Accueil » Savoir pratique Dressage

Le cheval avancé : Utiliser le trot allongé pour mieux comprendre le rassemblé et le passage

Par Pierre Beaupère, cavalier professionnel et professeur de Dressage.


N°58
3 Commentaire(s)
Imprimer cet article
Pour terminer cette série et avant de passer à une nouvelle série d’articles basée sur des vidéos, je tenais à faire comprendre aux cavaliers intéressés par l’équitation classique l’importance du trot allongé.

Niveau de difficulté : Niveau de difficulté

Pour : Sentir l’énergie nécessaire pour développer le geste, la même énergie qui nous permettra de développer le rassemblé et donc le passage.

Moment idéal : Comme libération après une cession de travail de deux pistes.

Prérequis : Le cheval doit être parfaitement léger et accepter la main. Le cavalier doit avoir les jambes très tranquilles et avoir de la sensibilité.

La séparation – que je comprends mais qui ne me plaît pas- entre l’équitation classique (qu’on représente souvent par une recherche du rassemblé) et l’équitation de compétition (qu’on représente souvent par des allures très allongées et beaucoup de geste) amène parfois les cavaliers intéressés par la légèreté à considérer les allongements comme quelque chose de honteux ou symbole de rigidité et d’absence de légèreté.

Pierre Beaupère
© Charly Goffinet

A mes yeux, un cheval n’est pas complètement dressé tant qu’il ne peut effectuer des allongements corrects, à la mesure de ses capacités bien sûr. Pas plus dressé serait celui qui donnerait des allongements spectaculaires sans être parfaitement léger. Obtenir les deux est d’une très grande difficulté.

Ce n’est pas au moment de prendre la diagonale qu’il faut pousser. A ce moment, c’est trop tard

A tous ceux qui pensent que cela est...

Pour lire la suite de cet article :

Abonnez-vous à Cheval Savoir pour seulement 29€ !
(31$ US. 38$ Canadien; 35 Franc CHF)

S’abonner à Cheval Savoir, c’est :

  • bénéficier de la lecture des numéros à paraître
  • avoir un accès permanent et totalement gratuit à la Bibliothèque d’Archives en ligne, soit plus de 2000 articles parus ! Des dizaines de milliers de pages de lecture, l’équivalent de plusieurs centaines de livres sur tous les sujets équestres ! Ce qu’aucun autre magazine ne pourrait vous offrir…
Cliquez-ici pour vous abonner à Cheval Savoir

Ce que vous ne lirez pas ailleurs

Si vous êtes déja abonné au journal, cliquez-ici pour vous identifier

3 commentaire(s) »

philippeboiret :
Le 01/12/2014 à 08h44

Bonjour Pierre,

Oh, oui, s'il vous plait réussissez à nous montrer la vidéo de Nuno Oliveira que vous décrivez !

Merci d'avance.

:
Le 04/12/2014 à 08h49

Comme toujours, super article, qui tombe à point puisque j'ai abordé le trot allongé il y a quelques temps. Un plaisir d'ailleurs car je n'ai plus besoin de "pousser" Viti, qui se prend bien au jeu et fait preuve d'une énergie assez insoupçonnée!

mariefrance :
Le 04/12/2014 à 18h37

Bonjour Pierre,

Je travaille autant que faire ce peut l'épaule en dedans avec mon "Terri" en selle et à pied , j'aimerais bien réussir le passage , j'ai bien compris qu'il faut travailler la légèreté et surveiller de ne pas tomber sur les épaules. Adepte de Nuno Oliveira je suis aussi très curieuse de visualiser la vidéo si possible. Mon terrain de jeu hors mis un modeste rond de longe est l'extérieur qui demande justement un bon "dressage" qui recale aussi "les peurs" l'épaule en dedans rend de bon service.Merci pour ces bons conseils et ces justes réflexions .
Marie-France

Article publié le 29-11-2014

Postez un commentaire !

Pour pouvoir poster des commentaires, il faut être abonné et connecté :
Cliquez-ici pour vous abonner au journal  |  Cliquez-ici pour vous connecter si vous êtes déja abonnés