Accueil » Savoir pratique Dressage

Organiser le travail
Le cheval avancé : construire ses séances pour en tirer le meilleur parti

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et Professeur de dressage.


N°49 Déc/Janv. 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Troisième point à aborder dans ce thème de l’organisation du travail : le cheval avancé ! Pour cela, Pierre nous conseille de construire la progression comme pour le jeune cheval, en mettant en place les conditions idéales pour travailler sans heurts.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Créer une routine (positive) et une organisation dans le travail qui évite d’entrer dans les exercices difficiles avec un cheval insuffisamment préparé, mettre en place de « bonnes habitudes » qui permettent de gérer les situations compliquées, le stress d’une présentation ou d’une compétition, mettre en place une gymnastique quotidienne qui ne soit pas lassante mais qui soit malgré tout homogène dans son évolution.

Moment idéal : Dès le début du travail ou à partir de ce qui est déjà bien acquis, avant d’entamer un exercice plus avancé.

Prérequis : Pouvoir se déplacer aux trois allures avec le cheval placé, effectuer de bonnes descentes (extension) d’encolure sur les cercles et des cessions à la jambe.

L’échauffement n’est pas seulement l’obligation d’attendre que les muscles du cheval soient suffisamment chauds

L’exercice :

Si nous utiliserons la partie « jeune cheval » comme base nous permettant de garder une image globale du dressage de notre cheval pour pousser son évolution au maximum de ses capacités, nous tenterons dans cette partie de nous intéresser plus précisément non seulement aux différents exercices, mais aussi et surtout à la manière de gravir les échelons des difficultés de manière progressive.

Nous voulons être certains de mettre en place les conditions idéales nous permettant de travailler les exercices plus avancés sans heurts. Ainsi, nous devrions être capables de « rentabiliser » au maximum chaque séance en ne laissant pas notre échauffement de côté tout en lui donnant une progression logique afin de ne sauter aucune des étapes importantes.

En effet, je considère que l’échauffement est loin de n’être qu’une obligation d’attendre que les muscles du cheval soient suffisamment chauds pour être prêts à un effort plus intense. Bien au contraire, le début de notre travail doit nous amener de manière progressive et constante à préparer le cheval à répondre au mieux à nos demandes lors des exercices plus avancés. Ainsi, nous verrons qu’au sein d’une séance il faut garder à l’esprit l’idée d’une « progression permanente » tout comme lorsque l’on observe le dressage de notre cheval sur le long terme.

Pierre Beaupère
© Charly Debray

Nous verrons ainsi que trop souvent nous avons tendance, lorsque notre cheval nous pose des difficultés dans l’épaule en dedans à gauche, par exemple, à commencer notre travail en pensant déjà à cet exercice.

Nous voulons mettre en place les conditions idéales pour la réaliser mais en réalité nous le préparons souvent au contraire en renforçant les résistances et en commençant l’exercice trop tôt durant notre séance ! Nous verrons comment préparer notre cheval en gardant à l’esprit que nous progressons vers le travail en épaule en dedans mais uniquement en nous focalisant sur la mise en place de tout ce qui nous servira pour LES épaules en dedans, pas uniquement celle qui nous pose problème !

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 29-12-2013

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire