Accueil » On en parle

Grand Prix des Gucci Masters : victoire de Kevin Staut !

Les Paris Gucci Masters qui se déroulaient dans le cadre du Salon du Cheval de Paris-Villepinte s’achèvent ce soir par une éclatante victoire de Kevin Staut dans un Grand Prix, très attendu et qui déchaînera la joie du public.

Un véritable « retour » de Kevin Staut sur le devant de la scène, après un relatif creux de vague ces derniers mois et des maux de dos qui laissaient envisager une opération pour début 2014. Kevin va mieux, il nous avait confié avoir trouvé un bon kiné qui lui a permis, dans l’immédiat, d’éviter l’opération et d’envisager la suite de sa carrière avec sérénité.

Kévin Staut
Kevin Staut, en excellente forme, gagne deux épreuves dans ces Gucci Masters 2013 à Paris Villepinte, dont le Grand Prix ce dimanche. © L.Vargas/SPPProd

Vendredi soir déjà, Kevin brille dans l’épreuve à 1,50m aux couleurs de GDE au chronomètre qu’il remporte brillamment, devant Simon Delestre, lui aussi très en forme à Villepinte. Dans cette épreuve, les deux plus hautes marches du podium vont donc à deux cavaliers français, qui tous deux font partie des Conseillers techniques de Cheval Savoir. Bravooo !
Bravo aussi au cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar qui après un barrage décoiffant, monte sur la troisième marche du podium.

Aujourd’hui dimanche, pour le Grand Prix, épreuve phare de ces Paris Gucci Masters, la tension était forte devant un public déjà électrisé par les bons comportements des cavaliers français depuis le début des épreuves qui se déroulaient à Villepinte, dans le cadre du Salon du Cheval.

L’homme à battre semblait être Scott Brash, qui avait déjà remporté une victoire vendredi et gagné « malgré » la présence de Bosty, l’épreuve de vitesse du vendredi soir. Scott Brash, fraîchement vainqueur de la finale du Global Champions Tour à Doha fin novembre et actuel numéro un mondial. Le jeune cavalier anglais à qui tout sourit en ce moment était donc favori de ce grand Prix très sélectif pour lequel chacun aiguisait ses meilleurs chevaux.

Côté français, ni Patrice Delaveau avec Carinjo, pourtant si en forme ces derniers mois, ni Bosty le champion d’Europe très attendu, qui montait l’incroyable Myrtille, ni Pénélope Leprévost qui avait gagné ici même il y a deux ans, n’ont pu accéder au barrage.

Côté étranger, les plus grands sont là, avec notamment les cavaliers allemands : Ahlmann, Beerbaum, Ehning. Kevin et Silvana auront raison de cette brochette de redoutables adversaires et sera le triomphateur de ce Grand Prix devant le public parisien déchaîné.

Scott Bash –tout de même- sera deuxième avec Ursula XII, et la troisième marche du podium sera dévolue à Gerco Schröder qui avait monté son excellent London. Aymeric de Ponnat et Armitages Boy signent une belle quatrième place, tandis que « le boss » Luder Beerbaum est cinquième. Edwina Tops-Alexander classe sixième « Toty » son petit selle français Cevo Itôt du Château. Simon Delestre et Napoly sont septièmes.

0 commentaire(s) »
Article publié le 08-12-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire