Accueil » Savoir pratique Dressage

Le jeune cheval - Garder à l’esprit la vision globale du dressage de son cheval (IV) : le début de la mise en main

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°52 Avril 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Pierre nous parle aujourd’hui d’une étape délicate dans le dressage d’un jeune cheval, et que beaucoup de cavaliers redoutent : le début de la mise en main. Il profite de cet article pour dialoguer avec deux de ses lecteurs, dont les commentaires l’ont fortement interpellé...

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Comprendre l’importance du partage (…) et la manière dont va apparaître la première mise en main du poulain.

Moment idéal : Pour la première partie (« la jument trotteuse »), après avoir travaillé assez longtemps au pas très cadencé. Pour la deuxième partie (« la mise en main »), en deuxième partie de séance, voire en fin de séance, lorsque le poulain a trotté et galopé sur des lignes droites et de grands cercles en haut et ouvert, le contact étant bien établi avec la bouche du cheval et stable. Avoir tout d’abord répété des transitions trot-pas-trot, pour que le poulain accepte que le cavalier ferme les doigts sur les rênes sans résister.

Prérequis : Le poulain doit être tendu, accepter une attitude haute et ouverte, accepte le contact du mors. Il doit être bien en avant.

J’ai toujours considéré que la vie prenait toute sa beauté et son intérêt dans les moments de grâce. De ceux que l’on n’attend pas, ces petits moments a priori insignifiants qui vous font vibrer, parfois quelques minutes, parfois une fraction de seconde. De ceux qui nous font penser que le monde est si incroyablement beau, l’humain si empli de bonté, capable du meilleur et pas uniquement du pire. Ce sont ces petits moments inattendus qui justifient les moments où on se demande pourquoi tout peut être si difficile...

En découvrant les commentaires des lecteurs à l’article du mois passé, j’ai eu droit à ce petit instant de grâce. Alors je tenais à remercier la lectrice ou le lecteur qui a répondu à la question de Renaud.

Pierre Beaupère
© Céline Brabant

Cela peut paraître insignifiant et pourtant il y...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 29-04-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés