Accueil » Instruction

Jean-Philippe Giacomini :
« S’inscrire dans la continuation des principes éprouvés par la tradition, tout en apportant des solutions innovantes aux problèmes équestres de tous les jours »

En corrélation avec le stage qui sera donné, en partenariat avec Cheval Savoir, les 1er et 2 mars prochains par l’écuyer Jean-Philippe Giacomini chez Catherine et Michel Henriquet, nous avons souhaité vous présenter cet écuyer et le cheminement qui a été le sien au cours de 45 ans de pratique équestre. Voici ses réflexions, à la fois très classiques et près personnelles.

Jean-Philippe Giacomini est un cavalier complet, qui a pratiqué les disciplines olympiques et a également monté en courses. C’est aussi un écuyer et dresseur, formé à l’équitation classique par Nuno Oliveira et Don José Althayde. Il s’est particulièrement intéressé à la relaxation du cheval et au travail de l’animal dans le respect de son éthogramme.

Il a également développé une méthode personnelle, l’Endotapping, que nous vous avions déjà présentée (voir Cheval Savoir n°6 de décembre 2010).
Jean-Philippe Giacomini souhaite « s’inscrire dans la continuation des principes éprouvés par la tradition, tout en apportant des solutions innovantes aux problèmes équestres de tous les jours ».  

Jean-Philippe Giacomini
Monté par Jean-Philippe Giacomini, l’étalon Orion au passage : le cheval a une expression joyeuse, l’encolure magnifiquement soutenue, les hanches très abaissées. © Shelley Giacomini

Une bonne assiette et un cavalier qui va de l’avant

Le développement de la méthodologie de Jean-Philippe Giacomini a commencé en France dans les années 60 sur une base d’équitation militaire alors enseignée dans un club de L’Isle-Adam (95) par le capitaine Hubert Clauzel. Une équitation simple faite d’exercices de mise en selle répétés, de hardiesse à l’extérieur (hippique, complet, course d’amateurs, entrainement à Chantilly, etc.) et déjà de beaucoup de chevaux montés.

L’École classique négligeait l’observation du comportement (bien que les maîtres en aient résolu les problèmes empiriquement) et l’école « éthologiste » connaît peu la biomécanique des allures du cheval sous la selle

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

1 commentaire(s) »

damarise :
Le 06/02/2014 à 16h34

Superbe article qui donne envie d'approfondir cette méthode !

Article publié le 28-01-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés