Accueil » Savoir pratique Dressage

Cavalier débutant : Apprendre les priorités (partie II)

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°50 Février 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Pierre Beaupère continue ce mois-ci à développer un thème essentiel : l’organisation du travail. Comme chaque mois, il traite le sujet sous trois angles différents qui sont liés et se complètent : le cavalier débutant, le jeune cheval. Pour éviter d’avoir à se répéter, Pierre nous conseille de nous reporter si nécessaire, aux deux autres articles du mois publiés sur le même thème. Pour le cavalier débutant, suite de « l’apprentissage des priorités » : rythme, équilibre, décontraction et contrôle.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Comprendre la hiérarchie dans les priorités du travail de base et sentir comme chaque élément amène de manière naturelle le suivant.

Moment idéal : Lorsque le cheval est bien détendu au trot en extension d’encolure sur des lignes droites.

Prérequis : Que le cheval ne soit pas sur les épaules et qu’il commence à étendre son encolure sans tirer vers le bas.

L’exercice

Nous avons vu dans l’article précédent qu’il est extrêmement important pour un cavalier, même débutant, de pouvoir établir des priorités. En effet, le mouvement du cheval en-dessous de nous, ses réactions extrêmement rapides dues non seulement au fait que c’est un animal, vivant (heureusement !) et extrêmement sensible, mais qui sont aussi liées à son mouvement et à son équilibre pouvant changer complètement en l’espace d’une foulée, amènent très vite le corps et l’esprit du cavalier inexpérimenté à être saturé d’informations qu’il ne parvient pas gérer et à traiter suffisamment vite, le laissant bien souvent passif et même paralysé par la peur de mal faire.

Il me semble donc primordial que le cavalier apprenne à faire le tri dans ses sensations et à savoir ce qui est important. C’est ce qui lui permettra de laisser certaines sensations, certaines questions, doutes, réactions du cheval, de côté, sans s’en préoccuper car elles ne seront pas sa priorité.

Pierre Beaupère
© Charly Goffinet

Je rencontre en effet beaucoup de cavaliers inexpérimentés qui me posent tout un tas de questions sur des notions fort compliquées et ne se rendent pas compte à quel point ces questionnements les « distraient » de ce qui est important à leur niveau et dans l’état de leur relation avec le cheval. Ils pensent à l’engagement des postérieurs et ne se rendent pas compte qu’ils ne sont pas encore capables de garder leur main posée sans les bouger et sans donner d’à-coups dans la bouche du cheval.

L’exemple, de la diagonale

Nous allons revenir à notre exemple de la diagonale en extension d’encolure et du cheval qui relève la tête au moment de commencer la figure.
Mais d’abord, je tiens à faire une petite précision car une proposition de réponse des lecteurs à mes questions m’a interpelée.

La réponse disait, en résumé, que ce ou cette cavalière avait eu à faire à des instructeurs qui lui avaient enseigné les deux solutions que je proposais et que finalement on pouvait prendre le problème dans les deux sens et que l’une comme l’autre se justifiaient.

Je n’insisterai assez sur l’idée une certaine forme de tolérance, surtout devant ce que je lis parfois sur internet, dans l’extrémisme ou dans la violence des propos

Ce lecteur ou cette lectrice avait entièrement raison et soulevait un point très intéressant. En effet la théorie...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 05-03-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés