Accueil » Vos Questions, leurs réponses

Le pur-sang, cheval de dressage ?

Réponse de Jean-Philippe Giacomini


N°50 Février 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Question : Je pense à acheter pur-sang car la beauté et l’élégance de cette race m’attirent. Est-ce que cela pourrait devenir un cheval de dressage pour la compétition amateur ? Pensez vous que les pur-sang soient plus difficiles que les chevaux d’autres races ? Melle Lydie B, Quimper

D'abord, disons quelques vérités. Les pur-sang ne sont pas plus compliqués que les autres races du moment qu'ils sont bons. Cela veut dire que le cheval soit sain dans ses membres (si le celui que vous choisissez a couru, faites un examen vétérinaire sérieux), qu’il ait trois allures régulières (pas forcément spectaculaires) et que son équilibre ne soit pas trop difficile a mettre (au moins) à l’horizontale, voire un peu en montant.

Ribot
Le célèbre pur-sang Ribot, qui fut l’un des plus grands gagnants en courses plates. Il présente la morphologie très longiligne du galopeur, et ce type de modèle ne favorise pas l’équilibre sur les hanches et le rassembler. Photo Wikipédia

En général le pas des pur-sang est très bon et le galop est leur allure de référence. Le trot est souvent l’allure qui présente le plus de challenges : il faut que le cheval que vous choisirez ait un peu de suspension et d’amplitude dans le trot dès le début afin que cela ne soit pas trop difficile à développer.

Tempérament et caractère : deux choses différentes

Ensuite il faut considérer le tempérament et le caractère : le tempérament est la façon dont le cheval réagit aux stimuli extérieurs (degré d’énervement ou de peur), tandis que le caractère est ce que le cheval fait (donner des coups de pied facilement ou essayer de se débarrasser du cavalier, ou refuser de faire un effort au travail, qui sont des signes de caractère indésirables – sauf si le cheval a des problèmes physiques qui le dérangent vraiment et qui peuvent être résolus.

A un niveau avancé du dressage, les Pur Sang peuvent s'énerver quand ils sont fléchis dans les hanches, parce qu'ils ont des grassets et des jarrets très forts pour la vitesse, mais pas vraiment souples

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 12-02-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés