Accueil » On en parle

Coupe des nations Furusiyya à La Baule : victoire française !

Le Jumping de la Baule était ce vendredi le théâtre de la deuxième étape de la Division 1 européenne du circuit Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines. La victoire a été remportée par l’équipe de France, composée de Pénélope Leprévost (Dame Blanche van Arenberg) Aymeric de Ponnat (Armitages Boy) Jérôme Hurel (Quartz Rouge) et Kévin Staut (Rêveur de Hurtebise HDC).

Dans la première manche, Pénélope Leprévost et Aymeric de Ponnat sont sans faute. Jérôme Hurel n'a pu empêcher une faute de Quartz Rouge à la rivière. Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise HDC, eux, ont mal débuté leur tour avec deux fautes (8 points) dès le début.

Pénélope Leprévost avec Dame Blanche van Arenberg
Pénélope Leprévost avec Dame Blanche van Arenberg, qui est en constante progression. © PSV/Jean Morel

En deuxième manche, Pénélope Leprévost et Aymeric de Ponnat ont également été sans faute, imités par Jérôme Hurel qui cette fois ne s'est pas laissé piéger par le contrat de foulées à l'abord de la rivière.

« Je suis ravi de mon cheval » a-t-il expliqué après les épreuves, « car il a très bien sauté les deux manches. Cette faute à la rivière, ce n'est pas son habitude. Il la fait parce que j'ai voulu enlever une foulée à l'abord ; une erreur que je n'ai pas rééditée dans la deuxième manche. »

L’équipe de France gagnante
L’équipe de France gagnante de cette deuxième étape de la Division 1 européenne du circuit Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines. © PSV/Jean Morel

Quant à Kevin Staut, après cette belle performance de ses coéquipiers, il a pu laisser Rêveur au repos : « J'ai eu un souci avec Rêveur jeudi dans l'épreuve préparatoire à la Coupe des Nations. C'était dans le double qui s'est transformé en triple dans la Coupe. Du coup, je l'ai monté de façon un peu agressive et cela nous a coûté 8 points. Heureusement, j'ai pu compter sur mes coéquipiers ! ». Philippe Guerdat, sélectionneur de l’équipe de France, souligne à ce propos :
« C'est dommage pour Kevin mais le cheval n'était déjà pas au top sur l'étape préparatoire. Kevin reste malgré tout le leader de l'équipe de France... »

« Je félicite mes cavaliers, car ils avaient la pression », poursuit Philippe Guerdat, « ce n'est pas facile quand on est à la maison. C'est une vraie victoire d'équipe et je suis fier d'eux. »
Pénélope Leprévost s’est dite « heureuse de la progression de sa jument. Elle a été encore un peu difficile sur la première manche mais j'avais beaucoup plus de contrôle sur la deuxième manche. »

Aymeric de Ponnat avec Armitages Boy,
Aymeric de Ponnat avec Armitages Boy, une valeur sûre de notre équipe de CSO. © PSV/Jean Morel

Quant à Aymeric de Ponnat, il a confié : « Armitages était plus relax dans la deuxième manche que dans la première. Il est double sans-faute ici comme il l'a été à Lummen, c'est une vraie satisfaction. »

La Belgique et l’Irlande sur les deux autre marches

La Belgique avec un beau double sans-faute d’Olivier Philippaerts avec Cabrio van de Heffinck et de Grégory Wathelet et Sea Coast Forlap Dc, prend la deuxième place.

L'Irlande et La Grande-Bretagne se partagent la 3eme place ex-aequo.
Ce Longines Jumping de la Baule, qui se poursuivra samedi et dimanche, est aussi l’occasion pour l’Association humanitaire JustWorld international, dont Cheval Savoir est partenaire officiel, de poursuivre son action en faveur des enfants des pays les plus défavorisés.

L’action de JustWorld International au Longines Jumping de la Baule : lire ici

0 commentaire(s) »
Article publié le 17-05-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire