Accueil » On en parle

Roger-Yves Bost Champion d’Europe !

Les championnats d'Europe de Saut d'obstacles qui se déroulaient à Herning au Danemark ont couronné ce soir Roger-Yves Bost, qui montait pour l’occasion sa jument désormais fétiche, Castle Forbes Myrtille Paulois.

Myrtille était déjà presque une jument fétiche. Roger Yves Bost en parle avec tendresse et une évidente admiration – relisez le « portrait » de Myrtille que nous avions publié dans notre numéro de novembre 2012.
Ces derniers temps, non ne voyait pas beaucoup Myrtille sur les terrains –sans doute Bosty avait-il en tête de la garder aussi fraîche que possible pour cette échéance majeure que constituent les Championnats d’Europe. Et ce soir, dans la petite ville danoise de Herning, la spirituelle et généreuse jument baie lui a offert la victoire...

Le podium individuel
Le podium individuel de ce Championnat d’Europe à Herning au Danemark : entourant Roger-Yves Bost, médaille d’or, Ben Maher (Médaille d’argent) et Scott Brash (Médaille de bronze). © FFE/PSV

Ce qui manquait à Bosty, cavalier aux innombrables victoires, c’était encore –il le disait lui-même- un grand titre individuel... senior –car il avait été Champion d’Europe junior en 1983 et Champion du Monde en 1990... par équipe.

Le couple Myrtille-Bosty est le seul à n’avoir pas touché une seule barre au cours de ce Championnat

C’est maintenant une lacune comblée, puisque notre étonnant cavalier remporte ce soir, à quarante sept ans, le prestigieux titre individuel sénior, à l’issue de ces Championnats qui, sur des parcours dessinés par Frank Rothenberger, ont généré beaucoup d’émotions au fil des jours. Le tracé de la dernière manche (dont certains obstacles culminent à 1,65m) comportait de nombreuses difficultés, qui ont joué des tours aux meilleurs : Ludger Beerbaum, Rolf-Göran Bengtsson (Champion d’Europe sortant) Patrice Delaveau qui fautera dans le milieu du triple, ou le Champion Olympique Steve Guerdat qui essuie une refus de Nino des Buissonnets.

Roger-Yves Bost
Roger-Yves Bost gagne avec Myrtille, dans un style qui n’est qu’à lui. © FFE/PSV

Deuxième au classement provisoire avant la finale d’aujourd’hui, Bosty réalise dans la dernière manche un parcours impeccable, avec un seul point de pénalité de temps. Le cavalier britannique Ben Maher, qui frôlait la victoire, commet une faute avec Cella et devra se contenter de la médaille d’argent. La médaille d’or est pour Bosty... Scott Brash et Hello Sanctos sont médaille de bronze – mais ont offert à la grande Bretagne la médaille d’or par équipe.

"Ma poupée, ma princesse"

Bosty, qui a la réputation d’être un cavalier de vitesse, est bien plus que cela. Dans ce parcours d’une intense difficulté, Roger-Yves Bost a montré une technique infaillible, en sachant pendre son temps au moment où il le fallait. Dans ce style atypique qui lui permet de se faire plume sur le dos du cheval avec une main toujours juste, certes, il va très vite. Mais il a prouvé une fois de plus ce soir, avec Myrtille – « sa poupée, sa princesse », - qu’il avait aussi l’étoffe d’un immense cavalier.

Résultats

  1. Castle Forbes Myrtille Paulois – Roger-Yves Bost
  2. Cella – Ben Maher
  3. Hello Sanctos – Scott Brash
  4. Casall Ask – Rolf-Göran Bengtsson
  5. Cornet d'Amour – Daniel Deusser
  6. Chiara 222 – Ludger Beerbaum
  7. Palloubet d'Halong – Janika Sprunger
  8. Nino des Buissonnets – Steve Guerdat
  9. Viking – Michael Whitaker
  10. Neptune Brecourt – Luca Maria Moneta
0 commentaire(s) »
Article publié le 25-08-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire