Accueil » Le monde du cheval

Finale du Longines Global Champions Tour 2014 : bilan et commentaires des cavaliers

Le Longines Global Champions Tour 2014 vient de s’achever à Doha. Rolf-Göran Bengtsson, vainqueur de la dernière étape, Scott Brash, lauréat du classement général de l’année, Ludger Beerbaum, favori déçu et Jan Tops, président du LGCT s’expriment sur cette finale dans laquelle la pression –et la passion- et semblent avoir atteint leur comble.

Le circuit 2014 s’est donc achevée sur une victoire, dans le Grand Prix du samedi, de Rolf-Göran Bengtsson (lire notre compte-rendu sportif ici).

Scott Brash, qui n’a été que quatrième lors de cette ultime épreuve, se retrouve, à l’issue des quatorze étapes, à égalité de points avec Rolf-Göran Bengtsson -les deux cracks ont chacun totalisé 243 points. La victoire au classement général est pour Scott Brash, qui a remporté au cours de la saison trois victoires, Rolf n’en ayant eu que deux.

Scott Brash
Scott Brash, le grand vainqueur du circuit 2014. © S.Grasso/LGCT

Le jeune cavalier britannique est donc aussi le héros du jour. Il ajoute à son talent une magnifique capacité à gérer le stress, et conserve toujours cette capacité de mobiliser sa volonté pour aller droit au but. C’est une des ces forces.

« Je me serais giflé quand j’ai eu ce point de pénalité de temps », avoue-t-il. En effet, c’est ce petit point qui le relègue à la quatrième place du Grand Prix de samedi. Il ajoute : « Sanctos a été incroyable pendant toute l’année. Je dois en profiter, c’est le genre de cheval qu’on ne voit pas souvent, je dois en tirer le meilleur pendant que je l’ai. C’est un gagneur ! Chaque fois qu’il sort, il gagne, sa force de frappe est phénoménale, c’est une cheval incroyable, j’ai énormément de chance de le monter ».

« Oui, je suis déçu de ne pas avoir gagné. Mais je dois accepter le fait que ces deux gars ont la grande classe, mondiale ». Ludger Beerbaum

Scott Brash, volontaire et calme, estime qu’il a encore beaucoup de choses à réaliser et s’estime en début de carrière : « Si je peux être encore au top comme Ludger à son âge, ce sera ma vraie réussite personnelle. L’année prochaine, je viserai le circuit du LGCT, qui est magnifique… je pense que je parle au nom de tous les autres cavaliers quand je dis que nous avons beaucoup de chance de faire partie de ceux qui sont dans le sport équestre actuellement, avec tout ce que Jan Tops et son équipe ont réalisé ». Et sans complexe, il ajoute : « Nous gagnons maintenant des sommes dont nous n’aurions jamais pu rêver, et cela a mené le saut d’obstacle à un niveau vraiment différent ».

Rolf-Göran Bengtsson
Rolf-Göran Bengtsson, le magicien suédois, remporte le Grand Prix de cette quatorzième étape, à Doha.
© S.Grasso/LGCT

Rolf-Göran Bengtsson, lui, estime avoir fait de son mieux. « C’était ma seule chance… Imaginer en venant ici qu’il fallait que j’aie un point de plus que Ludger, c’était un rêve, cela n’allait pas arriver ! Et cela a été le cas aujourd’hui ! Mon cheval a été fantastique. Scott a terminé avec le même nombre de points que moi, mais il a trois victoires sur l’année et moi deux... C’était proche ! »

Ludger Beerbaum
Ludger Beerbaum, privé de Chiara, monte Zinedine dans le Grand Prix. © S.Grasso/LGCT

L’amertume est grande pour Ludger Beerbaum, pilier de l’équipe allemande et favori du classement général avant qu’il ne s’effondre avec 16 points de pénalité à Doha, ce qui le relègue à la troisième place du classement de l’année. Ludger Beerbaum joue la franchise : « Je dois être très honnête, je n’aime pas tergiverser, oui je suis déçu de ne pas avoir gagné. D’un autre côté, je dois dire que je dois accepter le fait que ces deux gars ont la grande classe, mondiale. Pour moi, passer de la première place à la troisième est plus facile à accepter quand c’est à cause de performances comme celles-là. Respect à eux ! C’était magnifique à voir. Je dois accepter qu’ils aient été les meilleurs… »

Cette analyse est en fait trop modeste, car Ludger était privé lors du Grand Prix, de sa jument de tête Chiara, en méforme temporaire…

Jan Tops dresse le bilan

Jan Tops, Président du LGCT, commente cette finale. « J’avais dit à Scott qu’il est un très fin stratège. Toute la saison, il a été très bien dosé les efforts de son cheval, qui est dans une forme remarquable. Je ne l’ai pas vu sauter comme cela pendant ces trois derniers mois. Scott savait exactement ce qu’il avait à faire, il est très pro… et très bon quand il a la pression ! »

Jan Tops
© S.Grasso/LGCT

« Rolf ne pouvait pas mieux faire, il a gagné l’épreuve, ce qui était une grande performance. Ludger, lui, a été régulier toute l’année, mais sa jument Chiara n’était pas au top à la dernière minute. Mais c’est un professionnel, et il comprend ce genre de choses. Ces trois cavaliers sont extraordinaires, et on monté de manière magnifique pendant toute l’année, nous ne pouvons pas espérer une plus belle conclusion ».

Jan Tops s'exprime aussi sur la performance au classement général de Bassem Hassan Mohammed, qu’il coache comme les autres cavaliers du Qatar. « La quatrième place de Bassem derrière des cavaliers comme cela, c'est ce qu’il pouvait faire de mieux cette année ! Cela montre qu’il est régulier dans ces épreuves difficiles. J’ai confiance dans nos cavaliers, que nous espérons voir sur le podium l'an prochain ».

Tops résume son sentiment à l’issue de ces quatorze étapes du circuit 2014 : « Je peux dire que dans ce Tour il n'y a pas de concours meilleurs que d'autres, nous sommes très diversifiés, même si une finale comme aujourd’hui, où la tension est à on maximum, est très spéciale. Mais quand on gagne le classement de l’année, on est un vrai champion dans ce sport car nous avons une telle variété de pistes et d'installations que cela oblige les chevaux à sauter dans des conditions très différentes ». Et d’ajouter : « Pour être régulier toute l’année dans ce type de circuit, le cavalier doit être un manager de son cheval. On peut le voir : les cavaliers qui sont ici sont des maîtres, avec des chevaux fabuleux… »

Conférence
De gauche à droite : Luger Beerbaum, Scott Brash, Rolf-Göran Bengtssson, Jan Tops, Président du LGCT, Omar Al Mannai, directeur de l’événement à Doha, Fahd Al Qatahni, Président du concours, et Chales Villoz, vice-Président de Longines. © S.Grasso/LGCT

Jan Tops remercie Al Shaqab « qui essaye d’améliorer sans cesse cette étape… Tout est de premier ordre, fait selon les règles de l’art ». Il remercie également le sponsor-titre, Longines : « A ce niveau, nous avons besoin d’un sponsor comme cela, sans lui nous ne pourrions pas le faire ».

Un sponsor qui s’exprime par la voix de Charles Villoz, vice-Président de la firme horlogère, qui remercie, de la part de Longines et Swatch, les athlètes, ainsi que Al Shaqab, et tous les techniciens qui œuvrent au cours de l’année dans ce circuit.

M. Fahd Al Qatahni, Président du concours de Doha, remercie lui aussi tous ceux qui ont contribué au succès de cette étape, et souligne que « ces concours sont inspirants pour les étudiants de notre académie d’équitation ».

Lisez le journal sans restriction :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

0 commentaire(s) »
Article publié le 17-11-2014

Postez un commentaire !

Prénom (requis)

Email (requis)

Votre commentaire