Accueil » On en parle

Michel Robert quitte le haut niveau

Michel Robert, a annoncé mardi son intention d’abandonner la compétition de haut niveau, après une dernière participation au salon Equita' Lyon.

Michel Robert, âgé de soixante-quatre ans, a annoncé son intention de mettre à terme à ses compétitions au plus haut niveau. Le Maître continuera néanmoins à former de nouvelles générations de cavaliers dans ses écuries de Moras près de Crémieu au nord de l'Isère, ainsi qu'il l'annonce dans son communiqué :

" J'ai mûri cette décision depuis quelques temps déjà. Je pense que c'est le bon moment car j'ai envie de vivre autre chose. Surtout une envie de consacrer plus pleinement mon temps à la transmission de mon expérience et de mes compétences. Améliorer la vie des chevaux et des cavaliers, voilà un challenge qui me motive encore plus que jamais pour l'avenir. Cette mission je souhaite l'accomplir à travers des stages, le site Horse Academy, les livres… Bien sûr je vais continuer à monter à cheval, car mon envie de progresser et de faire progresser les chevaux est toujours aussi profonde, comme elle l'a été toute ma vie. Ma passion reste intacte.
Pour Oh d'Eole, Nénuphar Jac, Catapulte et Quirha de P'Aime, ils sont toujours dans mes écuries, rien n'est encore décidé en ce qui les concerne.
"

Michel Robert
Michel Robert et la jument Catapulte lors du Global Champions Tour à Cannes en 2012.
© Photo Wiki Commons

En quarante-quatre ans, depuis les Jeux Olympiques de Munich en 1972 (il courait alors en concours complet), Michel Robert est devenu le cavalier français en activité le plus titré : champion du monde de CSO par équipes en 1982 à Dublin, médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 et de Barcelone en 1992, vice-champion d'Europe en 1993 et vice-champion du Monde en 1994, Michel Robert a fait retentir la Marseillaise pour treize médailles...

Michel Robert est aussi un pédagogie passionné, qui a beaucoup conseillé de grands cavaliers, notamment Pénélope Leprévost.

Précisément à cause de son engagement dans la transmission du savoir équestre, Cheval Savoir avait choisi, pour son tout premier numéro en juin 2009, de mettre en avant Michel Robert, qui avait accordé à notre revue une longue interview "d'anthologie" dans laquelle il nous expliquait notamment qu'il avait toujours "recherché un fonctionnement naturel des chevaux".

Le sélectionneur national Philippe Guerdat regrette "la perte d'un immense cavalier", bien que le CSO garde "un grand homme de cheval". Qui n'a sûrement pas dit son dernier mot !

1 commentaire(s) »

mustapha CHERGUI [invité] :
Le 07/11/2013 à 04h58

cavalier exemplaire

Article publié le 16-10-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire