Accueil » Le monde du cheval

JEM : un beau concert avec fausses notes

Par Amélie Tsaag-Valren


N°56
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Les Jeux Equestres mondiaux Alltech/FEI ont constitué l’événement équestre le plus important en France pour des décennies, l’occasion d’une vie pour certains… Du sport, de l’émotion, beaucoup d’efforts déployés... Mais des déceptions du côté de l’organisation, la tristesse de voir mourir deux chevaux, et d'autres fausses notes sont venues ternir le bilan...

La cérémonie d’ouverture jouait sur les plus belles images de la relation homme-cheval. Le mythe du Centaure, ce vieux rêve de ne faire qu’un avec lui. Le mythe de Pégase, promesse pour le plus humble des cavaliers d’atteindre les cieux. Une histoire commune de plusieurs millénaires, que l’on veut magnifiée, sublimée durant ces quinze jours en Normandie.

Cérémonie d’ouverture
Une cérémonie d’ouverture empreinte de rêve. © FEI/Arnd Bronkhorst

La réalité a malheureusement terni les promesses de la fiction. Ces fameux JEM n’ont pas été à l’abri des fausses notes – malgré le silence des médias français.
Car les journalistes étrangers ont tapé très fort sur l’édition française de ces Jeux, le French bashing s’est déchaîné : en Australie, un article de The Horse magazine donne la couleur : reprenant le sigle en anglais (World Equestrian Games) il n’hésite pas à titrer : W(orst) E(ver) G(ames) (« Les pires Jeux qui aient jamais existé »).

Et développe ensuite :
« Il est difficile de savoir par où commencer. Les navettes qui ne passent pas, le village des jeux qui est si loin que vous ne le visitez jamais, la nourriture horrible (en France !) […] les toilettes en particulier pour les spectatrices sont vraiment dégoûtants ». Christopher Hector, The Horse (Australie).

Les conditions météorologiques ont contribué à provoquer des accidents mortels pour les chevaux, même si les organisateurs ont modifié le cross du complet et baissé la moyenne de la course d’endurance

Le premier scandale date d’environ un mois avant l’ouverture, avec la publication des noms des cavaliers compétiteurs dans l’épreuve d’endurance. La FEI avait pourtant promis d'assainir la discipline...

La participation du Sheikh Nasser bin Hamad al Khalifa

Mais avec la participation...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 24-09-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés