Accueil » Connaissance du cheval

Dressage aux JEM : observations et considérations

En dressage, les Jeux Equestres Mondiaux Alltech/FEI ont consacré –sans surprise- Charlotte Dujardin qui remporte la médaille d’or individuelle tandis que l’Allemagne gagne l’or par équipe. Notre envoyée spéciale, Nelly Valère, nous livre ici une étude du travail des chevaux dans ces épreuves, réflexion axée sur ses perceptions globales, et complétées par des analyses portant sur le travail du dos et la biomécanique.

Dans la rubrique « Tribune » de Cheval-Savoir, je fais part aux lecteurs des conditions dans les quelles j’ai pu observer le travail des chevaux engagés dans les trois épreuves qui leur étaient ouvertes : 100 couples dans le Grand Prix sur deux jours, 30 sélectionnés pour le Grand Prix Spécial du lendemain, et 15 pour la Reprise Libre en Musique (Freestyle Grand Prix) après une journée de repos.

Le podium individuel du Grand Prix Freestyle
Le podium individuel du Grand Prix Freestyle : Médaille d’or Charlotte Dujardin (GBR), médaille d’argent Helen Langehanenberg (ALL), médaille de bronze : Adelinde Cornelissen (HOL). © Hippo Foto Team - Jon Stroud

Mes observations se sont essentiellement portées sur la locomotion des chevaux, lors des échauffements autant que faire se pouvait, puis, par la force des choses, presqu’uniquement en démonstration sur la carrière de compétition. Les perceptions globales ont été complétées par des analyses portant sur des points plus spécifiques comme le travail du dos, soutenues en cela par des notions d’anatomie et de biomécanique élémentaires : ce sera le sujet de cet article.

Si la note de Laura Graves dépasse 82% c’est sans doute plus par absence de fautes qui coûtent cher que par reconnaissance de la justesse de son équitation, car bien d’autres cavaliers ont de telles notes avec une équitation incorrecte et délétère sur le plan biomécanique et mental

Les photos insérées dans le texte ont été choisies dans un but pédagogique pour illustrer le propos tenu. En tant qu’instantanés, elles n’ont pas vocation à caractériser le travail habituel de tel ou tel cavalier, ni à le fustiger. Et puisqu’il aurait été vain d’essayer de cacher l’identité des athlètes, qu’ils soient humain ou équin, leur nom et leur nationalité figurent dans les légendes.

Equitation et biomécanique

Je veux d’abord souligner ici que la notion d’équitation induisant celle d’une mécanique équestre et non pas de pure biomécanique équine, c’est toute la teneur du travail demandé au cheval par son cavalier qui transparait dans le mouvement montré en compétition, d’où l’intérêt de ces observations...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

5 commentaire(s) »

:
Le 11/10/2014 à 12h17

Quel magnifique article avec un esprit d'analyse convaincant.
Je fais partie de ces amateurs (ancienne professionnelle) qui a laissé l'équitation de concours pour une de loisir dans l'espoir d'une équitation juste car dans le respect du bien être du cheval mentalement et physiquement. J'espère être dans le vrai et le juste.

philippeboiret :
Le 11/10/2014 à 13h22

Merci Nelly pour ce travail d'analyse si clair et illustré très efficacement.
Je comprends mieux pourquoi Verdades m'a semblé si différent et si plaisant.

myrtille :
Le 20/10/2014 à 14h45

Merci pour cet article passionnant et très enrichissant !

J'approuve la distinction faite entre la biomécanique et la mécanique équestre, je la trouve très juste.

Hâte de lire vos prochains articles !

(Une image n’apparaît pas dans l'article.)

myrtille :
Le 22/10/2014 à 13h04

Je me permets une petite critique quant au dessin d'illustration : il est dommage que les antérieurs soient représentés en arrière de la verticale. Toutefois, cela n'enlève en rien son caractère pédagogique.

Merci à vous.

eleonore :
Le 22/10/2014 à 20h23

Les auteurs ont dû calquer leur croquis sur une photo pas tout à fait correcte. On devrait pouvoir trouver mieux, en effet. Cherchons...

Article publié le 10-10-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés