Accueil » Savoir pratique Dressage

Le cavalier débutant - Apprendre les priorités (V)
L’importance d’un rythme correct

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°53 Mai 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Nous avons vu le mois passé l’importance de l’équilibre correct et surtout l’importance du dos du cavalier, qui va ainsi pouvoir déléguer à son buste une grande part de la gestion de l’équilibre et de la vitesse, permettant ainsi à nos mains de s’occuper essentiellement de l’attitude sans avoir à choisir entre celle-ci et un autre paramètre à corriger.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Découvrir des pistes de réflexion afin d’être capable d’analyser seul la qualité du rythme de notre cheval.

Moment idéal : Dès le début du travail, bien qu’il soit en général plus facile de le sentir en fin de séance.

Prérequis : Que le cavalier ait suffisamment conscience de son corps et du corps du cheval sous lui. Notion basique de locomotion.

Il est logique que si le rythme n’est pas constant et contrôlé, le cheval ne pourra pas se décontracter. Ainsi, si je cours de manière irrégulière, je serai très vite essoufflé et contracté par l’effort. Mais il est aussi important de comprendre une notion que j’ai déjà mise en évidence dans un des derniers articles : le cavalier, même très débutant, doit dès le départ se préparer et préparer son cheval en vue du futur rassemblé.

Pierre Beaupère
© Marie Mercier

Si bien sûr pour le cavalier inexpérimenté le piaffé semble un exercice très lointain auquel il pense ne jamais avoir accès, il doit dès le départ avoir à l’esprit que c’est là qu’il souhaite aller. Comme le cavalier de CSO devra dès le départ aller vers l’idéal de barres très hautes et surtout avec un abord et une réception parfaitement maîtrisés et contrôlés.

Un cheval boiteux peut se déplacer dans un rythme parfaitement constant, ce n’est pas pour cela que le rythme sera correct !

Nous revenons ainsi à cette idée d’amélioration permanente. Chaque jour, à coup de tout petits pas, parfois infimes, nous nous rapprochons de ces exercices auxquels nous rêvons et qui nous semblent encore inaccessibles. Car il n’y a pas un jour où soudain on se dit « Aujourd’hui je commence le piaffé » ! C’est quelque chose que nous avons commencé à préparer dès le début...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 21-05-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés