Accueil » Races Equines

Qu’est-ce au juste qu’un A.Q.P.S. ?

Par Amélie Tsaag Valren, avec l’aimable participation de Philippe Foucher, secrétaire d’AQPS Ouest et membre du comité national de la race.


N°47 Octobre 2013
1 Commentaire(s)
Imprimer cet article
AQPS ? Derrière le sigle et son déploiement (Autre Que Pur Sang) se cache un cheval de course d’obstacle bien français, peu connu des cavaliers en dehors du domaine des sports hippiques. Pourtant, l’AQPS, qu’il soit un SF très près du sang ou un Anglo-arabe de complément, est issu d’une sélection ancienne officialisée en 2005 par sa reconnaissance comme race à part entière.

L’AQPS est l’héritier des demi-sang de course, issus de croisement connus depuis le XVIIIe. À l’époque où le Pur-Sang reste rare et cher, il n’est pas rare de croiser des juments du cru avec des étalons de Pur-Sang anglais pour obtenir des chevaux de course ou de cavalerie.

Saut de haies
S’il réussit bien dans les courses plates qui lui sont réservées, l’AQPS est surtout un remarquable cheval de courses d’obstacles. © D.R.

La première société de race de l’AQPS est créée en 1922. Les pratiques des éleveurs sont reconnues depuis une bonne cinquantaine d’années avec deux rameaux spécialisés : le Selle français « très près du sang » et l’Anglo-arabe de complément à moins de 12,5% de sang arabe – les croisements avec des trotteurs ou d’autres races sont des exceptions.

La philosophie d’entraînement des poulains et le programme de courses caractérisent ces chevaux beaucoup plus que la race en elle-même

Il existe des courses réservées aux AQPS en plat (3, 4, et 5 ans), mais l’obstacle est indéniablement leur marque de fabrique. Les meilleurs AQPS voient les courses hippiques « toutes races » leur être ouvertes et peuvent défier ainsi des Pur Sangs, notamment à Auteuil.

Né pour courir… et pour sauter

Quel que soit le rameau, une certitude : l’AQPS est né pour sauter. D’après Philippe Foucher, secrétaire d’AQPS Ouest et membre du comité national de la race, la philosophie d’entraînement des poulains et le programme de courses caractérisent ces chevaux beaucoup plus que la race en elle-même : « Toute la sélection est tournée vers l’aptitude aux courses d’obstacles. Nous recherchons des poulains morphologiquement aptes, dotés d’une bonne inclinaison d’épaule. En achetant un poulain AQPS les yeux fermés, les chances sont beaucoup plus grandes de trouver une aptitude au saut que chez le Pur-Sang, car nous avons évité les croisements américains et donc les gènes antagonistes. En outre, contrairement aux PSA, nos chevaux ne peuvent courir qu’à partir de l’âge de 3 ans en plat et 4 ans en obstacles. Quelques-uns s’essayent en haies à 3 ans et parfois avec bonheur »...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

sarahbroc :
Le 05/11/2013 à 13h33

Ce sont des chevaux au grand cœur et très proche de l'homme. Polyvalent et donnant tous ce qu'ils peuvent pour n'importe quelle discipline.

Article publié le 27-10-2013

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés