur les grands côtés.

J'espère que ces idées vous aideront!

Pierre.

pluvinel :
Le 29/08/2013 à 09h42

merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre :)

Article publié le 05-08-2013

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés