Accueil » On en parle

Etape Coupe du Monde Longines à Helsinki :
victoire de Delaveau

Patrice Delaveau et Orient Express ont remporté dimanche le Grand Prix de l’étape Coupe du Monde Longines à Helsinki (Finlande) devant Steve Guerdat et son cheval olympique Nino des Buissonnets.

Patrice Delaveau est décidément au mieux de sa forme cette année. On se souvient de son ahurissante série de victoires lors des Hong Kong Masters au mois de mars, de ses victoires en CSI5* à La Baule en mai, à Chantilly en juillet, à Valkenswaard dans le Global Champions Tour en août, puis tout récemment à Barcelone avec l’équipe de France victorieuse. Quelle année !

Patrice Delaveau
© Tapio Maenpaa/FEI

A Helsinki, Orient Express s’est montré au mieux de sa forme, montrant encore cette extraordinaire vitesse dont il est doté. Patrice confiait à Cheval Savoir lors d’une interview que ce cheval était capable d'accélérations fulgurantes : « Il a quatre roues motrices, parfois il fonce, il descend de vingt centimètres, il s’aplatit littéralement avec un pouvoir d’accélération incroyable ».

A Helsinki, sur une piste exigüe, Patrice gère au mieux la fantastique énergie de son bolide, et à l’issue du barrage, devance de 17 dixièmes de secondes le champion Olympique Steve Guerdat avec son célèbre Selle Français Nino des Buissonnets. Le cavalier irlandais Shane Breen se classe troisième avec Balloon. Malin Barryard-Johnsson (Suède) est quatrième avec H&M Tornesch qui relève d’un long arrêt. Luciana Diniz (Portugal) est cinquième malgré un moment difficile lorsque ses avec rênes lui ont échappé des mains... mais Winningmood a assuré !
Kevin Staut se classe neuvième avec Silvana, et Simon Delestre onzième avec Valentino Velvet.

Steve Guerdat
© Tapio Maenpaa/FEI

Patrice Delaveau est donc en bonne position pour la prochaine grosse échéance, le CSI5* qui se déroulera dans quinze jours dans le cadre du Salon Equita’ Lyon.
De sa victoire à Helsinki, le cavalier du haras des Coudrettes dit « J’ai vu Steve prendre la tête du classement dans le barrage, et je savais qu’il serait très difficile à battre. Je savais que je devais vraiment être performant aujourd’hui ! ».

0 commentaire(s) »
Article publié le 22-10-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire