Accueil » Bloc Notes

Attelage : l’attache des courroies de reculement

L’attache et le réglage des courroies de reculement jouent un rôle très important, car de leur bonne mise en œuvre dépend l’efficacité de l’appareil de reculement, et donc la sécurité de l’attelage.
L’attache de ces courroies n’est pas toujours facile à réaliser : en effet, il existe différentes manières de procéder, qui parfois peuvent se combiner.
Mode d’emploi.

La courroie de reculement s’attache sur le brancard en passant dans un arrêtoir, appelé également crampon. Sans arrêtoir, pas de retenue possible, la courroie glisserait le long du brancard. Cela paraît peut-être superflu de le préciser mais il m’est arrivé de voir des brancards sans « arrêtoir à reculements », notamment sur des petites voitures poneys ou bien encore sur des voitures de fabrication personnelle.

courroie de reculement
Double-crampon dont les deux passes sont utilisées. © Laetitia Bataille

Comment procéder ?

Pour passer dans l’arrêtoir, il y a différentes façons de procéder, qui peuvent parfois se combiner.

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 18-03-2010

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés