Accueil » Savoir Pratique Attelage

Le reculement est-il vraiment utile ?

Partie intégrante de pratiquement tous les harnais, l’appareil de retenue -ou reculement- doit faire l’objet de réglages rigoureux pour une mise en œuvre optimale. Dans certains cas, l’on constate toutefois que le reculement est absent.
Quelle est l’utilité de cette partie du harnais ? Pourquoi et comment l’utiliser ?

Le reculement est constitué par l’ensemble des cuirs situés sur l’arrière-main du cheval. Il comporte :

  • la croupière et le culeron
  • la ou les barres de fesses, située(s) sur la croupe
  • l’avaloire proprement dite (ce terme est parfois utilisé pour désigner l’ensemble de l’appareil de reculement) disposée derrière les fesses du cheval
  • les courroies de reculement ou de retraite

attelage : les reculements
© Laetitia Bataille

L’avaloire (nom féminin) a pour but d’empêcher la voiture de toucher le cheval lors d’un ralentissement, d’un arrêt, d’une descente ou d’un reculer.
Lorsque le cheval ralentit, par exemple quand il passe du trot au pas, la voiture continue d’avancer à sa vitesse initiale. Les brancards avancent donc le long des flancs du cheval jusqu’à ce que les courroies de reculement se tendent, amenant l’avaloire au contact des fesses du cheval. En s’appuyant sur les fesses du cheval, l’avaloire retient les brancards de la voiture, donc la voiture elle-même, et ainsi la ralentit. Au même moment, on peut observer que les traits se détendent. Lorsque la voiture s’adapte à la nouvelle vitesse du cheval, la courroie de reculement se re-détend et la traction reprend.

attelage : reculement
© Laurence Grard Guenard

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 17-03-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés