Accueil » Savoir pratique Dressage

Le cheval avancé - Construire ses séances pour en tirer le meilleur parti (V)
Transitions à l’intérieur des allures

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°53 Mai 2014
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Nous sommes toujours dans la recherche de l’attitude haute, dont nous avons parlé le mois dernier. Nous travaillons à les hanches du cheval par des transitions bien effectuées par le dos. Il va être temps de jouer avec les transitions à l’intérieur de l’allure.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Terminer l’échauffement en mettant le cheval « dans les aides ». Et donc travailler sa perméabilité.

Moment idéal : Après l’échauffement en extension d’encolure.

Prérequis : De bonnes extensions d’encolure et un cheval capable d’effectuer ses transitions à la demande du dos du cavalier et sans aucun changement d’attitude.

Nous sommes toujours dans l’attitude haute, à travailler les hanches du cheval par des transitions bien effectuées par le dos. Il est important de bien occuper la piste, bouger, changer de direction, combiner les figures entre elles, effectuer une diagonale et au milieu de celle-ci, volte puis retour sur la diagonale. Au moment d’arriver sur la diagonale, au pas, deux foulées puis arrêt. Repartir au trot. Arrivé à la piste, volte au milieu du petit côté. Demi-volte renversée au début du grand côté. Au moment de toucher la piste, doubler et changer de main. Lorsque le cheval est droit après le doubler, au pas deux foulées et arrêt.

Pierre Beaupère
© Charly Goffinet

Bougez le cheval, sachez toujours où vous allez, faites des figures a priori sans dessin mais sachez que vous avez d’abord commencé une diagonale puis que vous avez tourné sur une volte. Ayez une précision au centimètre près sur les trajectoires, ce qui implique que même les changements de direction en apparence chaotique soient organisés dans votre esprit. N’allez pas n’importe où mais faites croire au cheval que c’est le cas. Cela le rendra attentif et évitera qu’il se mette en pilote automatique dès qu’il prend une diagonale. Vous devez garder la sensation que si vous changez d’avis le cheval doit être prêt à changer de direction.

Il n’est pas question de trot allongé, juste de plus d’action au niveau des postérieurs

La main ne bouge absolument pas et le cheval doit être prêt à effectuer des transitions trot-pas (deux foulées)-arrêt sans changer d’attitude et sans devoir agir avec les mains.

Jouer avec les transitions

Il est aussi temps de jouer avec les transitions à l’intérieur de l’allure. Personnellement je préfère voir les transitions montantes comme une libération, comme une catapulte. Il conviendra donc de...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 21-05-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés