Accueil » Médecine vétérinaire

Myopathie atypique : dernières découvertes

Avec le printemps, c'est le retour d'une saison à risque pour la myopathie atypique. Un appel à vigilance vient d'être publié sur le site internet de l'IFCE - les Haras nationaux. Principales incriminées, les graines d'érables en cours de germination. Seule une prévention efficace permettra d'éviter l'hécatombe de l'automne dernier, où 415 cas ont été recensés jusqu'en décembre.

Le nom de la myopathie atypique, maladie foudroyante qui peut tuer en deux jours, est sur toutes les lèvres.
Son aspect saisonnier est reconnu depuis 2007, la carte géographique montre une prévalence de la maladie en Belgique, en Allemagne et dans la moitié Nord de la France.

Et si la recherche a permis de lever une partie de son mystère, il reste beaucoup à découvrir.
Le Pr Frank Ödberg, Professeur émérite à l’Université de Gand (Belgique) et Conseiller technique de Cheval Savoir, nous avait déjà alertés à l’automne dernier via l'équipe de l'AMAG sur l’augmentation préoccupante du nombre de cas de myopathie atypique. Une relation avec les graines de certains érables (Acer pseudoplatanus, soit l'érable sycomore) qui produit de l'hypoglycine A, a été mise en lumière par cette équipe, faisant espérer une prévention plus efficace pour ce printemps.

Plantule d'érable
Plantule d'érable. A ce stade de croissance, il peut être difficile de la différencier d'une autre essence. Photo de Dendrofil, licence C.C. by S.A 3.0

A l'automne, ce sont les graines elles-mêmes que les chevaux peuvent ingérer. Mais au printemps, les graines entrées dans le sol germent et les chevaux s'empoisonnent en consommant les plantules. 

Pour le mois d'avril, les conditions climatiques favorables demandent une vigilance toute particulière

La technique de prévention préconisée est l'arrachage systématique de toutes les plantules d'érable dans les pâtures. Pour le cas où le mal est fait, un traitement à base de vitamines, d’antioxydants et de carnitine "augmente significativement le taux de survie" d'après l'étude de van Galen et al. (2012). 

Quels sont les chevaux à risque ?

Concernant les chevaux à risque, les informations fournies par les chercheur sont hélas parfois contradictoires. S'il semble acquis que la maladie frappe plus fréquemment les jeunes chevaux, les animaux un peu gras, et ceux un peu maigres qui ne reçoivent pas de compléments alimentaires sont alternativement cités comme étant à risques.

Pour le mois d'avril de cette année, les conditions climatiques favorables demandent une vigilance toute particulière. Le grand nombre de cas recensés à l'automne dernier fait craindre une nouvelle hécatombe, l'épisode de myopathie printanier étant toujours proportionnel à l'épisode automnal (415 cas en Europe en automne 2013). 

Une maladie du cheval en pâture

Officiellement, la maladie fait son apparition en Belgique (région wallonne) à l'automne 2000, où des dizaines de chevaux meurent de causes inconnues en quelques jours. Cependant, des cas plus isolés sont recensés en Allemagne et au Royaume-Uni entre 1984 et 1997, année où une rencontre entre chercheurs à Edimbourg aboutit à l'adoption du nom de "myopathie atypique".

Malgré la mise en place d'un réseau de surveillance pour recenser les cas dès 2004 (AMAG (pour Atypical Myopathy Alert Group), les méthodes de prévention contre la myopathie atypique restent au stade d'hypothèses. Personne n'a d'explication du fait que des érables parfois centenaires produisent brusquement plus de toxines certaines années, ni au fait que les chevaux se mettent à consommer les graines et jeunes pousses d'érables... 

La consommation des pousses d’érable est donc à ajouter aux différents facteurs de risques dont nous avait parlé le Dr Vétérinaire François Valon, dans une interview publiée par Cheval savoir en avril 2010, qui soulignait déjà le fait que cette maladie touche les chevaux en pâture, plus volontiers à l’automne et au printemps et particulièrement lorsque les conditions climatiques sont défavorables.

Plus que jamais, l’heure est donc à une prévention très attentive... qui passe aussi par la déclaration (voir encadré) de toute suspicion de myopathie atypique.

Une recherche non-subventionnée

Malgré les progrès dans la compréhension des origines de cette maladie, les recherches restent non-subventionnées. Les chercheurs de l'université de Liège recourent à des appels aux dons, pour leur permettre de poursuivre les études sur cette maladie : http://www.myopathieatypique.fr/dons/.  

Les dons sont en partie déductibles des impôts s'ils sont effectués via Hippolia, en précisant bien qu'il s'agit de la myopathie atypique.

Pour déclarer les cas

Dans l’intérêt de tous, les cas de myopathie atypique doivent être déclarés. Vous pouvez le faire facilement sur internet.

Sources :

  • D. M. Votion et G. van Galen, Management of cases suffering from atypical myopathy: Interpretations of descriptive, epidemiological and pathophysiological findings. Equine Veterinary Education, 2012. 
  • D. M. Votion, G. van Galen, L. Sweetman, F. Boemer, P. de Tullio, C. Dopagne, L. Lefère, A. Mouithys-Mickalad, F. Patarin, S. Rouxhet, G. van Loon, D. Serteyn, B.T. Sponseller et S.J. Valberg, Identification of methylenecyclopropyl acetic acid in serum of European horses with atypical myopathy dans Equine Veterinary Journal, 2013. 

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

7 commentaire(s) »

isabelle [invité] :
Le 30/04/2014 à 20h25

la méconnaissance de cette maladie fait que beaucoup de chevaux meurent de on ne sait quoi .... que nous ignorons est une chose (jusqu au jour où ........... ) mais que les VÉTOS IGNORENT ET PASSENT A COTÉ C EST RÉVOLTANT ....

Bref .............. on m a demandé de répertorier les cas de MA, .
Ma demande est donc crue (je sais, je signale que j ai perdu le mien en novembre et j étais pas à prendre avec des pincettes ...).

A tous ceux qui ont perdu un cheval de cette myopathie ou .... de MORT "INEXPLIQUÉE"
Pouvez vous sous ce post m indiquez
- cheval décédé (nombre ...)
- age
- mode de logement et nourriture
- lieu géographique
-Veterinaire ... l a t il détécté de suite ? Prise de sang ?? Taux de CPK .
Sans autres commentaires si l vous plait pour me faciliter le "recensement" ...
.
https://www.facebook.com/groups/117352858296416/permalink/738804752817887/
ici des cas et .... témoignages de propriétaires dont les vétérinaires n ont rien vu ....

revedressage :
Le 01/05/2014 à 23h56

Pur sang arabe de 11ans, en pleine forme, assez gros, décédé 1er novembre 2010 en 3 jours de myopathie atypique détectée de suite par le vétérinaire, Cheval vivait en stabulation libre plaine herbeuse, parties boisées, parties caillouteuses et terreuses. Une partie du terrain au-dessus de la stabulation venait d'etre remuée par bulldozers car maisons en construction.

revedressage :
Le 01/05/2014 à 23h56

Pur sang arabe de 11ans, en pleine forme, assez gros, décédé 1er novembre 2010 en 3 jours de myopathie atypique détectée de suite par le vétérinaire, Cheval vivait en stabulation libre plaine herbeuse, parties boisées, parties caillouteuses et terreuses. Une partie du terrain au-dessus de la stabulation venait d'etre remuée par bulldozers car maisons en construction.

revedressage :
Le 01/05/2014 à 23h58

Suite: lieu: Montpellier. Pas d'érables...

isabelle [invité] :
Le 03/05/2014 à 09h35

A t il eu une prise de sang ? si oui CPK ?
Vous savez que ces graines volent très loin .... ?

isabelle [invité] :
Le 20/10/2014 à 11h30

Myopathie d automne, c est reparti :-(
dejà des cas recensés :
chevaux décédés dans la région de Wambeek.
15 octobre 2 cas de myopathie atypique dans les Ardennes à côté de Sedan.

Merci de diffuser à tous vos contacts ayant des chevaux .

.

isabelle [invité] :
Le 11/04/2016 à 07h50

ALERTE DE PRINTEMPS
RECU DU DOCTEUR VOTION :

Les cas de myopathie atypique du printemps sont là

Suite à des recherches réalisées par différents groupes de recherche, nous confirmons la présence de la toxine responsable de la myopathie atypique dans les plantules (i.e. les germes de la graine d’érable ; ) de l'Acer pseudoplatanus (= érable sycomore) et   nous constatons ces derniers jours l’émergence des cas de printemps.
Donc, il est primordial d'éviter que les ÉQUIDÉS (chevaux, ÂNES, mules, poneys..... )  ingèrent ces plantules. Il est important de parcourir votre prairie pour vous assurer qu’elle ne contient pas ces plantules mais si c’est le cas, vous pouvez éventuellement tenter de les tondre (en ramassant l’herbe !) ou de les brûler.


Si vous avez connaissance d’un cas, MERCI de le déclarer :
- en tant que propriétaire, via le lien : http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique/questionnaire-proprietaire/;
- en tant que vétérinaire, via le lien : http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique/veterinaire/formulaire-veterinaire/
Invitez vos contacts du milieu équestre à PARTAGER  et  soutenir la recherche en effectuant un don via le site officiel géré par des chercheurs de l’Université de Liège :

L’équipe AMAG

Dominique Votion, PhD, DMV
"Atypical Myopathy Alert Group; AMAG"
Phone number for atypical myopathy: 0497/ 707 887

Equine Clinic, Faculty of veterinary Medicine, University of Liège
Avenue de Cureghem, 7A  B42 - FMV : Physiology Dpt (Office 1.21)
Quartier Vallée 2
4000  Liège 1 (Sart Tilman)
Belgium
Phone: 00 32(0)4/366.42.35
Fax : 00 32(0)4/366.29.35


[color=#000000]ps )  si quelqu un veut partager dans une autre langue, n hésitez pas à me demander : le docteur a envoyé en FRANÇAIS
IN HET NEDERLANDS
ENGLISH
DEUTSCH
ESPAÑOL
[/color]

Article publié le 04-04-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire