Accueil » Interviews

Laetitia Plinguet : A la recherche de « l’essentiel cheval » 

Propos recueillis par Laurence Boccard


N°57
0 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Laetitia Plinguet est une artiste, mais avant tout une passionnée de chevaux depuis toujours. Cette passion s’incarne à travers différents moyens d’expression, la peinture, la sculpture et l’écriture. Cavalière depuis son plus jeune âge, elle a la chance de partager sa vie équestre avec mes deux compagnons lusitaniens : Idanha sa jument de 23 ans et Hermès son poulain de 2 ans et demi. Cheval Savoir l’a rencontrée

Cheval Savoir : Que trouvez-vous dans la peinture ? Le dessin ? La sculpture ?

Laetitia Plinguet : Depuis mon enfance, le dessin a été mon moyen de rester au contact avec les chevaux, en les dessinant et en les peignant je plonge dans leur univers, je crée des émotions à travers leur langage corporel, leurs yeux, leurs couleurs et je tente de les faire rejaillir sur une toile ou une sculpture.
L’art est à la fois le moyen de rester proche d’eux mais en même temps un support pour partager cet univers avec d’autres.

Laetitia Plinguet
Laetitia Plinguet, peintre, sculpteur et cavalière passionnée… © Coll. L.Plinguet

C.S. Quels sont vos supports préférés ?

L.P. Comme une cheval, je n’aime pas travailler toujours la même chose de la même façon, j’aime donc varier les supports en fonction de mon état d’esprit, de ce que je veux exprimer… La peinture est un acte réfléchi qui demande de la concentration, du travail préliminaire pour décider d’un sujet, du format en fonction du sujet, faire une ou plusieurs esquisses, puis enfin peindre et tenter à ce moment là de se libérer et de laisser le pinceau prendre le dessus.
En sculpture, tout au contraire je ne prévois rien, je laisse la terre bouger dans mes mains et je regarde un cheval y naître, ce n’est qu’une fois le cheval modelé que la fin de la création devient très technique et demande d’être méticuleux dans le séchage, la cuisson et la patine.
L’écriture est encore un autre support d’expression qui se veut très viscéral et spontané, les idées et les mots jaillissent sur le papier et m’entraînent.

La peinture ou la sculpture tout comme l’équitation sont des disciplines qui demandent de savoir allier la technique et l’émotionnel

C.S. Afin de mieux comprendre...

Laetitia Plinguet expose régulièrement ses œuvres et a notamment participé au Festival OF(F)Cheval à Saumur en Novembre.
Elle exposera à Paris du 20 au 28 novembre dans le cadre de l’exposition ArAnima à la HIP Galerie, 8 rue Saint Roch. 75001

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 16-11-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés