Accueil » On en parle

Grand Prix de Gijon : Kevin Staut 3e

Le CSIO de Gijon, Espagne, avait été chois par le sélectionneur national Philippe Guedat comme tests ultime avant les JEM. Le concours a réservé aux cavaliers français des déceptions (contre-performance de l’équipe tricolore dans la Coupe de Nations) mais aussi une lueur d’espoir avec la belle troisième place de Kevin Staut avec Restoy Aqui de Muze.

Comme il l’avait expliqué dans une interview accordée à Cheval Savoir, Philippe Guerdat, le sélectionneur de l’équipe de France de saut d’obstacle, avait décidé que CSIO de Gijon, en Espagne, serait le test ultime pour déterminer quels couples seraient chargés de défendre les couleurs de la France aux Jeux Equestre Mondiaux, désormais tout proches.
Ce très long concours réunissait des conditions un peu comparables celles d’un Championnat du Monde, et ce à trois semaines du début des JEM.

L'équipe américaine
L'équipe américaine composée de Ashlee Bond,Catherine Pasmore, Quentin Judge et Georgina Bloomberg. © Herve Bonnaud/FEI

Mais le début du concours a commencé par des fortes déceptions. Dans Coupe des Nations Furrusiya/FEI, malgré deux très beaux parcours réalisés par Pénélope Leprévost avec Flora de Mariposa, l’équipe France connaît beaucoup de déboires : Castle Forbes Myrtille Paulois, la jument de tête de Roger-Yves Bost, se fait mal à la réception d’un obstacle et Bosty se voit contraint d’abandonner. La participation de ce couple aux JEM est désormais plus qu’aléatoire. Patrice Delaveau –- avec Orient Express pourtant guéri à temps de ses problèmes de santé, sont malchanceux aussi.

L’équipe de France a donc choisi de se retirer, et prend la huitième place. L’équipe américaine est victorieuse.
Nos cavaliers ont donc dû s’incliner face à des cavaliers qui n’étaient pas, aux dires mêmes de Philippe Guerdat, des concurrents si redoutables que cela : en effet, ni Marcus Ehning, ni Ludger Beerbaum, ni Scott-Brash et autres cracks n’étaient là : ils étaient notamment à Walkenswaard pour la dixième édition du Longines Global Chapions Tour, ou à Hickstead où se déroulait autre concours Coupe des nations.

Le moral remonte un peu...

La suite du concours s’est révélées moins déprimante, puisque Bosty gagne une grosse épreuve à 1,50m avec Quoud’ Cœur de la Loge. Aymeric de Ponnat et Armitages Boy sont troisièmes, Kevin Staut avec Rêveur de Hurtebise, cinquième.
Et le dernier jour, lundi, c’est Kevin Staut qui fait remonter le moral de nos troupes en se classant troisième dans le Grand Prix 1,60 en deux manches, avec Estoy Aqui de Muze*HDC. Un cheval au nom sans doute prédestiné puisque son nom signifie « je suis là ». Kevin, en tous cas, a été là pour éviter que la morosité ne s’installe.

Ce Grand Prix a été remporté par le cavalier suisse Niklaus Rutschi avec Windsor XV, suivi de la cavalière américaine Ashlee Bond avec Chela LS.
Simon Delestre avec Qlassic Bois Margot se classe sixième. Patrice Delaveau et Orient Express sont dixièmes. Pénélope Leprévost n’a pas eu accès à la deuxième manche, et Bosty avec Quoud’Couer préfère abandonner.

A l’heure où nous publions ces lignes, Philippe Guerdat n’a pas encore décidé –ou pas voulu rendre publique- sa liste de sélectionnés. Peut-être à l’issue du CSIO de Dublin en saurons-nous davantage...

0 commentaire(s) »
Article publié le 07-08-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire