Accueil » Bloc Notes

Les marques primitives

Même si elles se rencontrent souvent chez les poneys et chevaux rustiques, les marques dites « primitives » sont présentes aussi dans certaines races de sang, notamment les ibériques, et peuvent même se retrouver, parfois très discrètement, là où on ne les attendait pas. Bloc-notes et aide-mémoire des marques primitives, des plus fréquentes aux plus anecdotiques...

Contrairement à une erreur répandue, les marques primitives ne sont pas toujours dues au gène dun. Les chevaux présentant une raie de mulet sans le gène dun ont souvent une robe claire et de fortes variations saisonnières. Leur particularité est nommée « contre-illumination ». Ce cas est documenté notamment chez des chevaux Arabes et des Pur-Sang, bien connus pour ne pas transporter le dun dans leurs gènes. Cependant, sans le dun, seule une raie de mulet est possible.

Le Fjord
Le Fjord fait partie des chevaux et poneys chez lesquels les marques primitives sont très présentes, avec notamment une raie de mulet et des zébrures. Photo de 4028mdk09, licence C.C. by S.A. 3.0

Chez les races ibériques, c’est souvent par le sorraia que les marques primitives sont associées à la robe. Le sang ibérique coule dans les veines de presque tous les chevaux de selle européens et américains. Le gène dun est dominant, mais le mécanisme de transmission de la contre-illumination reste mal connu. Une raie de mulet peut apparaître, parfois très discrètement, sur le dos d’un Selle français par exemple !

Les marques primitives ne sont pas forcément présentes à vie. Elles disparaissent évidemment au fil du temps chez les chevaux gris. Il arrive aussi que des chevaux bais sooty ou noirs, qui naissent avec une bourre plus claire, laissent apparaître de telles marques… qui disparaîtront lorsque le poulain prendra sa robe définitive.

La raie de mulet (anglais : eel stripe ou dorsal stripe)

C’est la marque primitive type. Elle part des oreilles et court jusqu’au bas de la queue en passant le long du dos. Sa couleur dépend de la robe du cheval : sur une base alezane (porteuse ou non du gène dun ou d’un gène crème), la raie de mulet sera d’un brun-roux plus soutenu que la robe. Sur une base baie ou noire (y compris les robes souris et bai dun), elle sera généralement noire. Elle est pratiquement invisible chez les chevaux noirs et bai-brun très foncés, mais il arrive de la voir chez de très jeunes poulains qui naissent avec une bourre claire.

Raie de mulet
Sur cet alezan, la raie de mulet est bien visible. Photo de Louis, licence C.C. by S.A 2.0

La raie de mulet est très fréquente chez les autres équidés. Les ânes et les mulets en portent presque toujours une… d’où son nom de « raie de mulet » en français !

Les zébrures des membres (anglais : zebra bars, tiger strips ou garters)

Des rayures horizontales partielles...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 14-05-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés