Accueil » Protection Animale

Aux JEM : une nouvelle affaire de « langue bleue »

Par Amélie Tsaag-Valren.


N°56
6 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Ces JEM 2014 n’ont pas été épargnés par les « histoires de dressage », désormais devenues tristement classiques. Ainsi le cheval de Kittel, Watermill Scandic, a présenté une langue nettement cyanosée – le fameux phénomène dit de la « langue bleue » – sur les vidéos rendues publiques par notre confrère la chaîne FranceTV Sport. Retour sur les faits.

Patrik Kittel est à l’origine du scandale dit « blue tongue », en 2009.
Tout commence pendant une compétition internationale à Odense au Danemark, le 18 Octobre 2009 : notre confrère Epona TV filme un échauffement de Watermill Scandic en « rollkur ». Le cheval laisse pendre hors de la bouche une langue visiblement cyanosée. La vidéo circule immédiatement et provoque une juste indignation mondiale, au point que la FEI lance sa propre enquête.

Watermills Scandic
Photo extraite de la vidéo officielle des épreuves des JEM 2014, diffusée par notre confrère FranceTV Sport.

L’année suivante, la Fédération Equestre Internationale (FEI) annonce qu'aucune mesure ne sera prise contre Patrik Kittel, concluant qu'il n'y a « aucune preuve fiable que les techniques d'échauffement utilisées par M. Kittel étaient excessives ». Le cavalier reçoit un simple avertissement sur l'utilisation « inappropriée » de ses techniques d'échauffement ! 

Déjà aux JO de Londres

Un avertissement suivi d'effets ? Pensez-vous... Aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, des photographies prises pendant l’échauffement de Patrik Kittel montrent très clairement des positions de rollkur imposées à Watermill Scandic. Reste à savoir si cette position a été obtenue sans usage de la force et maintenue moins de 10 minutes, comme le préconise la FEI dans des consignes données à ce sujet aux commissaires de piste en février 2010. Malheureusement, rien ne permet de le savoir à ce jour. 

Il est inimaginable que ce cavalier international n'ait pas connaissance du phénomène, surtout après avoir été au centre d'une controverse en 2009

Nouveau rebondissement mercredi 27 août lors des épreuves de dressage des JEM FEI Alltech 2014 en Normandie. Alors que Patrik Kittel devrait se savoir surveillé en raison de son passif, la reprise qu'il déroule avec Watermill Scandic révèle à nouveau... une langue bleue ! Une langue bleue qui serait restée invisible si la caméra de France Télévision n'avait pas offert un gros plan au ralenti sur la bouche de son cheval. 

Faut-il en conclure que l'avertissement décerné en 2010 n'a servi à rien ? Sans doute, oui... Une bride bien réglée ne provoque pas de langue bleue. Il est inimaginable que ce cavalier de niveau international n'ait pas connaissance du phénomène, surtout après avoir été au centre d'une controverse en 2009. 

Une histoire de contrastes ?

Certains observateurs s’interrogent sur les contrastes de la capture d’écran fournie ci-dessus, que nous avions publiée dans la page Facebook officielle de Cheval Savoir.
Nous tenons à rappeler que cette image provient de la vidéo d’enregistrement officielle des épreuves de dressage pendant les Jeux Equestres Mondiaux, et n’a fait l’objet d’aucune modification. La vidéo peut d'ailleurs être visionnée en ligne sur le site de France 3. Deuxième vidéo, 43eme minute.

Parzival
Photo extraite d'une vidéo de Parzival pendant la RLM. © D.R.

A titre de comparaison, une capture d'écran de la langue de Parzival pendant la RLM montre une différence de coloration immédiatement visible.

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

6 commentaire(s) »

lepassager :
Le 17/09/2014 à 09h06

Je note tout de même les délicates attentions accordées à Parzival :
- le mouton pour ne pas blesser l'auge
- le mors en cyprium pour aider à la décontraction et la salivation.

S'il n'était pas question de souffrance animale il y aurait de quoi en rire.

Ce n'est malheureusement pas le cas.

lepassager :
Le 18/09/2014 à 23h59

Merci d'effacer mon précédent commentaire puisque vous avez jugé bon de supprimer le premier. En attendant je persiste et je signe : choisir pour comparaison Mme Cornelissen aux vues de ce qu'elle a pu montrer lors des JEM ne me semble pas être très judicieux.

Je ne vois aucune différence entre les deux photos choisies :
Langues cyanosées
Bouches verrouillées par des muserolles trop serrées
Mousse blanche douteuse qui n'a rien à voir avec la salivation dans la décontraction

Faut-il vous rappeler l'élimination de cette cavalière à Lexington avec Parzival et pour quelles raisons ?

Il n'y a pas de fumée sans feu ...

Merci.

Pierre Beaupère [invité] :
Le 20/09/2014 à 00h56

Bonjour lepasager,

Devant la violence de vos commentaires envers cet article il m'est trop difficile de ne pas répondre. Je n'ai pas écrit cet article mais je le comprends différemment. A mes yeux la photo de parcival sert elle aussi à illustrer la différence de coloration entre la langue et la gencive, prouvant que la langue n'a pas sa coloration normale.

Le débat en effet à la base provenait visiblement du fait que certains ont dit que les photos avaient été travaillées au niveau des contrastes et qu'à cause de cela la langue du cheval du cavalier suedois semblait plus foncée et qu'il n'y avait donc pas lieu de penser à une décoloration de la langue liée à la pression du mors et le manque de circulation du sang.

Dès lors l'utilisation de la photo de parcival est intéressante car elle montre le même phénomène mais cette fois on peut voir la gencive et donc constater immédiatement qu'il y a bien décoloration et que ce est pas lié aux contrastes de la photo. Si la décoloration était liée à un problème de contraste la gencive sera apparue de la même couleur, ce qui n'est pas le cas puisque celle-ci est clairement bien rose.

C'est de cette manière que l'article est écrit je pense, bien que certaines phrases puissent laisser place à une ambiguïté. Venant de cheval savoir je suis beaucoup plus enclin à penser que la bouche de parcival n'était pas montrée en exemple.

Je trouve vraiment regrettable cette négativité, cette agressivité et cette suspicion généralisée sur internet aujourd´hui qui amène les lecteurs à de déchaîner ou à critiquer de manière aussi virulente des articles clairement en faveur du bien être des chevaux sans même être certains de les avoir compris. Il me semble, par respect pour l'auteur, que la moindre des choses aurait été de demander s'il y avait une erreur ou non ou de préciser si quelque chose n'est pas clair.

Tant que les gens qui se soucient du bien-être des chevaux ou d'équitation classique et respectueuse des chevaux seront à ce point agressifs et à l'affût de la moindre faute ou erreur chez ceux qui pourtant sont partisants du respect du cheval je pense que le rollkur et les langues noires auront encore de beaux jours devant eux! Car les partisants du rollkur, eux, forment un bloc uni et soudé, ce que nous sommes incapables de faire à force de se tirer les uns et les autres dans les jambes ou en nous complaisant dans une agressivité qui ne fait absolument rien avancer. Si nous voulons convaincre de l'intérêt du respect du cheval, montrons de la sagesse, de l'intelligence, de la solidarité, de la nuance, de la réflexion, du bonheur, et nous convaincrons peut être beaucoup mieux les partisans du rollkur de rejoindre les rangs de ceux qui respectent les chevaux...

Toutes mes excuses à l'auteur de cet article si cela ne décrit pas son intention.

Pour information, il n'est pas forcément nécessaire que la bride soit mal réglée pour provoquer le changement de coloration de la langue. Une pression continue de la langue par le mors, liée à un contact trop fort, peut provoquer cet effet, plus souvent d'ailleurs qu'un mauvais réglage qui n'implique que très rarement une pression suffisante pour bloquer l'arrivée de sang dans la partie inférieure de la langue.

Pierre Beaupère.

Pierre Beaupère [invité] :
Le 20/09/2014 à 00h56

Bonjour lepasager,

Devant la violence de vos commentaires envers cet article il m'est trop difficile de ne pas répondre. Je n'ai pas écrit cet article mais je le comprends différemment. A mes yeux la photo de parcival sert elle aussi à illustrer la différence de coloration entre la langue et la gencive, prouvant que la langue n'a pas sa coloration normale.

Le débat en effet à la base provenait visiblement du fait que certains ont dit que les photos avaient été travaillées au niveau des contrastes et qu'à cause de cela la langue du cheval du cavalier suedois semblait plus foncée et qu'il n'y avait donc pas lieu de penser à une décoloration de la langue liée à la pression du mors et le manque de circulation du sang.

Dès lors l'utilisation de la photo de parcival est intéressante car elle montre le même phénomène mais cette fois on peut voir la gencive et donc constater immédiatement qu'il y a bien décoloration et que ce est pas lié aux contrastes de la photo. Si la décoloration était liée à un problème de contraste la gencive sera apparue de la même couleur, ce qui n'est pas le cas puisque celle-ci est clairement bien rose.

C'est de cette manière que l'article est écrit je pense, bien que certaines phrases puissent laisser place à une ambiguïté. Venant de cheval savoir je suis beaucoup plus enclin à penser que la bouche de parcival n'était pas montrée en exemple.

Je trouve vraiment regrettable cette négativité, cette agressivité et cette suspicion généralisée sur internet aujourd´hui qui amène les lecteurs à de déchaîner ou à critiquer de manière aussi virulente des articles clairement en faveur du bien être des chevaux sans même être certains de les avoir compris. Il me semble, par respect pour l'auteur, que la moindre des choses aurait été de demander s'il y avait une erreur ou non ou de préciser si quelque chose n'est pas clair.

Tant que les gens qui se soucient du bien-être des chevaux ou d'équitation classique et respectueuse des chevaux seront à ce point agressifs et à l'affût de la moindre faute ou erreur chez ceux qui pourtant sont partisants du respect du cheval je pense que le rollkur et les langues noires auront encore de beaux jours devant eux! Car les partisants du rollkur, eux, forment un bloc uni et soudé, ce que nous sommes incapables de faire à force de se tirer les uns et les autres dans les jambes ou en nous complaisant dans une agressivité qui ne fait absolument rien avancer. Si nous voulons convaincre de l'intérêt du respect du cheval, montrons de la sagesse, de l'intelligence, de la solidarité, de la nuance, de la réflexion, du bonheur, et nous convaincrons peut être beaucoup mieux les partisans du rollkur de rejoindre les rangs de ceux qui respectent les chevaux...

Toutes mes excuses à l'auteur de cet article si cela ne décrit pas son intention.

Pour information, il n'est pas forcément nécessaire que la bride soit mal réglée pour provoquer le changement de coloration de la langue. Une pression continue de la langue par le mors, liée à un contact trop fort, peut provoquer cet effet, plus souvent d'ailleurs qu'un mauvais réglage qui n'implique que très rarement une pression suffisante pour bloquer l'arrivée de sang dans la partie inférieure de la langue.

Pierre Beaupère.

lepassager :
Le 20/09/2014 à 08h09

Bonjour Pierre,

Tout d'abord je vous remercie pour votre réponse et je tiens à m'excuser si le ton de mon propos semble dur il n'est en rien agressif. J'assure ici à nouveau toute ma sympathie pour l'auteur de l'article et je suis convaincu de ses bonnes intentions.

Je suis comme beaucoup je l'espère très attaché au bien-être animal et par ce qui pour un pratiquant d'équitation devrait donc couler de source, attaché à la pratique d'une équitation respectueuse de nos compagnons, et puisqu'il est question de dressage, n'ayons pas peur de l'écrire, d'une certaine équitation de tradition française.

Illustrer un propos visant à dénoncer un problème de langue cyanosée en opposant à une image calamiteuse une autre présentant un cheval dans une attitude tout à fait comparable ne me semble pas du tout être judicieux et relève d'une énorme maladresse. Si mon propos avait été agressif comme vous le dites j'aurai mis ça sur le compte de l'ignorance.

Le débat n'est pas de savoir si les photos ont été travaillé ou non sur le contraste ... il suffit de voir ce qu'elles nous montrent ... et elles nous montrent la même chose. Des pratiques qui conduisent à des attitudes contraintes, des nuques basses, des chevaux enfermés, des bouches cadenassées ...

Évidemment non il n'est pas nécessaire d'avoir une muserolle verrouillée pour faire souffrir un cheval mais vous savez comme moi qu'Adelinde Cornelissen présente sur les carrés de dressage Parzival dans des attitudes qui relèvent de certaines pratiques et que ô miracle pour ces JEM elles n'a pas eut à être éliminée parce que ce pauvre Parzival saignait de la bouche comme à Lexington. Vous savez cependant pertinemment qu'une muserolle verrouillée interdit quasiment toute décontraction de la mâchoire et adieu la belle équitation qui permet d'entendre ce petit tintement argenté des mors sautant l'un sur l'autre.

Soit.

Jugez vous pour autant opportun de dénoncer un boucher en montrant ce que fait un autre boucher ? Si on veut dénoncer une pratique douteuse, autant ne pas illustrer son propos par une autre image qui montre exactement la même chose. Ne serait-il pas plus judicieux d'illustrer cela avec une photo montrant une bouche fraîche, ouverte et décontractée ... et là je vous concède qu'il faudrait peut-être aller fouiller dans les archives ou dans vos propres photos mais ça se trouve.

Ceux que nous dénonçons comme vous dites Pierre font bloc, alors de grâce ne leur donnons pas "bonne presse" en les mettant en avant en dénonçant la peste par le choléra.

Cordialement.

valren :
Le 22/09/2014 à 13h57

Bonjour lepassager.

Je suis l'auteur de l'article et je découvre ici cette polémique. A l'origine, cet article ne montrait que le gros plan sur la bouche de Watermill.

Cependant, plusieurs lecteurs ont mis en cause les contrastes de la photo sur Facebook. Il m'a donc semblé utile de mettre une autre photo issue des épreuves de dressage des JEM en comparaison. Je n'ai étudié "en détail" que deux reprises : celle de Patrik Kittel et celle d'Adelinde Cornelissen. La seule photo disponible dans ma documentation était donc... celle de la bouche de Parzival. J'ignorais complètement que celà provoquerait une autre polémique. Il n'était, comme le dit Pierre Beaupère, pas question de montrer la bouche de Parzival en exemple de "bien-traitance", mais simplement à titre de comparaison en ce qui concerne les contrastes - la robe de Parzival apparaît avec une forte dominante bleue mais la langue est bien rose.

Par ailleurs, il me semble que la reprise d'Adelinde Cornelissen sera commentée dans les colonnes de CS.

Cordialement,
Amélie Tsaag Valren

Article publié le 12-09-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire