Accueil » On en parle

Mondial du Lion : le Français Thomas Carlile gagne les deux Championnats !

Le cavalier français Thomas Carlile est entré dans l’histoire ce week-end au Lion d'Angers en gagnant à la fois le Championnat du Monde des 6 ans celui des 7 ans, offrant deux médailles d’or à la France.

Jamais un même cavalier n’avait réussi à remporter les deux championnats du Monde des chevaux de 6 et 7 ans la même année.
Le cavalier toulousain Thomas Carlile vient de réaliser ce doublé avec ses deux chevaux Ténarèze et Sirocco du Gers.

Thomas Carlile et Tenarèze
Thomas Carlile et Tenarèze (un anglo-arabe de croisement) après leur victoire dans le Championnat du Monde des chevaux de 6 ans. Remarquez la totale simplicité du filet avec muserolle française. © Arie de Vroet/Eventingphoto.com/FEI

Dans le Championnat du Monde des chevaux de 6 ans, Thomas Carlile et Ténareze avaient pris de la tête du classement dès le premier jour et ne l’ont jamais quittée !
Avec un parcours sans faute au saut d’obstacles, le cavalier toulousain remporte donc l’édition 2013 de ce Mondial du Lion avec 40,40 points, soit 5,6 points d’avance sur le numéro 1 mondial, Andrew Nicholson montant Jet Set, qui se classe second.

La troisième place revient au cavalier polonais Pawel Spisak montant Banderas. Ils terminent avec 46,20 points. C’est le premier cavalier de ce pays qui monte sur le podium. Il travaille depuis plusieurs années avec Andreas Dibowski.

Du côté des 7 ans

Dans le Championnat des chevaux de 7 ans, Thomas Carlile montant cette fois Sirocco du Gers, ont à nouveau dominé l’épreuve et remportent le titre avec le score, acquis dès le dressage, de 38,10 points.
La cavalière Irlandaise Aoife Clark avec Fernhill Adventure termine seconde, avec une faute au saut d’obstacles, et un total de 45,10 points.

Sirocco du Gers
Sirocco du Gers, un SF petit-fils de Quito de Baussy, emmène Thomas Carlile vers la victoire de ce Championnat du Monde des chevaux de 7 ans. Le cheval montre une expression appliquée et confiante. © Arie de Vroet/Eventingphoto.com/FEI

Le moins chanceux est Mathieu Lemoine avec Bart L, qui renverse 2 obstacles lors du parcours, reculant à la 3ème place de ce Championnat des chevaux de 7 ans. La cavalière belge, Lara de Liedekerke, réalise une double performance en se classant 4eme avec Alpaga d’Arville et 5ème avec Averouge des Quatre Chênes.

Le jeune et talentueux cavalier français, Astier Nicolas avec Spes Addit’Or, termine 6ème.

Le Mondial du Lion : un tremplin de sélection

Thomas Carlile prépare Ténarèze depuis plusieurs années pour le plus haut niveau.
Ce double titre de Champion du Monde pour chevaux de 6 ans et de 7 ans constitue une étape, en vue de l’emmener dans les grandes échéances, comme les Championnats d’Europe ou du Monde, et les Jeux Olympiques.

Car il ne cache pas son ambition : les J. O. de Rio de Janeiro en 2016. Ambition légitime quand on pense que les chevaux bien classés au Mondial du Lion sont régulièrement en tête des classements dans les épreuves majeures par la suite. A titre d’exemple : La Bioesthétique Sam, monté par Michael Jung (le couple Champion du Monde et d’Europe en titre, double médaillé d’Or aux Jeux Olympiques de Londres) s’était classé deux fois second au Mondial du Lion, en 2006 et 2007. Lesbos monté par Nicolas Touzaint était 2ème à 6 ans en 2005. Quoriano*ENE-HN et Arnaud Boiteau terminaient 10èmes du Mondial des 7 ans en 2011. Mr Cruise Control avec Andrew Nicholson (NZ) terminait 4ème en 2007 à 6 ans et 11ème en 2008 à 7 ans.

Le Mondial du Lion, événement sportif majeur, est aussi un vrai concours d’élevage, et constitue un indéniable tremplin de sélection pour les meilleurs chevaux de complet.

Sirocco et Ténarèze ont une origine commune !

En étudiant les origines de Ténarèze et de Sirocco du Gers, Xavier Guibert, directeur territorial Poitou-Charente et Limousin et chargé des relations internationales de l’IFCE, s’est aperçu que ces deux chevaux ont un point commun : la jument Jasione (AA), de l’élevage de Renée Laure Koch, à Cepet en Haute Garonne.

Sirocco du Gers, Selle Français né à la S.C.E.A. de Beliard à Ladeveze Ville (32) est issu de Dorsay (par Quito de Baussy et Pamplière par Uriel) et Vieusinge du Maury (AA) par Jalienny HN et Jasione par Samuel HN.

Ténarèze (anglo arabe de croisement) né chez Patrick Sisqueille à Castéra Verduzan (32) est par Jaguar Mail (SF) et Utopie du Maury (AA) par Quatar de Plape HN et Pelerinne du Maury par Jalienny HN et Jasione. 


Ainsi, Jasione (Anglo arabe) est la grand-mère maternelle de Sirocco du Gers et l’arrière grand-mère maternelle de Ténarèze !

L.Bataille (avec communiqué)
0 commentaire(s) »
Article publié le 23-10-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire